La Gazette de Moulins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Gazette de Moulins

Message par Tridant le Mer 4 Mar - 19:07

La Gazette de Moulins
Les Commères du Lavoir


Septembre 1460:

Hulrika a écrit:
--Les_commeres_du_lavoir, publication du numéro 1 en date du 24 septembre 1460 a écrit:Les Commères du Lavoir     La gazette de Moulins, par les moulinois, pour les moulinois.


  • EDITO


  • On pourrait croire qu'à Moulins les habitants vont et viennent, bras dessus bras dessous, dans un généreux élan fraternel, puis se donnent rendez-vous en taverne, après une journée besogneuse, pour rire et s'offrir des tournées jusqu'à se quitter ronds comme des queues de pelles mais plein de bonne boulasse. En deux mots qu'on se la coule douce, au rythme de l'Allier. Ben voyons ! Au risque de vous paraitre désagréable, je vous rappelle que Moulins est la ville du sans nom, la ville où l'on s'invective, on se donne des noms d'oiseaux. J'en ai été témoin il y a quelques jours. « on m'a dit que tu as dit que... » « c'est pas moi qui ai commencé... »bref, ça volait pas très haut. Tout ça pour dire qu'à Moulins, il y a des clivages, des tensions, des jalousies, des rancœurs. Et d'un certain côté tant mieux. Ça met un peu de relief, de piment. Imaginez une ville peuplée de gogos « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil »... à se taper la tête contre les murs non ? Alors allez y. Engueulez vous, crêpez vous le chignon, crachez vous au visage, réglez vos comptes. Ça ne vous rendra que plus humain, et surtout ça nous donnera de quoi écrire.
    Bonne lecture de ce premier numéro !
    N

  • VIE  MOULINOISE


  • Qui dit Moulinois dit bienvenue au comptoir,
    d'ailleurs notez qu'à la loterie du duché
    les seuls installés à picoler
    et qui jouent pas à la flute de bois
    mais ils sont bien Moulinois.
    Me



      La soule, un sport de Bourrins !Résumé des règles :Un terrain, deux équipes et une panse de brebis appelée Soule .Chaque équipe est constituée de 11 joueurs, plus les remplaçants en cas de KO (ce qui arrive fréquemment), et a pour objectif d'apporter la Soule dans l’en-but adverse et d’empêcher les adversaires d'en faire de même. Ça se joue sans armes, heureusement, mais tous les coups quasiment sont permis, et l'un des plus populaire est bien sur de mettre KO tout adversaire trop efficace. L’équipe réussissant à porter la soule dans l'en-but adverse remporte le match.Nous sommes allés demander plus d'informations au capitaine de l'équipe Moulinoise, Khoryan.Maya_bzzz : Khoryan, tu es capitaine des Bourrins de Moulins depuis combien de temps ?Le Capitaine Moulinois : J'ai connu la soule lors du premier match de qualification de la 5eme Coupe de Soule Royale, fin 1457, en allant voir ma marraine Amandine0287 qui était capitaine des Bourrins. Le match se jouait à Moulins contre Genève et j'étais spectateur néophyte. Les Genevois ont écrasé les Bourrins et je me suis promis que Moulins ne se laisserait plus malmener comme ca. Nameeeehooo !(rire) J'ai rejoint l’équipe pour le match suivant et me suis formé aux tactiques grâce à Arthurdayne, Amandine et Cruzzi notamment. On a alors enchainé les victoires jusqu’à se qualifier pour la phase finale avant de s'incliner honorablement devant Tonnerre, qui devint d'ailleurs le Champion du tournoi. Ayant fait mes preuves sur les tactiques et mon enthousiasme pour ce sport, et Amandine voulant passer le relais, elle m'a passé le brassard de capitaine a l'inter-saison, durant l’été 1458 donc, et je le suis resté depuis donc deux ans maintenant.   Maya_bzzz: Qu'est ce qui te passionne dans ce sport ?Le Capitaine Moulinois : D'abord l'envie de voir l'adversaire craindre les Bourrins de Moulins en faisant une équipe majeure, redoutée dans tout le Royaume et même au delà, dans le monde de la Soule quoi. Nous sommes invaincus à domicile depuis plus de deux ans et c'est une réputation à tenir. Il y a aussi l'aspect tactique et l’évolution de l'équipe pour être moins dispersée et plus collective, compacte, solidaire. C'est un aspect presque militaire qui ne cesse de m'enchanter. Il faut les voir les Bourrins sur le terrain formant un mur défensif ou une charge en formation. Enfin, un autre aspect de ce sport me ravit, c'est l'esprit qu'il véhicule : une brutalité noble, mêlée de respect qui amène à fraterniser au final autour de fûts de bière (fait soif d'un coup !)ou d'autres joyeusetés une fois le match terminé, voir pendant le match parfois.Maya_bzzz :Merci  Khoryan,je rappelle d'ailleurs à nos lecteurs que la nouvelle saison va bientôt commencer et que les Bourrins ont besoin d'encouragements !Pour cela vous pouvez rejoindre l'équipe des Ultras Bourrins, les supporteurs officiels de nos Bourrins, dont je suis moi-même présidente .J'en profite pour appeler les Moulinois à nous rejoindre en m'envoyant un pigeon.Rappel du palmarès Moulinois :-Meilleur buteur de Moulins : Benoit560 avec 4 buts à son actif dans sa carrière de Souleur-Arrivée par 2 fois en 8ème de finale lors de la célèbre Coupe de Soule Royale (1457-1458 et 1459-1460)-Recensée dans les 10 meilleures équipes sur 171 en 1459 (tout royaumes confondus)-Les Bourrins de Moulins sont aujourd'hui 12ème de ce classement et vont débuter la 8eme Coupe de Soule Royale.MaTravaux du port Notre port s'agrandit. Grâce aux gros bras d'Hulrika, les travaux de charpente sont maintenant terminés et la maçonnerie à commencé. Pour les maçons qui cherchent du travail, contactez Ninon, la chef du port.N


  • FAITS DIVERS


  • Très très bientôt sur votre place publique, la grande réponse à la question que tout le monde se pose, y aura-t-il enfin des accusés innocents dans ce procès qui ébranle tout le duché ?
    à vous l'antenne Jean Pierre.
    Tout à fait Thierry, tout à fait, que de suspens nous vivons là, dans notre prochain numéro, vous saurez si la fameuse jupe a été volée.
    Me


      Méfiance, une bourgmestre peut cacher une bande de tarés! Le dimanche 9 septembre, une petite fête a eu lieu devant la mairie.Il semblerait que la bourgmestre en place au moment des faits, Ninon, reçoive des jeunes mâles le soir afin d'égayer ses soirées, mais ce soir-là, ce fut une horde de mâles en rut et incontrôlables et la petite fête a dégénéré. C'était sans compter la garde prévue par la bourgmestre, qui tient à ses arrières et ne souhaite prêter son fauteuil confortable à personne.Il y a donc eu une bagarre dans les rues. L'on put voir dans la mêlée divers objets de défense tels qu'un marteau de juge, un tome d'anatomie ou encore une pelle, armes couramment usitées en la bonne ville de Moulins, qui ne faillit à sa réputation quant à sa folie contagieuse. La bagarre fut sauvage et hargneuse, et les mâles en rut comprirent qu'on ne touchait pas ainsi à la chef de meute, et partirent sans demander leur reste.Notons la participation d'une petite gueuse qui a donné de sa personne, Maya, et qui s'est vu défigurée après la bataille. Nous lui souhaitons que la moule qui lui fait office d'œil à présent trouve un autre rocher pour finir ses jours, et qu'elle retrouvera sous peu sa tête habituelle, maigre compensation mais ce que le Trés-Haut donne est beau.La Gazette, en relayant ces faits, tient avant tout à souligner le travail des douaniers et des maréchaux, travail ingrat parfois, mais qui permet à chacun de nous de pouvoir dormir tranquille, sachant le village bien gardé. Nous sommes fiers d'être moulinois, fiers de ces femmes et de ces hommes qui donnent de leur personne au quotidien afin d'assurer notre sécurité.Merci à eux.HJusticePeut être êtes vous au courant, ou pas, mais Moulins a soif! Non rassurez vous la bière, même frelatée, ne viendra pas à manquer de sitôt. La soif dont est victime notre cité est celle de justice. S'en est à se demander si on ne frôle pas l'ivresse, tant le nombre d'accusés pour un même procès est inquiétant. Ils ne sont pas moins de 10 sur la sellette. Et pas du menu fretin ou du vilain, non non, du maire, du tribun, du maréchal, nouveau ou ancien, bref du notable, du beau linge. Comment de telles personnalités sont elles tombées si bas? Que leur est il reproché?C'est là que l'affaire se complique. Le fait est que, peu importent les chefs d'accusation, aux yeux de la loi, ou devrais-je dire au yeux de la juge, ils sont tous coupables. Oui vous avez bien lu, coupables avant d'avoir été jugés. Sans même avoir pu se défendre. On est alors en droit de penser qu'il s'agit là d'un complot, d'une cabale. Que tout ceci n'est que parodie de justice, abus de pouvoir. Là je vous laisse le soin d'aller le dire à la De Valemonte à vos risques et périls. Sans moi,merci. Car aller se frotter à la roussette c'est aller droit à l'échafaud.L’explication est simple, Sofio est amoureuse. Mais non je vous parle pas de son mari, mais de Robert. Gné c'est qui Robert ? Vous allez me dire. C'est tout bêtement son marteau,celui par lequel tout juge rend la justice en venant frapper le bureau après l’énoncé du verdict. Cependant, il faut bien le reconnaître, Robert n'est pas un marteau comme les autres. Si certains se contentent d'un vulgaire maillet de bois, notre magistrate, elle, a opté pour le métal. Plus dur, plus froid, plus inflexible, plus rigide. À l'image de sa justice?Coup de folie? Coup de soleil? en tout cas, souhaitons un prompt rétablissement à Sofio et bonne chance au accusés coupables.N



  • ANNONCES MUNICIPALES


  • La mairie vous informe qu'un voleur sévit dans notre belle ville de Moulins, en effet depuis près d'une semaine, une dizaine de choppes en étain a disparu, après enquête nous ne savons toujours pas ce qu'il est advenu d'elles. Désormais il vous faudra boire au comptoir dans une seule choppe pour tous qui sera enchainée, et ce jusqu’à restitution des biens appartenant à la ville.
    Me


      Des vers bouffeurs de légumes.... Gare à la dysenterieIl y a peu de temps, plusieurs cas de dysenterie ont été notés en notre village. Information qui a même été relayée dans le petit rapporteur du lundi. Maintes rumeurs ont couru à ce sujet, le poisson, la bière, la crème... après enquête, il n'en est rien. Cette épidémie serait due à un ver qui se loge dans les légumes moulinois et les fait pourrir de l'intérieur, aussi quand vous les mangez, vous ne vous méfiez pas, mais ce ver entre dans votre organisme, et sans soins adaptés, vos organes peuvent pourrir de l'intérieur ce qui provoque des diarrhées aiguës et difficilement contrôlables.En cas de grosse fatigue, de suées ou si vos selles sont liquides, il est recommandé de consulter au plus vite un médicastre ou de se rendre au dispensaire le plus proche.Concernant les légumes incriminés, la mairie appelle tous les vendeurs de légumes à les vendre à 5 écus afin que la mairie les rachète et les détruise, avant que cette épidémie ne prenne des proportions des plus inquiétantes.Tout contrevenant nuit à la santé public. Aussi, si vous voyez une personne tentant de vendre au marché des légumes à un prix supérieur à 5 écus, dénoncez-le, ceci étant un devoir.Il est demandé également à tout les maraichers de détruire leurs potagers, et de préférer une culture de blé par exemple, la mairie s'engage dans sa grande mansuétude à vous rembourser les 50 écus de frais de changement, afin de participer à l'effort de lutte contre l'épidémie.Un des remèdes serait de manger des fruits, ceux-ci n'étant pas touchés par les vers et bourrés d'énergie.Pour toute question concernant les légumes, n'hésitez pas à contacter Hulrika, conseillère municipale.H



  • LE DICO DES TAVERNES


  • En taverne on découvre souvent des mots qu'on a tendance à ne pas comprendre, grâce aux commères du lavoir vous allez enfin bénéficier d'une aide.

    Tout d'abord commençons par le mot "fourcé" très souvent dit aussi "foucé", qui signifie en fait fourché.
    Exemple: ma langue a foucé c'est y pas croyable.

    Second mot proposé en ce jour," impruvé". souvent utilisé pour se donner un genre intellectuel, l'histoire de ne pas se faire comprendre, notez la subtilité des deux lettres inversées, qui signifie tout simplement imprévu.
    Exemple: J'ai eu un impruvé aujourd'hui chère amie.
    Me

  • ON A TESTE POUR VOUS


  • La menthe

    ça ne sert pas qu'à mettre dans les gâteaux,
    ça ne sert pas que à mâcher histoire d'avoir une haleine plus fraiche,
    ça ne sert pas que pour le thé,
    ça sert aussi à relever vos sauces, alors n'hésitez pas, donnez ce petit goût de fraicheur à vos plats, utilisez la feuille de menthe.
    c'était un communiqué de l'association pour le bon goût culinaire.
    Me

  • PUB et PETITES ANNONCES



    • Face à la recrudescence des analphabètes à Moulins, une institutrice est recherchée par quelques moulinois désireux d'apprendre.
      Qualités requises : savoir lire et écrire, être douée de patience, pédagogue. Physique agréable apprécié pour la motivation des élèves.
      Si intéressé(e), écrire à la Gazette sous la référence ECOLE.

    • Avant j'étais moche et je puais, maintenant c'est toujours pareil sauf que j'ai le saponaire.
      saponaire le seul savon vendu sans mode d'emploi.

    • Si vous voyez une femme légèrement défigurée, non ce n'est pas un monstre, c'est juste une moulinoise qui s'est pris un coup. Ne paniquez pas, et cessez de lui jeter des cailloux. Tout reviendra à la normale d'ici quelques jours.

    • Vous souhaitez devenir diacre ou diaconesse, prêcher la bonne parole, tenter de sauver la population moulinoise du Sans-Nom, vous avez la foi et l'âme de relever le défi. Écrivez à la Gazette qui transmettra votre candidature à qui de droit.

    • Mariage :
      Popol, le coq fou de Moulins, qui risque chaque jours sa vie afin de réveiller la populace encore bien endormie, vient de se marier avec la pondeuse d’œuf Lolo, nous leurs souhaitons un grand bonheur et surtout de ne pas rester trop inactive durant les soirs de migraine, sinon adieu à nos omelettes.

    • Décès :
      La ville devant faire des économies, n'a donc pas pu passer commande pour les cercueils, le bois se faisant un peu trop cher pour nos pauvres caisses, Toutefois, certains prisonniers de nos geôles ont été requis afin d'aller creuser un profond trou en dehors de la ville, pour pouvoir enterrer dignement nos morts de ces derniers mois, quelques mots à vos prières du soir afin qu'ils reposent en paix seraient les bienvenus, Amen.

    • Pour tous vos avis de baptêmes, fiançailles, mariages, naissances et décès, n'hésitez pas à contacter la Gazette sous la référence AVIS.




    Pour nous joindre ou nous rejoindre, une seule adresse: , à Moulins.

    Les Commères sont: Mejoada, Maya, Hulrika et Nanyd.


Tridant
Admin

Messages : 98
Date d'inscription : 06/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://biblio-ba.forum-officiel.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum