Le P'tit Clermont (journal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le P'tit Clermont (journal)

Message par Tridant le Lun 2 Fév - 12:19

Le P'tit Clermont




Le P'tit Clermont est un journal mensuel publié sur la Capitale du Bourbonnais-Auvergne, Clermont.
En voici les exemplaires de l'an 1462 :



1 Novembre 1462:
[rp]










              1er Novembre 1462                             Numéro  1












                           






[/rp]


[rp]Mairie de Clermont : La Grosse Aventure.



L'avez-vous reconnu ? Le couteau vous a mis sur la voie ?
Voici Gaby!! notre cher maire qui chaque jour se met en quatre, voir plus pour notre ville.
Aventurier et ce sans quitter la capitale, chaque jour il arpente les rues de notre capitale !
Et dans quelle aventure s'est-il lancé dernièrement ? Dans la construction des murailles !
Alors surtout n'hésitez pas, n'hésitez plus ! Permettez lui de continuer son aventure :
"Donnez, donnez, dodo-onnez,
Donnez, donnez moi,
Donnez, donnez, dodo-onnez,
Dieu vous le rendra... "

Il n'est guère tout seul dans cette aventure Mairesque, il a autour de lui tout un tas de personnes.



Son adjoint Jazon et son épouse la Diaconesse Gypsie.
Mais si vous les avez reconnu !
Avouez le ! Voyez les deux pointures qui s'aiment ?
Comment cela vous ne les reconnaissez pas ? Et pourtant... Ils en ont vu des choses, la mémoire vivante de Clermont et du Bourbonnais-Auvergne.
Que font-ils ? Tout pour Clermont !

Mais d'ailleurs ? Revenons-y à la grande aventure du maire ! Ses murailles et son cadastre ?
Et oui, vous l'avez déjà reconnu, sans que je n'ai besoin de vous le présenter.



JeanNicolas ou encore JN ! Notre grand navigateur dans l'âme ! Comment, vous n'aviez pas vu son beau foulard sur la tête ? Quelle déception ! Et de ses grandes ailes, il survole Clermont pour vous assurer une adresse ! Si vous n'en avez pas encore ! Surtout n'hésitez pas, il vous attend dans son bureau du cadastre... D'ailleurs un « loup de mer » comme lui doit bien avoir quelques bonnes bouteilles !

Restons sur les bouteilles, sans doute voyez-vous déjà où je veux en venir ?
Non... Ô ! Ne me dites pas que vous avez raté notre pilier de bar ! La meilleure tavernière de tous les temps : Lamoth dicte la Libre !
« Elle est libre Lamoth ! Elle est libre Lamoth ! Y en a même qui dise qui l'on vu voler ! »
C'est d'ailleurs à elle que vous devez ce journal !
Hé oui, La Grande Idée de Lamoth la Libre !



Surtout n'hésitez plus à passer la voir, la rencontrer en la taverne municipale « Au Ver Gna »
Son petit grain de folie et de rêverie ne peut vous laisser indifférent.

Ce qui nous amène à une personne importante et sans qui les nouveaux arrivants de notre village seraient totalement perdus !
Mais si, je suis certain que vous voyez de qui je veux parler : Galswinthe notre ducal Tribun ! La couronne sur la tête ne l'empêche pas d'avoir la tête sur les épaules et le cœur sur la main !
Si vous ne la connaissez pas, aller donc dans sa taverne faire une partie de Ramponneau ou encore dans son bureau de Tribun !



Quelle mémoire vive à l'éternelle jeunesse !

Mais dites-moi, si tout ce monde arrive à Clermont, il faut le protéger ? Et qui est chargé de cela ?
Mais oui !
Vous l'avez reconnu notre douce tigresse, Maywenn, en plus d'aider le maire dans son aventure, elle surveille cette belle capitale et n'hésite pas à donner de la voix et du croc ! Elle s'occupe aussi de l'animation avec la douce et libre Lamoth ! Et si cette « tigresse » cachait un regard de biche ? Laisser vous envoûter par les idées d'animation de notre conseillère !



Et la Maréchaussée, elle n'est guère seule puisque... La COBA l'aide bien souvent !
Et que dire de plus ?
Rien ?! Rhoooo ! Non voyons ! Notre discret conseiller municipal Ramwin, mais également membre estimé de la COBA est bel et bien parmi nous !
L'aide est toujours là et malgré ses voyages cobistes pour défendre nos Terres, Clermont saura toujours compter sur lui !



L'épée vous avait mis sur la voie je suis sûr.

Et c'est tout ? Personne d'autre dans ce conseil municipal ?
Hé bien si, votre reporter du jour Alexandre.
Mais comme l'auto-description est difficile, je vous laisse et termine cette rubrique par ceci.



Alexandre de Marigny-Serna.[/rp]

[rp]En parlant de notre maire,

Gaby vient d'etre réélu pour son 10ème mandat ! :




Le maire oui, mendie pour son fort ses murailles : et à ce sujet, nous avons un tres bon article de ma coupine Maywenn ![/rp]

[rp]Chronique du p'tit Explorateur...

Vous avez dit Yaourt ? Yourte ? Kesako ?



Bonzour les clermontois !
Je suis le p'tit explorateur de Clermont, je vais vous faire découvrir un lieu très intéressant à visiter dans la ville !

Si vous vous êtes baladé en ville récemment, mais si ce n'est pas le cas je vous conseille vivement de le faire, vous avez peut être aperçu une étonnante tente ronde aux couleurs chaleureuses.
Vous l'avez vue ? Mais vous n'avez pas osé entrer ?
Mais pourquoi donc ?? Moi je suis tout petit et je suis entré ! krikrikri

Cette maison venu d'un peuple lointain vers l'Est, s'appelle une yourte. Originale et chaleureuse, cette Yourte colorée n'est pas là que pour faire joli, non non non non !
A l’intérieur, vous trouverez une multitude de toiles et peintures sur le thème de Clermont, Clermont la belle, Clermont la magnifique, Clermont mon tout mon toit.

Mais la ville n'est pas devenue aussi grandiose du jour au lendemain, c'est grâce à vous tous ! krikrikri
A vous, à lui, à elle, à toi, à moi ... à nous ...
Ceux qui ont installé leur petite chaumière et leurs champs.
Ceux qui construisent les murailles.
Ceux qui se baladent en ville.
Ceux qui offrent, ceux qui donnent ...
Quoi ?? Vous avez envie de participer et aider la ville ? Vraiment ? Quelle bonne nouvelle !!  krikrikri

Pour cela la chose est moult simple jeune padawan !
Il suffit d'aller directement à la yourte, une fée vous y attendra avec une bonne chopine.
Mais.. si vous êtes du genre timide vous pouvez vous rendre en mairie pour effectuer votre don.

A bientôt pour une nouvelle chronique ! krikrikri[/rp]


[rp]Evénement sportif important !  

Félicitations aux Mordus !!


Ce fut l'occasion pour les Mordus de Clermont, équipe fraichement reconstruite, de participer à la coupe Royale de Soule comme baptême du feu.
Le tirage ne fut pas des plus favorable en nous ayant opposé à une des meilleures équipes du royaume les Burp's de Peronne. L'enjeu était de taille, et bien que la rencontre s'annonçait difficile, nous avons joué notre va-tout pour créer la surprise.

Après une première mi-temps agressive de notre part où nous dominions le terrain et la soule, le capitaine Peronnais réussit une magnifique défense qui nous repoussa jusqu'aux nos retranchements. Cependant nous avons réussi à exploiter la faille de la formation péronnaise et avons réussi avec le fruit des efforts de tous à atteindre l'en-but adverse, but marqué par Albine. Malgré tout, nous en ressortirons avec quelques bleus dont Devilie et moi même, mais ce sacrifice valait le coup pour une belle victoire qui a su tenir tout le public de Clermont en haleine.

Même si cette victoire est une excellente opportunité pour nous de continuer la compétition, il va falloir tout donner pour la suite car nous avons d'ici quelques jours, le match retour à préparer et sans nul doute que le capitaine Peronnais ne laissera pas une seconde chance de nous en sortir à si bon compte.
Alors venez nous encourager.

Silver, capitaine des Mordus de Clermont[/rp]

[rp]Un petit coup d'oeil vers notre église :



L'église Notre Dame crée sa chorale !
Venez partagez votre passion du chant avec les Pinsons de Clermont !
Si vous êtes intéressés, renseignements et inscriptions après de la chef de chorale Sybille,
ou la diaconesse Gypsie.

Les messes In Gratibus sont célébrées tous les
dimanches de 10h à 12h, heures françaises (9à11h GMT)
et tous les mercredis de 20à22h, heures françaises (19à21h GMT).

La prochaine messe dite aura lieu le dimanche 2 novembre 1462,
à la cathédrale de Clermont.
Nous prierons ensemble, chanterons, partagerons le pain et le vin.

Vous souhaitez aborder un thème particulier ? Vous voulez vous faire baptiser ? Marier ?
Vous pouvez venir m'en parler au presbytère, ou m'envoyer un  P.I.G.
Qu'Aristote vous protège.
Gypsie, diaconesse de Clermont.

[/rp]


[rp]Notre reporter Alexandre, sortant de la taverne "le bar de l'hospital "a voulu faire une surprise aux propriétaires :

Alexandre a écrit:
L'hiver approche à grand pas !
Il commence à faire froid.  
Et les plantes vont être d'autant plus rare.
Notre médecin Greatremy cherche des simples pour faire les potions et les essences !
N'hésitez pas à aller cueillir, ne serait-ce que quelques heures !
Et surtout, respectez bien la grille des prix de notre médecin !
Plus les simples sont chères et plus les potions et essences le seront !

A titre indicatif, voici ce que l'on trouve sur la porte de sa taverne.

ACHETE PLANTES A PRIX RAISONNABLE. ME CONTACTER PAR PIGEON
- communes : 0,20 ecus
- peu communes : 1 ecu (thym, romarin); 2 ecus (menthe, bourrache, saule blanc, angelique, pavot)
-rares : 4 ecus (camomille et sureau)

Alexandre de Marigny-Serna
[/rp]
[rp]
Que se passe t-il en novembre ?

Nous fêtons les anniversaires de :

Messire  Daguilar le 9
Messire  Silverangel le 15
Dame Ivrel le 24

et les fetes :

Toussaint 1
Saint Humbert: 3
Fête du Bienheureux Louis: 9
Saint Martin: 11
Saint Horace: 17
Saint Paul de Langres: 18
Fête du Bienheureux Teodoro Ligure : 21
Saint Nicolas V: 29
Saint Tugdual de Tréguier - Saint Andrea Protocleto: 30

Dictons

" Novembre chaud au début, froid à la fin ! " ;
" Le vent de novembre arrache la dernière feuille ! " ;
" Quand il gèle en novembre, l'herbe part comme tendre ! "
[/rp]

[rp]

Nos jeux !

Retrouver les couples Archanges & Princes-Démons. Qui combat qui ?

Archanges : Gabriel, Georges, Miguaël, Sylphaël, Galadrielle, Michel et Raphaëlle.
Princes-démons : Asmodée, Belial, Léviathan, Satan, Azazel, Belzébuth et Lucifer.

La réponse dans le prochain numéro.

Sybille.

une petite charade de saison

Mon premier est un outil.
Mon deuxième est un pronom possessif.
Mon troisième ce n'est pas un ni une demi.
Mon tout est un endroit.

vous avez trouvé ? surement ; sinon rendez vous sur le prochain
Lamoth
[/rp]

[rp]

Le mot du maire


Avez-vous entendu le chant du coq au petit matin, alors que le marteau du forgeron attend que le brasier et le fer soient chauds ?

Avez-vous entendu les roues des charrettes chargées de céréales et de légumes provenant de nos champs et passer juste sous vos fenêtres pour s’arrêter au marché ?

Avez-vous senti la bonne odeur du pain en train de cuire dans le fourneau des boulangers ?

Qui avez-vous rencontré aujourd’hui en taverne ? Avec qui avez-vous rit, chanté et discuté ?

Avez-vous ouvert votre échoppe maitre-artisan ou bien travaillez-vous aux champs aujourd’hui ? En parlant de champs… Vous êtes-vous arrêté pour contempler la grande roue des moulins tourner comme des manèges ?

Avez-vous vu les lumières des chaumières s’allumer plus tôt qu’à l’habitude ?

Avez-vous senti les bonnes odeurs des soupers préparés sur l’âtre dans la marmite en fonte ?  

Mais peut-être êtes-vous en train de vous préparer afin d’effectuer une ronde avec la milice de la ville ? Croiserez-vous les maréchaux sur les remparts ?

Tout ceci est notre quotidien. Le mien, le vôtre, le nôtre !

Quel que soit notre métier et quel que soit notre statut dans notre ville, chacun de nous avons notre place et la possibilité de faire grandir la capitale du Duché !

Hommes et femmes d’église, artisans aux mains calleuses ou bien agiles, ouvriers et paysans, vous tous pouvez être fiers aujourd’hui de ce que vous faites pour Clermont !

Je souhaite longue vie au P’tit Clermont, qui je l’espère vous permettra de découvrir d’autres aspects de la vie de la cité et de ses habitants.


Qu’Aristote veille sur nous !

Gaby!!
Maire de Clermont


[/rp]

[rp]

Votre annonce ici dans le prochain numéro qui sortira le 1er décembre 1462[/rp

1 Décembre 1462:
[rp]

-------------------------------------------------------------------1er Décembre 1462
---------------------------------------------------------------------------- Numéro  2 [/rp]

[rp]
-------------------------

-------------------TOUTE L'EQUIPE MUNICIPALE VOUS SOUHAITE DE JOYEUSES FETES
[/rp]

[rp]

Toute l'actualité

Angélyque est notre nouvelle reyne avec 59,58% des voix

le vote des ducales s'est terminé le 20 :

Répartition des suffrages exprimés :

1. "Ensemble pour le Bourbonnais Auvergne" (EBA) : 55.3%
2. "Rassemblement pour le Bourbonnais Auvergne" (RBA) : 44.7%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil :

1 : Cerise (EBA) Superviseur des douanes
2 : Gothyra (EBA) Duc
3 : Seb.57740 (EBA) Prévot
4 : Charlestine (EBA) Procureur
5 : Liloote (EBA) CAC
6 : Eryanor (EBA) GDS
7 : Jason_de_vissac. (RBA) Porte parole
8 : Silec (RBA) Juge
9 : Shel_ezeil (RBA) Connétable
10 : Devilie (RBA) Bailli
11 : Nereis (RBA) CAMGT
12 : Herode (EBA) Capitaine

élection en mairie : 23/11/1462 Gaby!! est élu le 99 ème maire de Clermont pour son 11ème mandat

Bienvenue à dame Patou.de.pyerrelade qui nous rejoint dans l'équipe municipale[/rp]

[rp]
Naissances, décès en novembre


Deluxley (02/11_11/11)
Louen (05/11_14/11)
Titoun - 07/11
Hinoki (12/11_14/11)
Ana...(13/11_13/11)
Koxx44 (14/11_14/11)
Meig (15/11_15/11)
Talitha92 (15/11_15/11)
Kronywen (16/11_16/11)
Youyou97 (16/11_16/11)
Clemzounette (18/11_18/11)
Aerynn (19/11_19/11)
Elandar 20/11

Bienvenue à eux et paix aux décédés

[/rp]
---------------------------[rp]-------------[/rp]


[rp]

Vous avez dit "Heraldique ?

La Mesnie d'Edition Serna est fière de vous présenter le premier numéro des chroniques de "Petit Héros".



L'art Héraldique est décrit comme difficile à comprendre, mais grâce à Petit Héros, tout ceci va être à la portée de vos mains et de vos yeux.

Car aujourd'hui, Petit Héros va vous parler des couleurs !
Vous connaissez tous vos couleurs ?
Mais connaissez vous leurs noms dans le système héraldique ?
Et pourquoi un autre type d'appelation ? Simplement parce que le rouge peut avoir différente teinte, tout comme le bleu. Ainsi le nom d'usage représente une seule et unique teinte commune à tous les Hérauts du Royaume. Mais aussi de part la tradition, tout ceci découle de moult Hérauts.

Les couleurs sont divisées en deux groupes.

Les métaux : l'or (jaune) et l'argent (blanc).
Les émaux : l'azur (bleu), du gueules (rouge), du sable (noir), du sinople (vert) et du pourpre (violet-rouge / "vin")

J'espère que ce premier cour vous aidera à comprendre les paroles des Hérauts.
Dans le prochain numéro je vous présenterai les fourrures et vous donnerai quelques règles concernant l'utilisation des couleurs.

Petit Héros
[/rp]

[rp]

Lafouine a rencontré le sieur Orthon :

Mon père était originaire de Normandie, Fécamp plus précisément. Il a eu les plus grandes et illustres décorations de ce duché car c'était un militaire reconnu. Sa devise était "Servir et protéger". Grandissant, il a voulu
que je le suive afin que j'apprenne le métier des armes. Nous avons quitté la Normandie avec nombre de braves pour participer à la croisade de Genève afin de toucher au coeur les Lions de Judas, des brigands dangereux. De là,  nous sommes descendus en Provence,pour combattre ces alliés de coupe-jarrets. Cinq mois de conflits ! Revenus en Normandie, mon père a voulu de nouveau partir guerroyer mais il est mort sur la route, dans mes bras.

J'ai donc voyagé escortant les convois amis ou chassant les brigands. Je suis resté quelques temps en Bourgogne puis je suis descendu en Périgord-Angoumois. Là, j'ai voulu intégrer l'armée afin de me poser. Je suis passé
par tous les grades, j'ai connu comtes et comtesses mais j'ai adoré Henri de Silly et Lubna. J'ai été constamment sur les routes à chasser les lycans, Lycartes et autres lies du royaume. Aucune permission durant
des mois, sans rechigner. J'ai même été ambassadeur du PA en Normandie. Je suis parti pour continuer le combat en dehors des frontières du PA.

Voici une lettre envoyé me concernant:

Capitaine des Forces Armées et Juge du Périgord-Angoumois .
A vous , messire Actarius d'Euphor , Grand Prévôt de France .

Mes saluts respectueux .
Messire Orthon de Saint- Loup vient de démissionner du poste de Premier Lieutenant de la COPA qu'il occupait depuis de très longs mois .
Son esprit d'analyse et de décision ainsi que les informations quotidiennes qu'il parvenait à trouver nous ont souvent permis de nous sortir de situations pour le moins scabreuses .
Son départ est une grande perte pour la COPA , la Caserne et le Comté car du point de vue de la sécurité le Conseil dans son entièreté se fiait à lui .
Il n'a bien entendu jamais eu maille à partir avec la Justice , que du contraire puisqu'il s'est toujours battu pour elle .
Ce fait est vérifié .
Quel que soit le poste qu'il brigue je me porte garant de lui car je sais que ce qu'il entreprend , il s'y implique vraiment à fond , même au delà de ce que l'on attend de lui .
En vous souhaitant une excellente journée .
Respectueusement vôtre .

J'ai donc poursuivi ma route vers l'Armagnac et Comminges où je ne suis resté que quelques semaines. Je suis remonté, à marches forcées, en Artois où j'ai combattu dernièrement les Artésiens et leurs alliés Fatum
puis l'Orléanais pour des missions de surveillances et enfin les combats du Berry ou j'ai été gravement blessé à Sancerre.

Abandonné sur mon lit de douleurs dans une masure sancerroise par les troupes avec lesquelles j'étais monté, ainsi étaient les ordres, et mon  médecin Patou, elle-aussi si grièvement blessée et soignée par Léandra. de Cassel, filleule du Prince Sancte, j'ai réfléchi longuement et j'ai décidé de rejoindre le BA par amitié d'une part et pour sa situation géographique et stratégique d'autre part.

Petite anecdote, avant de m'installer dans ce beau duché, j'ai eu mission de trouver des jambons Iberico. Après prises de contacts avec des connaissances, j'ai pu non seulement prendre mes affaires à Auch mais pousser vers Mont de Marsan et ramener ainsi une vingtaine de jambons en Bourbonnais Auvergne. Double missions pour moi, je devais veiller sur le chargement et sur Patou, médecin qui a toujours été au plus proches des batailles et sur Dame Devilie qui nous a épaulé dans cette mission. Heureusement mes éclaireurs ont su nous faire éviter des embûches au nord du Rouergue et des embuscades entre Aurillac et Murat.

Aujourd'hui ? Je pense m'être intégré à la vie Clermontoise. Je possède une maison, deux champs, des amis que je considère beaucoup. La capitale est agréable et ses tavernes sont vivantes.

J'ai proposé mon idée à notre bien-aimé maire Gaby!!, à savoir, une tour de guet afin de voir les entrées des voyageurs. Après validation du conseil, Je les accueille et les guide, tout en sachant que j'ai un oeil sur les mouvements suspects. Déformation professionnelle, puisque j'ai toujours
surveillé les allées et venues des brigands de toutes sortes, du fait de mon état de soldat et d'aide de camp royal.

Notre maire est au courant qu'il peut compter sur moi en tant que défenseur bénévole s'il arrivait un coup dur. Puisque les portes de la COBA me sont fermées depuis le 17 octobre. Ne me demandez pas pourquoi, je suis dans l'incapicité d'y répondre.

[/rp]
[rp]Que se passe t-il en décembre ?


[/rp]

[rp]Les fêtes :


[/rp]

[rp]Les dictons de décembre :



réponse de la charade du mois dernier : Scie me tiers (cimetière)[/rp]


[rp]
La blague du mois

Gaby à la messe de Noël avait transformé,

" il est né le divin enfant, chantez hautbois, résonnez musettes "

en :

Il est né le divin enfant, j'irais au bois réveiller Suzette " ... [/rp]


[rp]

Et du coté de notre église ?



"Toi !
Moi ?
Oui, toi là-bas ! Avec le chapeau et la chemise violette, tu connais ma légende ?
Quelle légende ? Et d'abord qui es-tu ?
Je suis Saint Noël, jeune Alexandre. "

Ca c'est ce que je rêverai d'entendre un jour, mais ce jour ne semble pas encore être arrivé. Alors à défaut d'avoir Saint Noël avec moi, je vais vous conter sa légende brièvement. Et peut-être que si je commets des erreurs, il viendra lors de la distribution de ce numéro du journal de Clermont.

Saint Noël - Ses origines

Nicolas Noël est né dans un chariot de bois tiré par des cerfs dressés par son père, il est l'arrière petit fils d'un homme ayant connu et suivit Christos quand il était vivant. Comme Nicolas Noël est né il y a très longtemps, il n'est pas possible de retrouver sa date de naissance, mais les aïeuls disent qu'il est né durant un hiver très rude.

Noël eut beaucoup de chance, comme il était né durant un hiver très froid il avait la santé fragile, il a même été en état de mort plusieurs fois. Mais à chacun de ses retours à la vie il était plus fort et en forme que jamais.

Cependant chaque année au solstice d'hiver il semblait mourir pendant cinq jours et cinq nuits, bien que son corps fut veillé certains disaient l'avoir vu à d'autres endroits, offrant du pain aux plus pauvres, du feu à ceux qui n'en avait pas et même un simple jouet aux enfants tristes.

Saint Noël - Sa vie

A quinze, alors qu'il n'avait jamais étudié nul part, il se plaisait à conter l'histoire de Christos qu'il tenait de son père, qui la tenait de son propre père et que ce dernier tenait lui aussi de son propre père ayant connu Christos. C'est bien pour cette raison que le curé de la paroisse l'invitait très souvent à participer au messe. Rapidement, il devint Diacre. Et tout le monde fut très surpris par son savoir, sa simplicité et son amour pour les autres.

Puis.

Un jour où on le questionna sur les raisons de ses problèmes de santé liés à l’hiver il répondit :

"Je parlerais d’un cadeau de Dieu plus que d’un problème, car à chaque fois que je frôle la mort j’en apprends de Christos et Aristote, car notre Créateur nous donne toutes les réponses à toutes les questions pour que nous puissions voir notre vie sous des jours nouveaux, et que nous puissions nous juger nous même avant d’être jugé.
En principe en revenant à la vie, nous laissons ces connaissances et un peu de notre force, mais Dieu en a fait autrement pour moi je pense, bien que je ne garde qu’une réponse, sans choisir la quelle, je ne perds pas tout de ma visite chez les Saints."

Mais.

Personne ne le prenait au sérieux, peut-être qu'il ne l'était pas d'ailleurs, mais les gens retenaient cependant de cet événement que c'était un érudit et un homme aussi sage que bon.

Durant l'année, il donnait la moitié de son temps pour aider les malheureux, pas forcément pauvres, mais ceux qu'il nommait les malheureux.

Quand on lui demandait pourquoi il aidait des riches comme les pauvres, il aimait répondre des phrases qu’il disait tenir d’Aristote lui-même :

« Les talents du riche ne remplace pas le talent d’être heureux ».
« Etre remplis de talents ne permet pas d’acheter le bonheur »
« On vit avec talent, mais on n’emporte pas ses talents dans la tombe »

Malheureusement, tous n'étaient pas capable de comprendre, car le talent n'était plus monnaie courante et ce depuis des années et des années.

A 35 ans, il devint Evêque, vivant toujours de la même façon et mourant à chaque solstice d'hiver. Il savait rendre la boulasse aux plus malheureux. Mais à chacun de ses retours, il organisait une messe à minuit pour raconter ce qu'il avait appris de plus.

Un jour, il annonça, comme il était déjà très âgé à peu près 90 ans, ce qui représente un fameux miracle, qu'il renonçait à sa charge et comptait entreprendre seul un dernier pèlerinage. Tout le monde voulut l'en empêcher, mais il promit de revenir le 25 décembre et que de toute façon  il faudrait bénir ce jour particulièrement car il avait appris de Christos et d’Aristote eux même, que c’était le jour de leur naissance à tous trois, Aristote étant né à midi et Christos à minuit et lui juste entre les deux, à dix huit heures.

Saint Noël - La légende

Le Père Noël, comme avait continué de l’appeler ses fidèles, pris la route et revint parmi les siens le 6 décembre suivant.
Il ne répondit que peu aux questions sur ce pèlerinage, mais il avait ramené deux chariots. L’un remplis de bûches, et l’autre rempli autre de pains.
Il fit distribuer le pain et le bois aux plus pauvres, et une fois la distribution terminée, il envoya les chariots faire le tour des plus riches à qui on demandait de déposer un présent.
Le 24 décembre, Monseigneur Noël organisa deux messes, l’une à midi en l’honneur d’Aristote et une à minuit en l’honneur de Christos, puis il se dirigeât vers la sacristie et plus personne ne le revit.

La totalité des villageois, du plus croyant au plus mécréant passèrent la nuit à le chercher, et c’est seulement au petit matin qu’épuisés, ils rentrèrent chez eux.
C’est là que la légende fut inscrite parmi les miracles, car chaque maison sans exception avait son foyer allumé et des cadeaux au pied de la cheminée.

Depuis cette époque, chaque année on dit un peu partout qu’en décembre il passe dans les maisons pour donner un peu de bonheur. On prétend même, que parfois, Christos et Aristote l’accompagnent directement... Et même le chat de Gaby!! le maire de Clermont...
Il semblerait que cela soit pour ça que le maire de Clermont cherche son chat partout...
Pour rencontrer Saint-Noël.

Fin.

Je vous souhaite à tous un très joyeux Noël.

Alexandre & Père Noël[/rp]




[rp]La prochaine pastorale de Clermont aura lieu à partir du 3 décembre au presbytère de la capitale.
La prochaine messe aura lieu le 6 décembre, en plein air, sur la grand place de Clermont (gargote).

Je vous souhaite à tous un très beau mois de décembre, et de belles fêtes de fin d'année, cette belle période de partage et d'amitié.
Gypsie, diaconesse.

[/rp]

[rp]
Les recettes de mémé Suzette





Clermontois, Clermontoises, je m'en va vous dévoiler ce jour une recette ben goutteuse que ch'tiens de ma pauv' bonne môman. Paix à son âme ! C'te recette j'l'avois intitulée :




        ANGUILLE A LA GABYCHOU !




D'abord j'dois vous aviser qu' c'est point assiettée pour les fillettes ou autres nénettes car l'bestiaux est plutôt du genre revêche ! C'te mise en garde étant faite, passons en cuisine :



    - Mettre l'anguille encore bien vive dans une grosse jarre. Si l'reptile est récalcitrant, ne pas hésiter à bien lui bastonner la caboche. Foi de Mémé Suzette, j'confie la tâche à mon fiston Robert qu'est bûcheron. En général elles font  moins malignes les bestioles une fois passées entre ses paluches !- Saouler l'anguille en vidant un bon litron de picrate dans la terrine. Vous la laissez ainsi roupiller un bon moment dans l'piccolo. C'est l'moment que j'en profite pour biberonner l'reste du breuvage en général. Faut toujours s'ménager une ch'tite pause hein !- Quand vous vous sentez d'attaque, préparer la marinade. La mémé suzette elle met de l'ail et encore de l'ail : mon ch'tit secret ça !- Embrocher ensuite gentiment le bestiaux (faudrait point qui souffre quand même, c'est qu'on a du cœur avant d'être cuistot ) et faire tourner une bon moment dans la cheminée en y versant de temps à autre un second litron de vinasse. 'Tention les flammèches !!- Bah ensuite c'est le moment de déguster ! Au préalable z'aurez bien entendu invité l'bourgmestre pour qu'l'gaillard puisse faire bonne pitance en vot'compagnie !

[/rp]


[rp]
Nos jeux


Il habite à Clermont, il est l'un de vos voisins, mais le connaissez vous ?

- Il est né un 15 novembre
- Il est marié
- Charpentier de profession
- Cultivateur de maïs
- Il porte autour du cou, un pendentif avec à son bout un caducée, symbole de son appartenance à la guilde des herboristes
- Il est un beau brun au visage d'ange
- Il est originaire d'Auch en Armagnacs et Comminges une petite province du sud chaleureuse

Vous avez la réponse ? Venez la donner à lafouine / la déposer dans le bureau de la rédaction

Le gagnant se  verra attribuer un emplacement pour une annonce dans le prochain journal ou pourra présenter un autre clermontois de la même façon

----------------------------------------------------------------------------------------

Bulletin réponse :
Il s'agit de :
-----------------------------------------------------------------------------------------
Toujours le premier, jamais le dernier,
Rien sans lui n’est jamais fini,
Car rien ne peut commencer sans lui.

Qui est-il ?
(réponse dans le prochain numéro)


[/rp]



 [rp]
Les Fouilles





[/rp]

[rp]
Annonces


Lorsque la neige aura couvert de son manteau cotonneux tout le royaume, voici un parchemin qui annoncera une partie de bataille de boules de neige.





Oyé Oyé braves gens

Un marché de noel aura lieu en notre belle ville de Clermont à partir du 5 décembre
Prévoyez d'amener vos chalets et de les installer
le plus beau paraitra en image sur notre prochain numéro

Lafouine  [/rp]
[rp]


Le Comité des Fêtes vous présente



    Le programme :


Concours du plus beau sapin du 26 novembre au 5 décembre.


    Sortez vos haches ! Venez présenter votre plus beau sapin aux yeux de tous ! Vous avez jusqu'au 3 décembre  pour nous faire découvrir votre trouvaille pour le concours.Lors de celui-ci, un jury d'exception désignera LE plus beaux des sapins parmi ceux exposés. L'heureux conifère choisi  aura l'honneur d'être installé au centre de la Grande Place de Clermont. Nota : Un seul sapin par participant. HRP : L'image, photo, ou dessin doit présenter un sapin simple sans aucune décoration. Veillez à ce qu'elle soit assez claire et qu'elle respecte les dimensions autorisées soit : 800px de large, 800px de haut, et 400ko.


Bénédiction et décoration du sapin le 6 décembre.


    La journée commencera par une célébration de notre Diaconesse Gypsie, un moment de recueillement ouvert à tous avant la bénédiction de notre beau sapin. Ensuite, chaque villageois sera invité à accrocher une petite décoration sur ledict Sapin. HRP : L'image de la décoration doit être exploitable, car elle sera intégré à l'image du sapin. Après libre à votre imagination, votre personnage peut apporter une boule, une étoile, une guirlande, une chopine, une figurine ...Vous pourrez préciser l'emplacement de la décoration dans votre RP.

Les cadeaux surprises à partir du 15 décembre.


    Vous aurez le plaisir d'offrir un, deux voire même jusqu'à trois cadeaux, que vous pourrez déposer au pied du beau sapin décoré. L'ensemble des cadeaux seront ensuite distribués de façon totalement aléatoire le 25 décembre(date purement RP évidemment).Les cadeaux en plus seront offerts aux nécessiteux ainsi qu'aux enfants.  Vous ne saurez pas à qui ira votre cadeau ni de qui sera celui que vous aurez reçu, les bonnes surprises seront au rendez-vous ! Nota : Nous cherchons des petites mains innocentes et enfantines pour la distribution ! Contactez Eryanor

Une main tendue pour les plus démunis à partir du 15 décembre jusqu'à la fin du mois.

    Car ce mois est l'occasion aussi de nous montrer solidaires et humbles, nous devons penser à ceux qui sont moins bien lotis que nous.Paysans, Artisans, Érudits, Nobles et Bourgeois peuvent venir offrir des produits de première nécessité aux plus démunis (nourriture, vêtements, couvertures...). Nos représentants de l'église ainsi que des volontaires redistribueront équitablement ces généreux dons parmi les plus nécessiteux. Nous vous remercions d'avance !


Le final : Le Buffet !


    Après avoir joué les bucherons, récité le Credo, joué les lutins en décorant le sapin, transporté et offert des cadeaux, la faim et la soif se feront sentir ! Un délicieux buffet sera installé durant la distribution des cadeaux. L'occasion de partager un instant de convivialité joviale !






        Nous comptons sur vous tous pour ce Merveilleux Noël Auvergnat !





Pour plus d'informations vous pouvez contacter Le Merveilleux Gedeon.
[/rp]



[rp]à découper à colorier


Gypsie

[/rp]


[rp]Clermontois, Clermontoises,

le mot du Maire


Je vous souhaite de bonnes récoltes de fin d’années et de bonnes fêtes ! Les préparatifs seront à la hauteur de l’événement afin de célébrer la naissance de Christos !

Saviez-vous que le mot « Noël » venait du latin « dies natalis », « jour de naissance » et lors duquel nous fêtions le solstice d’hiver ? Bientôt le 25 décembre arrivera, et nous vivrons une fois encore le jour le plus court de l’année !

Un peu d’histoire, mais sachez que c’est Saint François d’Assise qui à la fin de sa vie, en 1223 eut l’idée de reproduire la scène de la Nativité dans l’église (cresche ou crespe). La crèche, telle que nous la connaissons tous aujourd’hui était née !

Je gage qu’au chaud dans votre chaumière ou riche demeure, vous aurez à cœur de conter contes et légendes à la lumière des chandelles et à la chaleur de la bûche de noël. Avant que de la laisser brûler totalement, chacun aura pris soin de réciter ses crédos et moult prières car la fameuse bûche de noël dont les cendres ont la particularité dit-on de protéger de la foudre et du malin quand elles sont réparties autour de la maison devra en être imprégnée !

Ne tardez donc pas à entrer le bois, mettre en cave légumes et fruits secs et bien à l’abri vos sacs de céréales et faire des réserves !

Ayez une pensée aux plus démunis, s’il vous est possible d’aider un nécessiteux, faites-le ! Tout acte de bonté effectué sans attente de remerciement vous rapproche du Très Haut.

Je vous souhaite à tous de bonnes fêtes de fin d’années.

Qu’Aristote veille sur nous tous !

Gaby !!
Maire de Clermont

[/rp]


Dernière édition par Tridant le Mer 4 Mar - 18:55, édité 1 fois

Tridant
Admin

Messages : 98
Date d'inscription : 06/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://biblio-ba.forum-officiel.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P'tit Clermont (journal)

Message par Tridant le Lun 9 Fév - 15:53

1 Février 1463:

Lafouine. a écrit:

__________

_____________________1er Février 1463



[rp]En février, nous fêtons les anniversaires de :

Rubec : 2
Callie_josephine : 7
Lamoth : 7
Patou : 18[/rp]

[rp]Les saints de février :

Fête du Bienheureux Pouyss: 2
Saint Orrus Ferrus: 7
Fête du Bienheureux Girtan: 8
Fête du Bienheureux Abbé Tisse of Cambrai: 10
Saint Valentin: 14
Saint Olcovidius: 20
Saint Clément : 25
Saint Lazarus de Autun : 29 ou 28
Sainte Jeanne d'Arc: 29[/rp]
[rp]Le deux février, c'est la Chandeleur, ou fête des chandelles.
/


La fête des crêpes aussi, qui, par leur forme ronde et dorée, rappellent le disque solaire, évoquant le retour du printemps après l’hiver sombre et froid.
A cette occasion, toutes les bougies de la maison doivent être allumées.

Pour faire des crêpes, il faut :

250 g de farine de chez Lamoth, ou autre meunier
4 oeufs du marché
1/2 l de lait de chez Alexandre
2 cuillères à soupe de sucre du marché
50 g de beurre fondu du crémier

Dans un plat creux, mettre la farine et le sucre. Faire un puits au milieu et y verser les oeufs légèrement battus à la fourchette. Commencer à incorporer doucement la farine avec une cuillère en bois. Quand le mélange devient épais, ajouter le lait froid petit à petit.
Quand la pâte est assez fluide, ajoutez le beurre fondu, mélangez bien.

Cuire les crêpes dans une poêle chaude. Verser une petite louche de pâte dans la poêle, faire un mouvement de rotation pour répartir la pâte sur toute la surface, poser sur le feu. Laisser cuire environ une minute de chaque côté et la crêpe est prête. Répéter jusqu'à épuisement de la pâte.

On fait parfois sauter les crêpes. On dit aussi, que la première crêpe doit être conservée au sommet d'une armoire, pour éloigner la misère et le dénuement.

Quoi qu'il en soit, bon appétit ![/rp]


[rp]Saint valentin le 14



Le 14 février est un grand jour, nous fêtons Saint Valentin !

St-Valentin, patron des amoureux, est en fait un prêtre mort martyrisé par les Romains, le 14 février 270.

À cette époque Valentin s'attira la colère de l'empereur Claude II qui venait d'abolir le mariage. En effet l'empereur trouvait que les hommes mariés faisaient de piètres soldats parce qu'ils ne voulaient pas abandonner leur famille. Claude ne reculant devant rien abolit le mariage.

Valentin encourage alors les jeunes fiancés à venir le trouver en secret pour recevoir de lui la bénédiction du mariage. Il fut arrêté et emprisonné.
Pendant qu'il attend son exécution dans sa prison, Valentin se prend d'amitié pour la fille de son geôlier et lui redonne la vue.
Juste avant d'être décapité, il lui offre des feuilles en forme de coeur avec le message suivant :
" de ton Valentin !

Le symbole de Saint Valentin, Cupidon :




Valentin a voulu signifier son attachement à une personne qui lui est chère.
Cet événement est l'occasion de manifester son amour et son affection, non seulement à son amoureux, mais aussi à ses enfants,
ses amis, ses parents, etc....

En espérant que cette journée soit remplie d'amour, de tendresse et de bien-être !
[/rp]



[rp]

Mardi Gras




Origine et célébration de Mardi-Gras

Le Mardi gras est la journée festive qui précède le mercredi des Cendres. C'est donc un jour de fête dont la date est fixée 47 jours avant la Pâques.

Le Mardi gras ne donne pas lieu à un événement liturgique spécifique, mais consiste plutôt en des réjouissances avant le carême, qui est une période excessivement contraignante pour la population au moyen-âge : privation de fête, de danse, de plaisir et de sexe, au delà de la nourriture très frugale3. Ainsi, l'expression « faire gras » signifie manger de la viande, par opposition à « faire maigre », soit jeûner. Le Mardi gras donne lieu à des festivités, le carnaval. Le mot carnaval vient du latin « carne levarer » (enlever/ôter la chair), du fait qu'il s'agit un jour où le fidèle peut faire bombance avant de commencer le jeûne qui durera jusqu'à Pâques.

Si cette pratique n'est pas la reprise exacte d'une fête romaine, elle semble fortement s'inspirer de fêtes de l'Empire romain. Notamment la fête des Saturnales, laquelle se traduisait par un renversement provisoire de l'ordre établi. Concrètement, les esclaves jouissaient temporairement d'une grande liberté et pouvaient ainsi se livrer à des comportements interdits le reste de l'année. Mais aussi les calendes de Mars qui célébraient la venue prochaine du printemps, rite païen par excellence, lequel autorisait le déguisement et la transgression des interdits. On notera que les Bacchanales ou les Lupercales1 ont pu aussi servir de ferment au Carnaval sous sa forme actuelle.

Le carnaval a donc synthétisé une partie de ces traditions pour se traduire, à partir du 11e siècle2, par un défilé populaire où chacun était libre de se déguiser et de parader dans les rues. Cette fête a par ailleurs une importance particulière au Moyen-Age où elle donne lieu à l'élection d'un « pape des fous », signalant ainsi que c'était non seulement l'ordre social qui était inversé, mais aussi l'ordre du monde tout entier
[/rp]


[rp]
Actualités

Les élections au duché : le 19/01/1463

1. "BARGES" (BARGES) : 100%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil :

1 : Ysaoth Duc
2 : Alexandre_serna , Porte parole
3 : Sunburn , Prévôt des maréchaux
4 : Maywenn , procureur
5 : Elienore , Commissaire au commerce
6 : Legowen , Capitaine de la COBA
7 : Gedeon , Connetable de la COBA
8 : Silec , Juge
9 : Auride, Garde des Sceaux
10 : Jeannicolas, Commissaire aux mines et aux grands travaux
11 : Arthurdayne , Bailli
12 : Galswinthe , Superviseur des douanes

le 22/01/1463 : élection municipale :

Gaby!! a été élu maire de Clermont. Il recueille la majorité des suffrages exprimés.
1. Gaby!! : 81.5%
2. Lamentin : 18.5%
Il est le 101 ème maire de Clermont dont 13 mandats consécutifs



La soule
:



les mordus de Clermont ont remportés la victoire contre le vents de Castelnaudary :
en quart de finale rencontrent les Pique_Tav de Poitiers
Clermont l'emporte par forfait 0 (Forfait) - 12! Les Mordus se qualifient pour les demis finales!
Les mordus rencontreront donc en demi  finale Ingolstädter Löwen d'Allemagne

suite dans le prochain numéro




Grand tournoi d'archerie en BA de janvier :



sur     45 participants : 40 adultes et 5 enfants

Duché du Bourbonnais-Auvergne : 18
Duché du Lyonnais Dauphiné : 4
Comte du Languedoc : 3
Comté du Rouergue : 3
Duché de Bourgogne : 2
Duché de Guyenne : 2
Duché du Berry : 1
Comté de Flandre : 1
Duché de Gascogne : 1
Duché Orléans : 1
Duché du Périgord : 1
Duché de Provence : 1
Duché de Savoie ; 1
Comté de Toulouse : 1

La ville la plus représentée est Clermont dans le Bourbonnais Auvergne
avec 7 participants

Les cinq qualifiés pour la finale sont :

1. Gaby!!, Clermont, Duché du Bourbonnais Auvergne, 4728
2. Mayween, Clermont, Duché du Bourbonnais Auvergne, 4691
3. Petitrusse, Clermont, Duché du Bourbonnais Auvergne, 4662
4. Lamoth, Clermont, Duché du Bourbonnais Auvergne, 4657
5. Javed., Orléans, Duché d'Orléans, 4625
 

Celle ci aura lieu après la parution du P'tit Clermont vers le 6 février
Nous vous en donnerons les détails dans le prochain exemplaire



Alexandre a eut une ânesse en cadeau : les belles dames vont pouvoir s'offrir un bain pour rendre leur peau douce à souhait....atchoummmm





Il parait que Gaby!! s'est inscrit auprès de Cupidon : une rumeur peut être ?





[/rp]

[rp]

Le saviez vous ?

Initialement, février compte 28 jours les années standards et 29 jours tous les quatre ans ; il est alors suivi d'un mens intercalaris de 29 jours.

Vers 450 av. J.-C., la République romaine réforme le calendrier romain : février compte 28 jours les années standards. Tous les deux ans, un mois de 27 jours, mercedonius, est ajouté à la suite de février. Février compte alors alternativement 23 et 24 jours.

À partir de la réforme julienne, le mois supplémentaire est supprimé et février compte 28 jours les années standards et 29 les années bissextiles.

Selon une légende, Auguste aurait déplacé un jour du mois de février au mois d'août lorsque ce dernier est renommé en son honneur en 8 av. J.-C. : comme le mois précédent de juillet, renommé en l'honneur de Jules César, comptait 31 jours, il aurait désiré que son propre mois en compte autant. Il existe cependant des documents indiquant que l'irrégularité de février date d'avant la réforme julienne.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le violet exprime la délicatesse et la profondeur des sentiments. On enverra des fleurs violettes pour rappeler à la personne
aimée que l'on pense à elle, ou bien pour lui signifier son amour en toute discrétion.


[/rp]

[/rp]

[rp]
Vous avez dit "héraldique" ?


La Mesnie d'Edition Serna est fière de vous présenter le deuxième numéro des chroniques de "Petit Héros".



L'art Héraldique est décrit comme difficile à comprendre, mais grâce à Petit Héros, tout ceci va être à la portée de vos mains et de vos yeux.

Car aujourd'hui, Petit Héros va vous parler des fourrures !
Qu'est-ce qu'une fourrure ?
Cela vient des animaux !
Mais pourquoi utiliser la fourrure ?
Parce qu'elle permet de renforcer les écus dont se servent les hommes et les femmes lors des guerre.
Quelles sont celles utilisées dans la confection des écus ?

Le vair et l'hermine.


  • Le vair est surtout utilisé pour la doublure de nos vêtements.
    Il provient du dos (gris-bleu) et du ventre (blanc) de petits gris, ce sont des écureuils que l'on trouve dans nos forêts.
    Levez les yeux la prochaine fois que vous allez couper du bois.


    Petit Gris - Ecureuil commun

    Comment se présente le vair ?
    Sur le blason, le Vair est un alignement de clochettes alternées d'argent et d'azur disposés sur plusieurs étages, lorsque ce motif recouvre entièrement le champ de l'écu.
    Il existe plusieurs déclinaisons en fonction de la taille et du nombre de clochette.
    Ainsi nous avons :

    Gros-Vair ou Beffroi : clochettes de grande taille


    Menu-Vair ; grand nombre de clochettes de petite taille


    Contre-Vair : autre "façon" d'empiler les clochettes dans le dessin de l'écu


    Le vair est classiquement d'argent et d'azur, mais il peut se composer d'autres émaux.
    Si vous ne vous souvenez plus de la définition d'un émail, reportez-vous au numéro 1 de l'article de décembre 1462.
    Dans ce cas là, il prend le nom de vairé : vairé d’argent et de sable, vairé d’or et de gueules




  • L'hermine est une fourrure beaucoup plus rare et donc plus chère.
    Cependant, la Hérauderie l'utilise bien plus souvent que le vair.
    L'hermine provient du pelage blanc de l'hermine et des touffes noires de la queue de cette dernière.


    Hermine blanche à la pointe de queue noire

    Comment se présente l'hermine ?
    Sur le blason, elle est représentée par un champ d'argent semé de mouchetures de sable.
    Nos ancêtres, les Hérauts d'autrefois dessinaient des mouchetures peu nombreuses et de petite taille et tout ceci de façon très minimaliste.
    Avec le temps et au fil des générations de Hérault, le nombre de moucheture a augmenté et les traits des poils se sont épaissis, ainsi maintenant la moucheture est composée d'une tête munie de trois points.

    Ainsi nous avons :

    Hermine


    Contre-Hermine : par simple inversion des couleurs entre le "champ" et les "mouchetures" (champs de sable, moucheture d’argent)


    L'hermine est classique d'argent et de sable, mais il peut se composer d'autres émaux.
    De ce cas là, il prend le nom d'herminé : d'azur herminé d’or, d’or herminé de gueules


J'espère que ce deuxième cour vous aidera à comprendre les paroles des Hérauts.
Dans le prochain numéro je  vous donnerai quelques règles concernant l'utilisation des couleurs.
Alors ne partez pas trop loin, c'est tout de suite dans votre journal de février 1463

Petit Héros
[/rp]

[rp]

La Mesnie d'Edition Serna est fière de vous présenter le troisième numéro des chroniques de "Petit Héros".



L'art Héraldique est décrit comme difficile à comprendre, mais grâce à Petit Héros, tout ceci va être à la portée de vos mains et de vos yeux.

Car aujourd'hui, Petit Héros va vous parler de l'alternance des couleurs dans les armoiries !
Tout le monde se souvient des couleurs ? Des métaux ? Des émaux ?
Mais pourquoi mettre une règle concernant l'utilisation des métaux et des émaux ?
Nos ancêtres ont eu les yeux fins et ont préféré certaines associations plus visible au loin que d'autres !
Ainsi sur les champs de batailles, il était plus simple de se repérer !

En conclusion, il est "impossible" de mettre deux métaux l'un à côté de l'autre et deux émaux l'un à côté de l'autre.
Tout comme il est impossible de superposer deux métaux et deux émaux.
Un blason ne répondant pas à cette règle est dit Enquerre.


  • Les blasons enquerres sont donc :


    • Sable - Sinople
    • Sable - Gueules
    • Sable - Azur
    • Sinople - Gueules
    • Sinople - Azur
    • Gueules - Azur
    • Or - Argent





  • Les blasons valides sont donc :


    • Argent - Sinople
    • Argent - Sable
    • Argent - Gueules
    • Argent - Azur
    • Or - Sinople
    • Or - Sable
    • Or - Gueules
    • Or - Azur




Cas des fourrures :

Une fourrure possédant déjà un métal et un émail, elle peut côtoyer soit un émail, soit un métal.
Deux fourrures peuvent également se côtoyer.

Cette règle des couleurs n'est pas rigide, dans certains autres Royaumes, les blasons enquerre sont acceptés.
Dans notre Hérauderie françoise, parfois une entorse est faite à la règle, dans le cas du rassemblement de plusieurs blasons en un ou avec certains meubles.
Il est également possible pour un blason dit écartelé d'avoir des métaux ou des émaux adjacents, en effet, chaque quartier du blason étant autonome.

J'espère que ce troisième cour vous aidera à comprendre les paroles des Hérauts.
Dans le prochain numéro je  vous  présenterai les différentes partitions possible d'un blason.
Je vous donne rendez-vous dans le numéro du mois de Mars.

Petit Héros
 [/rp]


[rp]Le petit mot de l'église :

Le onze janvier nous avons accueilli Patou dans notre grande famille Aristotélicienne.
Pour toute demande de pastorale, baptême, mariage, vous pouvez prendre contact avec le père Rick ou la diaconesse Gypsie,
par pigeon, visite au presbytère ou à l'église de Clermont.



La blague de l'église :


Un enfant récite le Notre Père...selon ce qu'il en a compris...:
"Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui
nous ont tant fessés...!"
[/rp]

[rp]
Nos jeux

le mois dernier il fallait épeler les lettres : ce qui donnait :

Helene et Emma, élévées à Hyères étaient des bébés agités, énervées, décédées au pays nées à Sées

et pour le deuxième jeu :
En Afrique du Sud comme ailleurs, les morts n'épousent personne !!!


Cette fois ci nous proposons un quizz : réponse dans le prochain numero

1. La Vénus de Laussel ou Vénus à la corne, découverte en Dordogne et datant du paléolithique est une Vénus en pierre, bronze, fer ?
  2. Quel est le symbole du gui coupé chaque année par les druides ? C'est un gage de fécondité, gage de victoires futures, gage de vie perpétuelle.  ?
  3. Qu'est-ce que la baliste romaine ? C'est une tour de guet mobile, un lance -flammes , une machine pour envoyer des flèches. ?
  4. Quelle est la capitale des provinces de Gaule au moment de la naissance du Christ ?Lutèce, Lugdunum, Segodunum  ?
  5. Vers 400, où s'installent les envahisseurs Francs ? Dans l'Est et le Centre, En Espagne, Dans le Nord de la Gaule. ?
  6. En 451, quel envahisseur redoutable a tenté d'envahir la Gaule? Aetius, Attila, Hannibal  ?
  7. Comment se nomme le premier roi chrétien du royaume des Francs? Dagobert, Clotaire, Clovis ?
  8. Qui sont les descendants, derniers Mérovingiens, de Dagobert ? Les rois fainéants, savants  lettrés ?
  9. En 648, autour de l'église et de son curé se crée? le bourg le village,  la paroisse ?
  10. Que gagne Charles, prince des Francs, en affrontant les Sarrasins près de Poitiers, en 732? Sa femme, Une épée d'or, Son surnom : Martel  ?
  11. Qu'a inventé Pépin le Bref, premier monarque de la dynastie des Carolingiens? L'art militaire, La monarchie de droit divin, La seigneurie  ?
  12. Charlemagne est l'instigateur de la renaissance guerrière,  culturelle , de la politique familiale. ?
  13. En 879 quel territoire de France est donné aux explorateurs conquérants, les Vikings, arrivant sur leurs drakkars? La Normandie L'Aquitaine La Bretagne ?
  14. En 987 qui devient le premier souverain de la dynastie capétienne, Charles le Chauve, Hugues Capet, Louis XV ?

Le reconnaissez vous ?

Reconnaissez vous cet habitant de Clermont ? Qui est-il ?


[/rp]



[rp]

Concours de poèmes



A vos plumes , envoyez un petit poème d'amour, transmettez le à Lafouine, ou au bureau du journal en ville ou meme à un conseiller ou au maire : celui qui sera retenu paraitra dans le P'Tit Clermont de mars[/rp] [/rp] [/rp]

[rp]

Le mot du maire

Clermontoises, clermontois,

Après des mois de croissance, la ville connait une petite baisse de régime ! Le contrecoup des fêtes sans doute et des journées bien remplies pour une grande partie de notre conseil municipal, appelée à des tâches au niveau ducal comme vous devez dorénavant le savoir. Soyons fier d’eux et de la ville pour être si bien représentés. Des missions diverses ayant nécessitées le départ de plusieurs de nos concitoyens n’y aident pas.

Malheureusement, force est de constater que si nous déplaçons une partie de nos forces vives, la vie du village et de la halle s’en trouvent un peu impactée. J’invite une fois encore, quiconque souhaitant participer à la vie du village, de se déplacer, venir à notre rencontre et pourquoi pas donner un peu de votre temps. Les tavernes vous attendent, la halle tout autant ! Clermont c’est nous tous !

L’hiver va bientôt toucher à sa fin, et déjà il va nous falloir planter les semis pour les prochaines récoltes. C’est aussi la St Valentin, et pour garder la même image, que les couples préparent l’avenir, et que de nouveaux se forment c’est tout ce que je puis vous souhaiter à tous !

Amour, entraide et essor de la ville au service de tous nos habitants doivent être gravés dans nos esprits !

A ce sujet, je rappelle à tous les lecteurs que la mairie recherche des volontaires civils pour la défense de notre ville en cas d’alerte ou de coup dur ! N’hésitez pas à envoyer pigeons, poulets et autres volatiles que vous jugerez nécessaires pour vous faire connaitre !

La bonne continuation à tous, et à chacun d’apporter sa pierre à l’édifice !

Qu’Aristote veille sur vous, sur Clermont, sur le Duché !

Gaby !!
Maire de Clermont


[/rp

Tridant
Admin

Messages : 98
Date d'inscription : 06/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://biblio-ba.forum-officiel.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P'tit Clermont (journal)

Message par Tridant le Mer 4 Mar - 18:55

1 Mars 1463:

--Lafouine. a écrit:
__________

_____________________1er Février 1463



[rp]En février, nous fêtons les anniversaires de :

Rubec : 2
Callie_josephine : 7
Lamoth : 7
Patou : 18[/rp]

[rp]Les saints de février :

Fête du Bienheureux Pouyss: 2
Saint Orrus Ferrus: 7
Fête du Bienheureux Girtan: 8
Fête du Bienheureux Abbé Tisse of Cambrai: 10
Saint Valentin: 14
Saint Olcovidius: 20
Saint Clément : 25
Saint Lazarus de Autun : 29 ou 28
Sainte Jeanne d'Arc: 29[/rp]
[rp]Le deux février, c'est la Chandeleur, ou fête des chandelles.
/


La fête des crêpes aussi, qui, par leur forme ronde et dorée, rappellent le disque solaire, évoquant le retour du printemps après l’hiver sombre et froid.
A cette occasion, toutes les bougies de la maison doivent être allumées.

Pour faire des crêpes, il faut :

250 g de farine de chez Lamoth, ou autre meunier
4 oeufs du marché
1/2 l de lait de chez Alexandre
2 cuillères à soupe de sucre du marché
50 g de beurre fondu du crémier

Dans un plat creux, mettre la farine et le sucre. Faire un puits au milieu et y verser les oeufs légèrement battus à la fourchette. Commencer à incorporer doucement la farine avec une cuillère en bois. Quand le mélange devient épais, ajouter le lait froid petit à petit.
Quand la pâte est assez fluide, ajoutez le beurre fondu, mélangez bien.

Cuire les crêpes dans une poêle chaude. Verser une petite louche de pâte dans la poêle, faire un mouvement de rotation pour répartir la pâte sur toute la surface, poser sur le feu. Laisser cuire environ une minute de chaque côté et la crêpe est prête. Répéter jusqu'à épuisement de la pâte.

On fait parfois sauter les crêpes. On dit aussi, que la première crêpe doit être conservée au sommet d'une armoire, pour éloigner la misère et le dénuement.

Quoi qu'il en soit, bon appétit ![/rp]


[rp]Saint valentin le 14



Le 14 février est un grand jour, nous fêtons Saint Valentin !

St-Valentin, patron des amoureux, est en fait un prêtre mort martyrisé par les Romains, le 14 février 270.

À cette époque Valentin s'attira la colère de l'empereur Claude II qui venait d'abolir le mariage. En effet l'empereur trouvait que les hommes mariés faisaient de piètres soldats parce qu'ils ne voulaient pas abandonner leur famille. Claude ne reculant devant rien abolit le mariage.

Valentin encourage alors les jeunes fiancés à venir le trouver en secret pour recevoir de lui la bénédiction du mariage. Il fut arrêté et emprisonné.
Pendant qu'il attend son exécution dans sa prison, Valentin se prend d'amitié pour la fille de son geôlier et lui redonne la vue.
Juste avant d'être décapité, il lui offre des feuilles en forme de coeur avec le message suivant :
" de ton Valentin !

Le symbole de Saint Valentin, Cupidon :




Valentin a voulu signifier son attachement à une personne qui lui est chère.
Cet événement est l'occasion de manifester son amour et son affection, non seulement à son amoureux, mais aussi à ses enfants,
ses amis, ses parents, etc....

En espérant que cette journée soit remplie d'amour, de tendresse et de bien-être !
[/rp]



[rp]

Mardi Gras




Origine et célébration de Mardi-Gras

Le Mardi gras est la journée festive qui précède le mercredi des Cendres. C'est donc un jour de fête dont la date est fixée 47 jours avant la Pâques.

Le Mardi gras ne donne pas lieu à un événement liturgique spécifique, mais consiste plutôt en des réjouissances avant le carême, qui est une période excessivement contraignante pour la population au moyen-âge : privation de fête, de danse, de plaisir et de sexe, au delà de la nourriture très frugale3. Ainsi, l'expression « faire gras » signifie manger de la viande, par opposition à « faire maigre », soit jeûner. Le Mardi gras donne lieu à des festivités, le carnaval. Le mot carnaval vient du latin « carne levarer » (enlever/ôter la chair), du fait qu'il s'agit un jour où le fidèle peut faire bombance avant de commencer le jeûne qui durera jusqu'à Pâques.

Si cette pratique n'est pas la reprise exacte d'une fête romaine, elle semble fortement s'inspirer de fêtes de l'Empire romain. Notamment la fête des Saturnales, laquelle se traduisait par un renversement provisoire de l'ordre établi. Concrètement, les esclaves jouissaient temporairement d'une grande liberté et pouvaient ainsi se livrer à des comportements interdits le reste de l'année. Mais aussi les calendes de Mars qui célébraient la venue prochaine du printemps, rite païen par excellence, lequel autorisait le déguisement et la transgression des interdits. On notera que les Bacchanales ou les Lupercales1 ont pu aussi servir de ferment au Carnaval sous sa forme actuelle.

Le carnaval a donc synthétisé une partie de ces traditions pour se traduire, à partir du 11e siècle2, par un défilé populaire où chacun était libre de se déguiser et de parader dans les rues. Cette fête a par ailleurs une importance particulière au Moyen-Age où elle donne lieu à l'élection d'un « pape des fous », signalant ainsi que c'était non seulement l'ordre social qui était inversé, mais aussi l'ordre du monde tout entier
[/rp]


[rp]
Actualités

Les élections au duché : le 19/01/1463

1. "BARGES" (BARGES) : 100%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil :

1 : Ysaoth Duc
2 : Alexandre_serna , Porte parole
3 : Sunburn , Prévôt des maréchaux
4 : Maywenn , procureur
5 : Elienore , Commissaire au commerce
6 : Legowen , Capitaine de la COBA
7 : Gedeon , Connetable de la COBA
8 : Silec , Juge
9 : Auride, Garde des Sceaux
10 : Jeannicolas, Commissaire aux mines et aux grands travaux
11 : Arthurdayne , Bailli
12 : Galswinthe , Superviseur des douanes

le 22/01/1463 : élection municipale :

Gaby!! a été élu maire de Clermont. Il recueille la majorité des suffrages exprimés.
1. Gaby!! : 81.5%
2. Lamentin : 18.5%
Il est le 101 ème maire de Clermont dont 13 mandats consécutifs



La soule
:



les mordus de Clermont ont remportés la victoire contre le vents de Castelnaudary :
en quart de finale rencontrent les Pique_Tav de Poitiers
Clermont l'emporte par forfait 0 (Forfait) - 12! Les Mordus se qualifient pour les demis finales!
Les mordus rencontreront donc en demi  finale Ingolstädter Löwen d'Allemagne

suite dans le prochain numéro




Grand tournoi d'archerie en BA de janvier :



sur     45 participants : 40 adultes et 5 enfants

Duché du Bourbonnais-Auvergne : 18
Duché du Lyonnais Dauphiné : 4
Comte du Languedoc : 3
Comté du Rouergue : 3
Duché de Bourgogne : 2
Duché de Guyenne : 2
Duché du Berry : 1
Comté de Flandre : 1
Duché de Gascogne : 1
Duché Orléans : 1
Duché du Périgord : 1
Duché de Provence : 1
Duché de Savoie ; 1
Comté de Toulouse : 1

La ville la plus représentée est Clermont dans le Bourbonnais Auvergne
avec 7 participants

Les cinq qualifiés pour la finale sont :

1. Gaby!!, Clermont, Duché du Bourbonnais Auvergne, 4728
2. Mayween, Clermont, Duché du Bourbonnais Auvergne, 4691
3. Petitrusse, Clermont, Duché du Bourbonnais Auvergne, 4662
4. Lamoth, Clermont, Duché du Bourbonnais Auvergne, 4657
5. Javed., Orléans, Duché d'Orléans, 4625
 

Celle ci aura lieu après la parution du P'tit Clermont vers le 6 février
Nous vous en donnerons les détails dans le prochain exemplaire



Alexandre a eut une ânesse en cadeau : les belles dames vont pouvoir s'offrir un bain pour rendre leur peau douce à souhait....atchoummmm





Il parait que Gaby!! s'est inscrit auprès de Cupidon : une rumeur peut être ?





[/rp]

[rp]

Le saviez vous ?

Initialement, février compte 28 jours les années standards et 29 jours tous les quatre ans ; il est alors suivi d'un mens intercalaris de 29 jours.

Vers 450 av. J.-C., la République romaine réforme le calendrier romain : février compte 28 jours les années standards. Tous les deux ans, un mois de 27 jours, mercedonius, est ajouté à la suite de février. Février compte alors alternativement 23 et 24 jours.

À partir de la réforme julienne, le mois supplémentaire est supprimé et février compte 28 jours les années standards et 29 les années bissextiles.

Selon une légende, Auguste aurait déplacé un jour du mois de février au mois d'août lorsque ce dernier est renommé en son honneur en 8 av. J.-C. : comme le mois précédent de juillet, renommé en l'honneur de Jules César, comptait 31 jours, il aurait désiré que son propre mois en compte autant. Il existe cependant des documents indiquant que l'irrégularité de février date d'avant la réforme julienne.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le violet exprime la délicatesse et la profondeur des sentiments. On enverra des fleurs violettes pour rappeler à la personne
aimée que l'on pense à elle, ou bien pour lui signifier son amour en toute discrétion.


[/rp]

[/rp]

[rp]
Vous avez dit "héraldique" ?


La Mesnie d'Edition Serna est fière de vous présenter le deuxième numéro des chroniques de "Petit Héros".



L'art Héraldique est décrit comme difficile à comprendre, mais grâce à Petit Héros, tout ceci va être à la portée de vos mains et de vos yeux.

Car aujourd'hui, Petit Héros va vous parler des fourrures !
Qu'est-ce qu'une fourrure ?
Cela vient des animaux !
Mais pourquoi utiliser la fourrure ?
Parce qu'elle permet de renforcer les écus dont se servent les hommes et les femmes lors des guerre.
Quelles sont celles utilisées dans la confection des écus ?

Le vair et l'hermine.


  • Le vair est surtout utilisé pour la doublure de nos vêtements.
    Il provient du dos (gris-bleu) et du ventre (blanc) de petits gris, ce sont des écureuils que l'on trouve dans nos forêts.
    Levez les yeux la prochaine fois que vous allez couper du bois.


    Petit Gris - Ecureuil commun

    Comment se présente le vair ?
    Sur le blason, le Vair est un alignement de clochettes alternées d'argent et d'azur disposés sur plusieurs étages, lorsque ce motif recouvre entièrement le champ de l'écu.
    Il existe plusieurs déclinaisons en fonction de la taille et du nombre de clochette.
    Ainsi nous avons :

    Gros-Vair ou Beffroi : clochettes de grande taille


    Menu-Vair ; grand nombre de clochettes de petite taille


    Contre-Vair : autre "façon" d'empiler les clochettes dans le dessin de l'écu


    Le vair est classiquement d'argent et d'azur, mais il peut se composer d'autres émaux.
    Si vous ne vous souvenez plus de la définition d'un émail, reportez-vous au numéro 1 de l'article de décembre 1462.
    Dans ce cas là, il prend le nom de vairé : vairé d’argent et de sable, vairé d’or et de gueules




  • L'hermine est une fourrure beaucoup plus rare et donc plus chère.
    Cependant, la Hérauderie l'utilise bien plus souvent que le vair.
    L'hermine provient du pelage blanc de l'hermine et des touffes noires de la queue de cette dernière.


    Hermine blanche à la pointe de queue noire

    Comment se présente l'hermine ?
    Sur le blason, elle est représentée par un champ d'argent semé de mouchetures de sable.
    Nos ancêtres, les Hérauts d'autrefois dessinaient des mouchetures peu nombreuses et de petite taille et tout ceci de façon très minimaliste.
    Avec le temps et au fil des générations de Hérault, le nombre de moucheture a augmenté et les traits des poils se sont épaissis, ainsi maintenant la moucheture est composée d'une tête munie de trois points.

    Ainsi nous avons :

    Hermine


    Contre-Hermine : par simple inversion des couleurs entre le "champ" et les "mouchetures" (champs de sable, moucheture d’argent)


    L'hermine est classique d'argent et de sable, mais il peut se composer d'autres émaux.
    De ce cas là, il prend le nom d'herminé : d'azur herminé d’or, d’or herminé de gueules


J'espère que ce deuxième cour vous aidera à comprendre les paroles des Hérauts.
Dans le prochain numéro je  vous donnerai quelques règles concernant l'utilisation des couleurs.
Alors ne partez pas trop loin, c'est tout de suite dans votre journal de février 1463

Petit Héros
[/rp]

[rp]

La Mesnie d'Edition Serna est fière de vous présenter le troisième numéro des chroniques de "Petit Héros".



L'art Héraldique est décrit comme difficile à comprendre, mais grâce à Petit Héros, tout ceci va être à la portée de vos mains et de vos yeux.

Car aujourd'hui, Petit Héros va vous parler de l'alternance des couleurs dans les armoiries !
Tout le monde se souvient des couleurs ? Des métaux ? Des émaux ?
Mais pourquoi mettre une règle concernant l'utilisation des métaux et des émaux ?
Nos ancêtres ont eu les yeux fins et ont préféré certaines associations plus visible au loin que d'autres !
Ainsi sur les champs de batailles, il était plus simple de se repérer !

En conclusion, il est "impossible" de mettre deux métaux l'un à côté de l'autre et deux émaux l'un à côté de l'autre.
Tout comme il est impossible de superposer deux métaux et deux émaux.
Un blason ne répondant pas à cette règle est dit Enquerre.


  • Les blasons enquerres sont donc :


    • Sable - Sinople
    • Sable - Gueules
    • Sable - Azur
    • Sinople - Gueules
    • Sinople - Azur
    • Gueules - Azur
    • Or - Argent





  • Les blasons valides sont donc :


    • Argent - Sinople
    • Argent - Sable
    • Argent - Gueules
    • Argent - Azur
    • Or - Sinople
    • Or - Sable
    • Or - Gueules
    • Or - Azur




Cas des fourrures :

Une fourrure possédant déjà un métal et un émail, elle peut côtoyer soit un émail, soit un métal.
Deux fourrures peuvent également se côtoyer.

Cette règle des couleurs n'est pas rigide, dans certains autres Royaumes, les blasons enquerre sont acceptés.
Dans notre Hérauderie françoise, parfois une entorse est faite à la règle, dans le cas du rassemblement de plusieurs blasons en un ou avec certains meubles.
Il est également possible pour un blason dit écartelé d'avoir des métaux ou des émaux adjacents, en effet, chaque quartier du blason étant autonome.

J'espère que ce troisième cour vous aidera à comprendre les paroles des Hérauts.
Dans le prochain numéro je  vous  présenterai les différentes partitions possible d'un blason.
Je vous donne rendez-vous dans le numéro du mois de Mars.

Petit Héros
 [/rp]


[rp]Le petit mot de l'église :

Le onze janvier nous avons accueilli Patou dans notre grande famille Aristotélicienne.
Pour toute demande de pastorale, baptême, mariage, vous pouvez prendre contact avec le père Rick ou la diaconesse Gypsie,
par pigeon, visite au presbytère ou à l'église de Clermont.



La blague de l'église :


Un enfant récite le Notre Père...selon ce qu'il en a compris...:
"Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui
nous ont tant fessés...!"
[/rp]

[rp]
Nos jeux

le mois dernier il fallait épeler les lettres : ce qui donnait :

Helene et Emma, élévées à Hyères étaient des bébés agités, énervées, décédées au pays nées à Sées

et pour le deuxième jeu :
En Afrique du Sud comme ailleurs, les morts n'épousent personne !!!


Cette fois ci nous proposons un quizz : réponse dans le prochain numero

1. La Vénus de Laussel ou Vénus à la corne, découverte en Dordogne et datant du paléolithique est une Vénus en pierre, bronze, fer ?
  2. Quel est le symbole du gui coupé chaque année par les druides ? C'est un gage de fécondité, gage de victoires futures, gage de vie perpétuelle.  ?
  3. Qu'est-ce que la baliste romaine ? C'est une tour de guet mobile, un lance -flammes , une machine pour envoyer des flèches. ?
  4. Quelle est la capitale des provinces de Gaule au moment de la naissance du Christ ?Lutèce, Lugdunum, Segodunum  ?
  5. Vers 400, où s'installent les envahisseurs Francs ? Dans l'Est et le Centre, En Espagne, Dans le Nord de la Gaule. ?
  6. En 451, quel envahisseur redoutable a tenté d'envahir la Gaule? Aetius, Attila, Hannibal  ?
  7. Comment se nomme le premier roi chrétien du royaume des Francs? Dagobert, Clotaire, Clovis ?
  8. Qui sont les descendants, derniers Mérovingiens, de Dagobert ? Les rois fainéants, savants  lettrés ?
  9. En 648, autour de l'église et de son curé se crée? le bourg le village,  la paroisse ?
  10. Que gagne Charles, prince des Francs, en affrontant les Sarrasins près de Poitiers, en 732? Sa femme, Une épée d'or, Son surnom : Martel  ?
  11. Qu'a inventé Pépin le Bref, premier monarque de la dynastie des Carolingiens? L'art militaire, La monarchie de droit divin, La seigneurie  ?
  12. Charlemagne est l'instigateur de la renaissance guerrière,  culturelle , de la politique familiale. ?
  13. En 879 quel territoire de France est donné aux explorateurs conquérants, les Vikings, arrivant sur leurs drakkars? La Normandie L'Aquitaine La Bretagne ?
  14. En 987 qui devient le premier souverain de la dynastie capétienne, Charles le Chauve, Hugues Capet, Louis XV ?

Le reconnaissez vous ?

Reconnaissez vous cet habitant de Clermont ? Qui est-il ?


[/rp]



[rp]

Concours de poèmes



A vos plumes , envoyez un petit poème d'amour, transmettez le à Lafouine, ou au bureau du journal en ville ou meme à un conseiller ou au maire : celui qui sera retenu paraitra dans le P'Tit Clermont de mars[/rp] [/rp] [/rp]

[rp]

Le mot du maire

Clermontoises, clermontois,

Après des mois de croissance, la ville connait une petite baisse de régime ! Le contrecoup des fêtes sans doute et des journées bien remplies pour une grande partie de notre conseil municipal, appelée à des tâches au niveau ducal comme vous devez dorénavant le savoir. Soyons fier d’eux et de la ville pour être si bien représentés. Des missions diverses ayant nécessitées le départ de plusieurs de nos concitoyens n’y aident pas.

Malheureusement, force est de constater que si nous déplaçons une partie de nos forces vives, la vie du village et de la halle s’en trouvent un peu impactée. J’invite une fois encore, quiconque souhaitant participer à la vie du village, de se déplacer, venir à notre rencontre et pourquoi pas donner un peu de votre temps. Les tavernes vous attendent, la halle tout autant ! Clermont c’est nous tous !

L’hiver va bientôt toucher à sa fin, et déjà il va nous falloir planter les semis pour les prochaines récoltes. C’est aussi la St Valentin, et pour garder la même image, que les couples préparent l’avenir, et que de nouveaux se forment c’est tout ce que je puis vous souhaiter à tous !

Amour, entraide et essor de la ville au service de tous nos habitants doivent être gravés dans nos esprits !

A ce sujet, je rappelle à tous les lecteurs que la mairie recherche des volontaires civils pour la défense de notre ville en cas d’alerte ou de coup dur ! N’hésitez pas à envoyer pigeons, poulets et autres volatiles que vous jugerez nécessaires pour vous faire connaitre !

La bonne continuation à tous, et à chacun d’apporter sa pierre à l’édifice !

Qu’Aristote veille sur vous, sur Clermont, sur le Duché !

Gaby !!
Maire de Clermont


[/rp

Tridant
Admin

Messages : 98
Date d'inscription : 06/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://biblio-ba.forum-officiel.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P'tit Clermont (journal)

Message par gypsie le Jeu 10 Déc - 22:19

1er avril 1463:

--Lafouine. a écrit:

--Lafouine. a écrit:Oyeeeeeeeeeeee       OYEEEEEEEEE         OYeeeeeeeeeeeeeeeeeee

Il est lààààà comme le poisson

Il est tout fraissssssss


Le nouveau p'tit Clermont est arrivééééé


Demandezzzzzzzz       Demandezzzzzz




_______________

_______________________________________________________1er Avril 1463

_________________________________________Numéro 6


[rp]
Anniversaires d'avril :

Worwick : 14
Greatremy : 20
Albine : 25
Celeste : 30
[/rp]

[rp]

Les fêtes d'avril :

Fête du Bienheureux Tristan Vanqueour Guillotine - Fête du Bienheureux Atri d'Egremont: 1
Saint Abysmo: 2
Fête du Bienheureux Zaltvyksle : 6
Saint Nicolaïde: 10
Saint Patern de Vannes: 15
Sainte Lidia: 17
Saint Nicomaque : 19
Fête de renouvellement: 20  
Sanit George de Lydda : 23
Saint George Archange: 24
Saint Mark: 25
Fête du Bienheureux Ray de Boule : 27
Sainte Ophélie l'Apôtre: 30
[/rp]

[rp]


Légendes et traditions d'AVRIL :

Le 1er avril :



C'est le jour des farces, canulars, et autres fantaisies destinées à détendre l'atmosphère. C'est aussi le jour des poissons qu'on accroche discrètement dans le dos des amis, des parents, des collègues, etc.



Pourquoi ?
Une des hypothèse repose sur le fait que c'était autrefois le premier jour de l'année, qui débutait alors le premier avril. Pour l'occasion, on s'offrait cadeaux et étrennes.
L'explication pourrait aussi se trouver dans l'astrologie, puisqu'en cette période le soleil quitte le signe des Poissons.

Les oeufs de Pâques :




Les oeufs ont toujours symbolisé la fécondité. Autrefois, ils étaient colorés avec diverses substances comme le marc de café ou les infusions de plantes potagères (betterave rouge ou oignon). Aujourd'hui, la tradition de la chasse aux oeufs en chocolat est toujours bien vivante et très prisée des enfants, à qui on raconte que toutes ces friandises ont été apportées durant la nuit par de mystérieuses cloches venues de Rome...

Une autre superstition prétend que si l'on n'a pas déjeuné le premier jour où l'on entend le coucou, on sera paresseux pour tout le reste de l'année. Enfin, lorsqu'on entend ce coucou, il faut prendre un peu de la terre qui se trouve sous ses pieds pour se prémunir des piqûres d'insectes.

Avril, c'est aussi le temps des rameaux Dans toutes les chaumières, on avait autrefois coutume de placer une branche de buis béni derrière le crucifix, dans le but de protéger les habitants de la maison. Si un orage se faisait trop menaçant, on en brûlait alors quelques feuilles pour éloigner la foudre





[/rp]

[rp]

L'actualité :


20/03/1463 Elections au conseil du Duché du Bourbonnais-Auvergne : B.A. recueille la majorité absolue des sièges





PARIS (AAP) - La liste Bourbonnais-Auvergne est arrivée en tête lors de l'élection au conseil de Duché du Bourbonnais-Auvergne, et obtient la majorité absolue des sièges. Elle pourra donc gouverner seule.

Répartition des suffrages exprimés :

1. "Bourbonnais-Auvergne" (B.A.) : 100%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil :

1 : Ysaoth (Comte.)
2 : Sunburn (Prévot des maréchaux.)
3 : Elienore (Commissaire au commerce.)
4 : Legowen (Capitaine.)
5 : Silec (Juge.)
6 : Krakinette (Superviseur des douanes.)
7 : Jeannicolas (Commissaire aux mines.)
8 : Galswinthe (Connétable)
9 : Alexandre_serna (Porte parole.)
10 : Tridant (Procureur)
11 : Gothyra (Bailli)
12 : Pachillou (Garde des sceaux.)
[/rp]

[rp] Election municipale : :

23/03/1463 Gaby!! est élu maire de Clermont : 15 éme mandat

Gaby!! a été élu maire de Clermont. Il recueille la majorité des suffrages exprimés.
1. Gaby!! : 100%


l'inquiétude du chat de Gaby :

[/rp]

[rp]17/03/1463 Les Fantômes remportent la 9e Coupe de Soule Royale !






Paris (AAP) - La coupe est d'abord forgée à Paris, puis elle arrive toujours au Poitou. En effet, la destination est devenue courante et c'est encore à La Tremouille qu'elle atterrit cette année. Les Fantômes l'emportent une nouvelle fois face à des Clermontois qui n'auront pas démérité.

Paris accueillait, dans son gigantesque stade royal de France, la finale de la 9e Coupe de Soule Royale. Izberbach assisté de Leportel et Ombeline avaient l'honneur d'arbitrer ce match opposant donc les Fantômes de La Tremouille aux Mordus de Clermont. C'est un stade rempli et une ambiance euphorique qui attendait les joueurs au sortir des vestiaires. Sur le papier, le match est déjà gagné par les expérimentés Poitevins de Davor face aux jeunes Bourguignons de Silverangel. Ces derniers ont néanmoins fait une excellente demi-finale en Germanie et ont gagné le pile ou face pour débuter le match, ce qui était de bonne augure pour eux. Les conditions étaient donc idéales pour avoir une belle finale.

Le public n'en fut pas déçu. Dès le début du match, les Mordus avancent en groupe alors que les Fantômes reculent et restent dans leur zone. Devant cet immobilisme, Silverangel sonne la charge et investit avec la soule la zone de terrain poitevine sous les premiers coups qui pleuvent. Attentif, Davor envoie la moitié de son équipe sur la ligne d'en-but pour repousser. Et la bagarre commence ! Bim ! Bam ! Les Bourguignons ne jouent plus soule mais se lancent dans la mêlée ! « Si on ne peut pas les avoir à la tactique, on les aura à coup de trique », s'écrient les premiers supporters de Clermont. En face, ça réplique, mais pire encore, Davor a organisé une attaque. Les Mordus sonnent la retraite et les premiers souleurs inanimés restent là alors que la soule, elle, a déjà fusé vers la zone bourguignonne, menée par une attaque poitevine de grande force. Malgré le recul des Mordus, Silverangel le sait, il est trop tard, les Fantômes sont inarrêtables dans ces temps de jeu-là. Nouvelle fournée de pains dans la tronche des Poitevins avant que Theudrik, encore lui, ne transperce les lignes pour marquer.

Les Bourguignons auront tout donné. Ils auront tenu 6 tours, ce qui est déjà un exploit, et manqué d'un peu d'expérience, certainement dû au très fort enthousiaste d'atteindre ce stade de la compétition. Les incontestables Fantômes restent toujours invaincus et repartent avec le trophée pour la deuxième année consécutive. Cette 9e Coupe de Soule Royale s'achève donc, mais la Ligue de Soule Royale (LSR) est, quant à elle, toujours en cours et les parties vont à présent s'intensifier vu que les arbitres et l'ensemble des équipes sont libres.

L'oisillon, pour l'AAP

18/03/1463 Erratum - Articles de Soule


Paris (AAP) - Comme il nous l'a été justement rapporté, deux petites erreurs se sont malencontreusement glissées dans nos précédents articles* relatant la Coupe de Soule Royale. En effet, l'équipe des Fantômes de La Tremouille, malgré sa première position SELO déjà en cours l'an dernier, n'avait pas encore remporté la CSR. De plus, l'équipe des Mordus de Clermont est basée – comme son nom l'indique – à Clermont, capitale du duché du Bourbonnais-Auvergne et non de Bourgogne.

Toute la rédaction tient à présenter ses excuses pour ces petites erreurs.

L'oisillon, pour l'AAP.


Une réception reçoit actuellement nos valeureux joueurs sur la place de Clermont en présence de nombreuses personnalités dont le Duc Ysaoth.[/rp]

[rp]

archerie




Dans le comté de Rodelle _ Domaine de la famille de Giboint se déroulait le tournoi d'archerie de mars 1463 :

ensemble des participants : 13

Aurianne, Montpensier, Duché du Bourbonnais Auvergne
Annabelle45, Murat, Duché du Duché du Bourbonnais Auvergne
Arnaud Giboint , Millau, Comté de Rouergue
Berangeredecauderan , Montpensier, Duché du Bourbonnais Auvergne
Constancedesbaux, Rodez, Comté de Rouergue
Gaby!!, Clermont, Duché du Bourbonnais Auvergne
Gregorius, Montlucon, Duché du Bourbonnais Auvergne
Javed., Bergerac, Comté du Perigord Angoumois
Kalderah, Orléans, Duché d'Orléans
Lora1, Bayonne, Duché de Gascogne
Margot Giboint (Ig Margot_giboint), Millau, Comté de Rouergue
Petitrusse, Clermont, Duché du Bourbonnais Auvergne
Xenonphie,Lodève, Comté du Languedoc


à l'issu du premier tour sont qualifiés les 6 premiers :

1.Gaby!!, Clermont, Duché du Bourbonnais Auvergne, 4712
2.Kalderah, Orléans, Duché d'Orléans, RV, 4642
3.Javed., Bergerac, Comté du Perigord Angoumois, RV, 4615
4.Petitrusse, Clermont, Duché du Bourbonnais Auvergne, 4526
5.Gregorius, Montlucon, Duché du Bourbonnais Auvergne,4451
6.Annabelle45, Murat, Duché du Duché du Bourbonnais Auvergne, 4439
7.Aurianne, Montpensier, Duché du Bourbonnais Auvergne, 4435
8.Margot Giboint (Ig Margot_giboint), Millau, Comté de Rouergue 4435
9.Berangeredecauderan , Montpensier, Duché du Bourbonnais Auvergne, 4424
10.Constancedesbaux, Rodez, Comté de Rouergue, 4418
11.Lora1, Bayonne, Duché de Gascogne, 4415
12.Xenonphie,Lodève, Comté du languedoc, 4401
13.Arnaud Giboint , Millau, Comté de Rouergue, 3874

le deuxieme tour ne retiendra que les 4 premiers cette fois :

1.Gaby!!, Clermont, Duché du Bourbonnais Auvergne, 4714
2.Kalderah, Orléans, Duché d'Orléans, RV, 4643
3.Javed., Bergerac, Comté du Perigord Angoumois, 4615
4.Petitrusse, Clermont, Duché du Bourbonnais Auvergne, 4595
5.Gregorius, Montlucon, Duché du Bourbonnais Auvergne,4587
6.Annabelle45, Murat, Duché du Duché du Bourbonnais Auvergne, 4475

puis la finale :

1.Gaby !!, Clermont, Duché du Bourbonnais-Auvergne, ? ^^
2.Kalderah, Orléans, Duché d'Orléans, RV, 4671
3.Javed., Bergerac, Comté du Perigord Angoumois, 4629
4.Petitrusse, Clermont, Duché du Bourbonnais Auvergne, 4609

Félicitation aux participants et aux vainqueurs

[/rp]


[rp]

20/03/1463 Grabuge Bourguignon




Chalon (AAP) - La récente prise de la mairie de Chalon par l'association du Lion de Juda et d'un détachement de l'Alliance Fatum a mené sur le territoire bourguignon à une bataille comptant une soixantaine de combattants pour la reprise de la ville.

Le 1 mars, cinq lances composées en tout d'une trentaine de membres de l'Alliance Fatum et du Lion de Juda arrivent à Chalon, après leur récente attaque de la mairie de Poligny le 26 février, en Franche Comté. Aussitôt, la Bourgogne lance une alerte officielle, appelle la population à défendre la ville et la Bourgogne et déclare les arrivants indésirables sur le territoire.

Le lendemain, la mairie tombe et les attaquants proclament la République Libre de Chalon, l'abolition des impôts et dénoncent « l'oppression du Royaume », bien que n'ayant alors pas les moyens de concrétiser totalement leur déclaration. La secte réformée du Lion de Juda profite de cette occasion pour faire du prosélytisme au nom de Déos et de leur religion, pointant du doigt Rome et l’Église Romaine. Dès lors, ils annoncent la création d'une soupe populaire, destinée aux villageois et financée par une partie de l'argent pillé à la mairie. Un seul repas semble cependant avoir été distribué.

Cet événement, pouvant paraître comme une banale révolte brigande ou réformée, gagne en importance dès le 6 mars, à l'arrivée de l'armée « Ad maiorem Burgundiae gloriam » commandée par Asclepiade. L'armée bourguignonne agrémentée tente aussitôt une reprise musclée de la ville, se heurtant à la résistance des assaillants. S'ensuit une bataille équilibrée de près de soixante personnes, chaque camp ayant environ le même nombre de combattants. Il est dénombré à son issue le lendemain une quinzaine de morts et de blessés, environ le même nombre pour attaquants et défenseurs. Parmi eux, le capitaine Asclepiade, cédant sa place à Francesca di Cambio.

L'armée ne retentant pas l'assaut, la ville est libérée le surlendemain, le 9 mars, par l'élection municipale. La situation semble alors se stabiliser près de Chalon , malgré les mouvements militaires : les lances des Fatum et du Lion partent peu à peu. Dans les duchés à l'Ouest, sur la route des brigands et des réformés, plusieurs armées ont été dépêchées à la frontière, comme au Bourbonnais-Auvergne où la Garde a été doublée, des mesures similaires étant prises dans les villes des autres duchés.

U.I. et Baudouin, pour l'AAP [/rp]
[rp]
Le petit mot de l'église :


Il n'est pas trop tard pour participer à la prochaine pastorale qui aura lieu au presbytère de Clermont le vendredi 4 avril 1463.[/rp]

[rp]

Droit de réponse au sujet de l'article du mois dernier : comment ça les gitans ne font pas le printemps ?

Suite à l'article paru le mois précédent, il me faut user de mon droit de réponse.

Certes, je me suis bien embarqué sur un autre navire que le mien, mais il faut préciser pourquoi ce n'était point mon désir.

En effet, Alexandrie est une ville magnifique où les marchés sont achalandés bien différemment que par chez nous.
Nombreux sont les marchands de poissons exotiques qu'ils nomment barracuda. Ceux là ont de grandes dents et des yeux rouges.
Traditionnellement, c'est au bar, accoudé, qu'on négocie l'achat du barracuda à coup de dés.

D'autre commerçants vendent des tenues que si on s'amuse à les porter par chez nous, on attrape la mort tant il y a peu de tissus. Mais, j'avoue, celle des dames est agréable à regarder.
En quelques sortes, c'est voile sur les filles.

Pour en revenir à notre histoire, c'est en quittant le marché qu'un autochtone m'a proposé des pâtes de dattes. Bien sur, j'ai voulu tester les spécialités locales.
Il y en avait avec ou sans riz, avec ou sans gras.
J'ai opté pour celle qui ressemblait des bonbons au caramel.
Bien mal m'en a pris, je vous le jure.
La tête, soudain, me tourna, et les couleurs de la ville se changèrent. Le ciel devint rose et le sable vert.
J'entendais même les animaux parler. Le plus curieux, je comprenais leur langage.
C'est ainsi que j'assistais à l'échange entre un éléphant et un dromadaire.

Le premier se moquait de l'autre rapport à la poitrine volumineuse qu'il arborait sur son dos.
L'autre, haussa les épaules en lui répondant :
« Venant de quelqu'un qui a le sexe au milieu du front, cela ne m'atteint pas ! »

Tant bien que mal, je rejoignais le port. J'y aperçus bien deux bateaux , mais moi, sachant les effets de l a pâte de datte, je me suis dit que je voyais double. Vous savez, comme quand on abuse de la cervoise en taverne ?
Moi, quand je suis dans cet état là, je prends toujours la porte de gauche, pour sortir. J'ai fais pareil avec la passerelle.
N'ayant pas la force de rejoindre ma cabine, j'ai du m'allonger dans la chaloupe la plus proche.
C'est ainsi qu'au matin suivant je me suis éveiller non sans un mal de crane. Le bateau voguait en pleine mer et pourtant, je n'avais pas largué les amarres.
L'équipage ne tarda pas à me tomber sur le râble qui voulant me pendre à la grand vergue, qui préférant le supplice de la planche et me donner aux requins en guise d'amuse-gueule.

C'est en voulant plaider ma cause que je prononçais les noms magiques, le sauf conduit, le sésame qui m'ouvraient les portes de la vie, j'ai cité : «  Zézé et Sandino ! »

Alors, les rictus de la colère se changèrent en sourires et le capitaine Morphey et son épouse Sofio acceptèrent de sacrifier un peu de temps et quelques bastaings de leur nef pour me ramener à Alexandrie.
Gloire à eux et leur équipage !

Voilà, vous connaissez la vraie vérité de cette affaire, il fallait qu'elle soit dite !

Paimbohé, Capitaine ambulant et marchand de poissons aérophagiques.
[/rp]

[rp]Lafouine a rencontré un prédicateur :


Prévisions pour l'année 1463 de Sri Praboubadha Sandinoresh Bramhacharya :

L'année s'annonce productive, le carré de Mercure en maison 6 indique une année de 365 jours qui débute un premier janvier et se termine le 31 décembre, de fait les jours anniversaires tomberont exceptionnellement le jour exact de naissance tout comme il faut noter que le vendredi saint et le lundi des pâques seront fêtés respectivement un vendredi et un lundi.

Les phases lunaires et solaires parfaitement coordonnées cette année laissent présager l'émergence de quatre saisons distinctes, dites "les quatre saisons d'Albine au nid" qui selon mes calculs seraient printemps été automne hiver sous toutes réserves d'éléments nouveaux.

Concernant le BA, je vois le réveil d'un volcan éteint auquel il faudra chanter des berceuses sans quoi, les marées d'équinoxes sur le lac de Montbrisson vont s'aggraver, à Bourbon les urnes pleines en vue des élections s'embraseront, Thiers perdra une moitié ce qui va poser des problèmes de calcul, à Moulins le vent enflera tant que le linge mis à sécher se retrouvera éparpillé jusqu'à Milan, Montluçon et Montpensier à cheval sur la dorsale basaltique finiront amalgamés et on ne parlera alors d'eux que sous le nom unique de Montluçon, portant la population totale des deux localités réunies à plus ou moins 36 personnes dont 28 muets. Aurillac capitale du froid verra ses températures augmenter au point de permettre à Taniet de servir en terrasse en tenue légère toute l'année, à Murat les sangliers accablés par les vagues de chaleur remontant d'Aurillac vont monter dans les arbres pour manger les glands frais. Dans Clermont la panique due aux soubresauts du volcan va voir s'écrouler le marché et stopper l'approvisionnement en bière des tavernes, la folie va s'emparer des habitants, Gaby sera sans exclamation, le cardinal sonnera les cloches toutes la journée provoquant le chaos chez les compteurs d'heures, les autorités se réfugieront à Polignac où elles contracteront la tremblante du houblon provoquée par les répliques de la secousse primaire.[/rp]

[rp]

L'horoscope


Les poissons : prévoyez de sortir le vendredi. Evitez les mises en boite et les chats sauf les poissons chat bien entendu. Pour les poissons ascendant truite angora, préférez le milieu des tisserands à celui des restaurateurs.

Les ânes : évitez de sortir les jour de foire. Coté coeur durant l'année vous aurez souvent l'occasion de rencontrer des bourriques.

Les blaireaux : sortez les jours de foire pour éviter de faire double emploi avec les ânes. Coté cerveau, n'espérez pas trop en la providence, à trop jouer au con on finit par gagner.

Les dahuts : Privilégiez le métier de couvreur et les sorties sur les pentes abruptes. ne jamais vous retourner sur vous-mêmes, évitez les bals et les course en sac.

Les belettes : N'oubliez pas le loup et le renard avant de sortir. Portez l'hermine les jours de fêtes.

Les vers : Attirés par la poésie vous ferez du quatrain. Coté santé attention à vos pieds, surtout pour les ascendants alexandrins, en cas d'absence de muses, quelques rimes dans la prose matin midi et soir pendant une semaine.

Les dindes : Coté coeur un blaireau vous attend quelque part, ne loupez pas cette chance.

Numérologie.
 

Les jours impairs seront pluvieux même tombés de la dernière pluie.

Durant toute l'année en cours les chiffres pairs seront des multiples de deux.

Prévision spéciale : Thibantik a des chances d'être élue maire de Bourbon
.
[/rp]

[rp]

le poème du mois

Sur les monts et les coteaux, la douce caresse du soleil
Douceur tiède des rayons harassants, onctueuse comme du miel
Coulante, ce déversant le long des courbes suaves des prés
Et ces couleurs d’or, annonce un printemps longtemps espéré

Doux frissons donnés a la terre qui émoustille ses parterres,
Une source légère venant des profondeurs, humidifiant la sphère,
Irriguant fleurs et arbres pour leurs redonnée la force de vie
Verdoyante la terre frissonne sous les brise de l’envie

C’est alors que le plus grand désir, de donner fruits, résonnent
Le soleil est au zénith, les collines et les valons, mordillant
La chaleur se fait feu et oppressante apportant l’été épanouissant
Et là, la terre fougueuse, se pâme, se cambre et se donne

Le soleil retombé repend, tendrement et langoureusement, ses caresses
C’est l’automne et ses douceurs mordorées, sanguine et or se pressent
Douces brunes dégoulinant des cimes dans la vallée, frissonnée
Langueurs monotones exhalant les parfums d’un plaisir fané

Espérant un nouveau printemps pour que se retrouve le soleil et la terre
Dans une nouvelle communion sans avoir a subir les affres des froidures de l’hiver

Tranchefile
[/rp]


[rp]

Les jeux :  

Réponses du mois dernier :

le centre de Gravité était le V

Vous l'avez reconnue ?

il s'agissait de dame Gypsie

Ce mois ci une petite énigme :


Quelle est la particularité de cette phrase : "Servez un whisky à ces deux petits juges blonds qui fument" ?

Le reconnaissez vous ? Reconnaissez vous cet habitant de Clermont ?

[/rp]

[rp]L'histoire du mois

Une petite histoire venant de Belgique :

Un jour deux poissons nommés Gus Pie se retrouvèrent dans le même bocal



Pour passer le temps, au lieu de tourner en rond, ils décidèrent de s'aimer ; c'était très honorable
Ils se prirent au jeu, et s'aimèrent vraiment
Et ils s'aimèrent tellement qu'ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants
hé oui quand on aime on ne compte pas




Au grand désespoir de leur propriétaire qui se tirait les cheveux ne sachant plus quoi faire
alors quelqu'un décida de sauver la situation : le chat de qui vous savez
[/rp]


TOUTE RESSEMBLANCE AVEC DES PERSONNES EXISTANTES OU AYANT EXISTE SERAIT LE FRUIT D UNE PURE COINCIDENCE EVIDEMMENT
[/rp]

[rp]

et en parlant de qui vous savez, tiens :

Le mot du maire





Clermontois, clermontoises,

Le printemps est enfin là ! La douceur des journées et les bourgeons qui apparaissent sont de bons auspices pour la saison à venir. Le côté bucolique mis à part, la ville et ses habitants se portent bien ! Je tiens à rappeler l’exploit de notre équipe de soule menée par son capitaine Silverangel et dont la célébration se passe en ce moment-même sur la grande place de Clermont (Gargote).

Les travaux de construction de nos murailles avancent bien. Si vous avez eu l’occasion de parcourir récemment les rues au nord de la ville, vous aurez pu donc constater que l’enceinte du château se précise. L’accès à celui-ci comportera deux portes pour faciliter les entrées/sorties pour les doléances ou les affaires courantes avec le conseil Ducal et la défense de notre ville que ce soit pour la douane ou la milice.

Concernant le duché, des travaux d’agrandissement sont en cours dans le port de Moulins et nous avons accueilli un nouveau conseil ducal ! Si vous souhaitez vous investir et participer à la vie de votre duché ou village, venez à notre rencontre.

Je clos ce journal en félicitant les auteurs et rédacteurs, car j’ai pris plaisir à le lire ! Si vous avez l’envie de participer à son élaboration ou bien proposer nouvelle ou anecdote, contactez-nous !

Gaby !!
Maire de Clermont


[/rp]



Dernière édition par gypsie le Ven 11 Déc - 18:29, édité 2 fois

gypsie

Messages : 40
Date d'inscription : 04/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P'tit Clermont (journal)

Message par gypsie le Jeu 10 Déc - 22:32

1er mai 1463 :

--Lafouine. a écrit:OYEZZZZZZZZZ            OYEZZZZZZZZZZZZZ


Vive le premier mai
Vive le muguet

VIVE   LE       P'TIT           CLERMONT          NOUVEAU

IL EST LA      IL EST TOUT BEAU


VENEZ       APPROCHEZZZZ        DEMANDEZZZZZZ










1er mai 1463

Numero 7



 

[rp]
Les anniversaires de mai

Vanghusen : 6
Thomassina : 18 [/rp]

[rp]
Les saints de Mai


Saint Loyats - Fête du Bienheureux Asaph: 1
Sainte Karel: 7
Saint Lescure: 9
Fête du Bienheureux Hippolyte: 12
Fête du Bienheureux Cicéron: 16
Saint Arnvaldo: 21
Saint Diodore de Tyr: 24
Saint Sjnoel : 26
Saint Dwywai: 30[/rp]



[rp]

Le mois de mai

Historique :

Le mois de mai est le cinquième mois du calendrier grégorien et le troisième du calendrier julien.
Son nom viendrait du latin maius et fut donné par les Romains en l’honneur de la déesse Maïa. Selon certains, ce serait le premier roi romain Romulus qui aurait donné ce nom en l’honneur des sénateurs appelés maiores.


Le mois de mai est aussi le mois de Marie. Autrefois, celui-ci était réservé aux communions et baptêmes. De nos jours, cette tradition n’est plus réellement respectée.


Néanmoins, les mariages sont le plus souvent célébrés aux mois d’avril et juin, une superstition encore vivace indiquant qu’il ne faut pas se marier en mai, la femme serait stérile. Les Romains évitaient de se marier en mai car c’était aussi le mois des esprits malins.




Célébration de mai :  

Le mois de mai est le mois du muguet, qui s’offre traditionnellement le 1er mai.

Proverbes (souvent contradictoires car ils ont des origines régionales différentes) :

    « En avril, ne te découvre pas d’un fil ; en mai, fais ce qu’il plaît ; en juin, tu te vêtiras d’un rien. »
   « Pendant le moi de mai, couvre-toi plus que jamais. »
   « Au moi de mai, manteau jeté. »
   « Mai froid n’enrichit. »
   « Mai pluvieux, laboureur joyeux. »
   « Mai pluvieux marie le laboureur et sa fille. »
   « Femme de mai plaît toujours. »
   « Mariages de mai ne fleurissent jamais. »[/rp]


[rp]

Le muguet

,
Au XIII° siècle déjà, le roi de Castille, Alphonse X le Sage, avait déjà associé dans un de ses chants la beauté de Marie et celle du mois de mai ; au siècle suivant, le bienheureux dominicain Henri Suso avait, durant l'époque des fleurs, l'habitude de tresser des couronnes pour les offrir, au premier jour de mai, à la Vierge.
Un bénédictin, Seidl, avait publié un livre intitulé "Le mois de mai spirituel", alors que saint Philippe Néri exhortait déjà les jeunes gens à manifester un culte particulier à Marie pendant le moi de mai où il réunissait les enfants autour de l'autel de la Sainte Vierge pour lui offrir, avec les fleurs du printemps.

Un peu plus tard, les jésuites recommandaient que, la veille du premier mai, dans chaque appartement, on dressât un autel à Marie, orné de fleurs et de lumières, devant quoi, chaque jour du mois, la famille se réunirait pour réciter quelques prières en l'honneur de la Sainte-Vierge avant de tirer au sort un billet qui indiquerait la vertu à pratiquer le lendemain.


Poéme de
Maurice Careme

Et une comptine pour nos loupiots et leurs mamans !  :wink:

Voici le mois de mai

Voici le mois de mai où les fleurs volent au vent (x2)
Où les fleurs volent au vent si jolie mignonne,
Où les fleurs volent au vent si mignonnement.

Le fils du roi s'en va, s'en va les ramassant (x2)
S'en va les ramassant si jolie mignonne,
S'en va les ramassant si mignonnement.

Il en ramasse tant qu'il en remplit ses gants (x2)
Qu'il en remplit ses gants si jolie mignonne,
Qu'il en remplit ses gants si mignonnement.

Il les porte à sa mie pour lui faire un présent (x2)
Il les porte à sa mie si jolie mignonne,
Il les porte à sa mie si mignonnement.

Prenez, prenez, dit-il, prenez voici mes gants (x2)
Prenez, prenez ces gents, si jolie mignonne,
Prenez, prenez ces gants, si mignonnement.

Vous ne les mettrez guère que quatre fois par an (x2)
Que quatre fois par an si jolie mignonne,
Que quatre fois par an si mignonnement.

À Pâques, à la Toussaint, Noël et la Saint-Jean (x2)
Noël et la Saint-Jean, si jolie mignonne,
Noël et la Saint-Jean si mignonnement.

[/rp]

[rp]

L'actualité :


Election municipale :

22/04/1463 :Gaby!! élu (100% des voix) 16è mandat


Le Duché fête ses dix ans

De nombreuses festivités sont prévues pour fêter l'événement :
- un concours intervilles de charrettes, chaque ville ayant la sienne afin de recenser les actifs de chaque village
- un concours intervilles de tir à l'arc où s'affronteront trois archers à la fois
- un concours de colliers pour l'Odm pour les artistes
- des joutes pour les nobles mais aussi pour le peuple
- une méga messe célébrée par monseigneur Ivrel avec présentation des reliques
- un méga défilé militaire

Pour la charrette de Clermont aux dernières nouvelles nous étions second derrière Thiers ; un  aperçu de la charrette :

Va t elle tenir ?



[/rp]

[rp]

Lafouine a rencontré un ami en Guyenne


     
     
       C'est au matin du 29 avril 1463 que nous sommes arrivés en ce lieu particulier.
       La veille, nous avions quitté Bazas et pris la direction de Marmande, bien décidés, que nous étions, à visiter la Guyenne.

       Certes, on nous avait parlé d'un monastère situé entre ces deux villages mais la surprise fût totale quand nous découvrîmes, en ce coin de campagne, des bâtisses s'élevant au milieu des arbres.

       Le vent venait de dissiper les brumes que la Garonne laissait échapper et nous pûmes apercevoir
       l'édifice entouré de hauts murs.

       Pas questions, cependant d'y entrer comme à Moulins ! Il aurait fallu abandonner nos biens restés à Clermont ou ailleurs et demander l'asile pour avoir le droit d'habiter à Sainte Ilinda.
       Car, c'est bien de ce monastère dont il s'agit.
       De plus, cela aurait été un comble de faire pénitence pour des voyageurs impénitents comme nous.

       Cependant, il aurait été aisé d'y vivre. Tout y était pour assurer la subsistance du pénitent.
       Des cellules pour dormir à 'abris et se recueillir à une succursale ducale pour ne pas se couper totalement de la vie extérieure en passant par un marché suffisamment bien achalandé pour ne pas devenir une relique desséchée, l'endroit était bien pensé.
       Cerise sur le gâteau, coq sur le clocher, les créateurs du monastère n’omirent pas d'ouvrir çà et là, des réfectoires où l'on pouvait sustenter faim et surtout soif.

       L'un des ces réfectoires affiche clairement son statut de tripot où la bière est la moins chère du royaume.
       Il faut dire que l'activité principale du cru est de brasser la divine boisson.
       Et, ce n'est pas facile! Il faut contrôler régulièrement la température, le taux d'humidité, tout çà en pensant aux réserves de houblon et d'orge. Il est plus facile de n'être que consommateur
       D'ailleurs, nombreux sont ceux du la Kumpania, qui ont acheté, en souvenir, un des ces fûts de tisane de houblon fermentée.
       Entre les vins fabuleux du Bordelais, et la bière de Sainte Ilinda, c'est un pays merveilleux, vous dis-je !

       Un peu plus loin, dissimulé dans un germoir, une salle de ramponneau ; étrange, non ?
       Et bien, pas tant que çà ! Il faut bien commettre quelques pêchers pour avoir à se faire pardonner quand la porte de la cellule se referme le soir et qu'on reste seul.

       Seul ? L'affaire n'est pas prouvée ! Un paysan du coin nous a raconté que les sœurs, quand le diable les prenait, s'habillait couleur de tournesol. C'est sûrement un code pour appeler le mâle.
       Il nous précisa aussi, que l'on pouvait voir des retraitants traverser les cours pour répondre à l'appel
       de la chair.
       Il se peut que le secret soit parvenu aux oreilles des autorités religieuses car, nous informa, notre brave paysan, quand elles sont jaunes, les nonnes, l'abbé rôde.

       Paimbohé, renvoyé spécial à Sainte Ilinda


[/rp]


[rp]

Citations sur le muguet :


"Les hommes ont toujours vu, dans le muguet, un porte-bonheur. Privilège enviable qu'il partage avec le fer à cheval, le nombre 13 et la crotte de chien. Moins encombrant que le premier, moins abstrait que le second, moins direct que le troisième, il possède en outre l'avantage de pouvoir se porter à la boutonnière." (l'humoriste:  Jean-Paul Lacroix)


"Le 1er Mai, c'est le muguet, ces jolies petites clochettes blanches que l'on peut vendre sans   autorisation dans la rue, et dont l'odeur est délicieuse... mais aussi délicieusement nocive. Si vous voulez vous débarrasser de votre belle-mère, offrez-lui un gros bouquet de muguet, dont les émanations, à hautes doses, peuvent provoquer un arrêt du coeur."


[/rp]



[rp]

Les saints de glace :

Le mois de mai est aussi le mois des Saints de glace.

Tous les jardiniers savent qu'il est prudent d'attendre que les saints de glace soient passés avant de mettre les plantations en terre. Ces 3 saints au nom de St Mamert, St Pancrace, St Servais sont traditionnellement les derniers jours où des gelées nocturnes peuvent se produire. Un 4ème saint, plus tardif est la St Urbain (25 mai) est aussi connu dans les régions froides de la France.
Les saints de glace sont fêtés chaque année les 11, 12 et 13 mai. La Saint Urbain est fêtée le 25 mai.



L'origine des Saints de Glace

Les Saints de Glace sont la représentation des quatre Saints ayant vécu entre le IIIème et le Vème siècle après Jésus-Christ :

   Saint Mamert, Patron du 11 mai qui est mort en 474, était archevêque de Vienne.
   Saint Pancrace, Patron du 12 mai, mort à Rome à 14 ans, en martyr.
   Saint Servais, Patron du 13 mai, évêque martyr mort en 384.
   Saint Urbain, Patron du 25 mai, pape mort en 230.

Chacun de ses Saints est dit "Patron" d'une date qui lui est attribuée, car leur rôle était de protéger les cultures ces jours là précisément. En effet, lors de ces dates se produit depuis toujours un gel nocturne qui risque de détruire toutes les cultures. C'est pour cela que les jardiniers attendent toujours que les Saints de Glace soient derrière eux pour redémarrer les cultures. Devant l'inefficacité de la protection apportée par ces quatre Saints, on leur donna finalement le nom de "Saints de Glace"

alors attention au chaud et froid  :

[/rp]

[rp]

Les jeux :

Le mois dernier la phrase était faite avec chacune des lettres de l'alphabet
et la personne à reconnaitre était notre actuel bourgmestre "Gaby!!"

En ce joli mois de mai, nouvelle proposition :

Mot mystère

Quel mot de 6 lettres comporte 5 voyelles différentes ?

Saurez vous reconnaitre cet habitant de Clermont ? qui est-il ?





[/rp]

[rp]
la petite histoire du mois

La Mère supérieure du couvent s'est réveillée de bonne humeur ce matin et décide de faire le tour des cellules.


- Bonjour Sœur Marie-Joseph, je vous trouve très bien aujourd'hui et ce que vous tissez est très joli !
- Merci ma Mère, vous aussi vous êtes très bien, mais il semblerait que vous vous êtes levée du mauvais côté du lit !
Cette réponse ne la satisfait pas mais elle continue ses visites de cellule en cellule.
- Bonjour Sœur Maria, je vous trouve très bien aujourd'hui et ce que vous brodez est très joli !
- Merci ma Mère, vous aussi vous êtes très bien, mais il semblerait que vous vous êtes levée du mauvais côté du lit !
La Supérieure se mord les lèvres et continue son inspection mais toutes les nonnes lui font la même réponse.
Quand elle arrive à la quinzième nonne, elle est à bout de nerfs et, les dents serrées, elle dit :
- Bonjour Sœur Noëlla, soyez sincère...
Croyez-vous que je me suis levée du mauvais côté du lit ce matin ?
- Oui, ma Mère...
- Et qu'est-ce qui vous permet de dire ça ?
- Vous avez mis les sandales du Père Émile !!

[/rp]



[rp]

Le mot du maire



Clermontois, clermontoises,

Une fois de plus, j’espère que vous aurez apprécié le journal de la ville. J’invite ceux qui le souhaiteront à contacter l’équipe municipale pour participer à son élaboration. Article ou sujet que vous souhaiteriez qu’on aborde et nous ferons au mieux pour le prochain numéro.

Vous ne le savez peut-être pas mais Clermont attire encore et toujours ! Une capitale vivante et accueillante telle est notre force et l’idée que je me fais d’une ville où il fait bon vivre. Que ce soit en taverne, dans nos rues ou bien sur notre halle, Clermont a besoin de l’aide de tous ! Même si vous n’avez pas beaucoup de temps, prenez quelques minutes pour partager la vie de nos villageois !

Souvenez-vous de ce qu’était encore la capitale il y a quelques mois… Pierre après pierre, murs après murs, c’est toute la ville qui a changé ! La plupart d’entre vous ont participé plus ou moins directement en plaçant sur notre cadastre vos chaumières, vos champs. La plupart d’entre vous ont fait des dons pour aider la ville à s’embellir et à croitre. Enfin, la plupart d’entre vous participent activement à la défense chaque jour en prenant les offres de la milice.

C’est bien grâce à vous tous qui œuvrez chaque jour que Clermont est ce qu’elle est aujourd’hui !

Si vous aimez votre ville, remontez vos manches et donner de votre temps ! Nous vous attendons.

Pour l’heure, en vous attendant, les murailles avancent de plus belle et le Conseil Municipal et moi-même vous invitons à venir voir de vos yeux les travaux autour du château !

Que le mois de Mai vous soit prospère et vous apporte la joie de sentir l’été approcher.

Qu’Aristote veille sur vous et Clermont !

Gaby !!


[/rp]



gypsie

Messages : 40
Date d'inscription : 04/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P'tit Clermont (journal)

Message par gypsie le Jeu 10 Déc - 22:34

1er juin1463 :

--Lafouine. a écrit:

OYEZZZZZZZZZZZZZZZZ                                  OYEZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ

LE P'TIT   CLERMONT      DE       JUIN   EST   PARU


DEMANDEZZZZZZZZ           DEMANDEZZZZZZ





1er juin 1463

numero 8






[rp]
Les anniversaires de Juin

Maywenn : 4
Twis : 8
Gaby!! : 8
Gypsie : 24
Galswinthe : 29

[/rp]

[rp]

Les fetes du mois de juin

Ascension: 1
Sainte Uriane l'Apôtre: 3
Saint Michel Archange: 7
Corpus Christosi: 8
Saint Barnabeo: 11
Saint Quirico et Sainte Giulitta : 14
Fête du Bienheureux Segalello: 15
Fête du Bienheureux DeSauvigny: 17
Saint Titus l'Apôtre: 29

[/rp]

[rp]
Juin



Juin est représenté « sous la forme d’un homme nu, montrant du doigt une horloge solaire, pour signifier que le soleil commence à descendre ; il porte une torche ardente, symbole des chaleurs de la saison ; derrière lui est une faucille, parce que le temps de la moisson approche. »

Le mot juin vient-il de juniores, jeunes gens, ou de Juno, Junonis, Junon ? Quelques auteurs, en adoptant la première étymologie, supposent que dans ce mois on célébrait la fête de la Jeunesse ; ce sont les mêmes auteurs qui font dériver le mot mai du terme latin majores, qui veut dire hommes âgés. Cependant la seconde étymologie paraît assez probable, quand on se souvient que précisément, chez les Romains, le mois de, juin était consacré à la déesse Junon, femme de Jupiter et mère de Vulcain, d’Hébé et de Mars.

Ceci étant dit pour justifier les étymologistes qui font du mois de juin le mois de la jeunesse, revenons à la déesse Junon. Fille de Saturne et de Rhée, épouse de Jupiter, Junon mit souvent le trouble dans l’Olympe par son caractère jaloux et vindicatif. Ses cruautés sont bien connues : la pauvre nymphe Chélonée, coupable de retard le jour du mariage de Junon, fut métamorphosée en tortue ; la reine des Pygmées, Pigas, coupable d’avoir osé se comparer à l’épouse de Jupiter, fut changée en grue ; les filles de Proctus, qui s’étaient proclamées plus belles que Junon, furent changées en génisses ; la nymphe Callisto fut changée en ourse... Junon, qui avait, comme on le voit, le génie des transformations, persécuta en outre Latone et Apollon, le berger Pâris, la nymphe Écho.

Junon est représentée « assise sur un trône, un diadème sur la tête, un sceptre d’or à la main. Quelquefois elle traverse les airs sur un char traîné par des paons. » Homère la représente « habitant une chambre que son fils Vulcain lui a construite, et dont les portes sont munies d’une serrure cachée qu’aucune autre divinité qu’elle ne peut ouvrir. Elle a pour parure une robe tissue et brodée par Minerve, une ceinture ornée de mille franges, des boucles d’oreilles garnies de trois pierres qui brillent comme des yeux, un beau voile et de magnifiques chaussures. »



En Grèce, on adorait Junon sous le nom d’Héré ; elle personnifiait le mariage. Son culte était célébré avec le plus grand éclat à Sparte, à Mycènes, à Argos. L’un de ses temples, appelé heroeum, situé dans la vallée du mont Eubée, entre Argos et Mycènes, passait pour un des chefs-d’oeuvre de l’art grec. Tous les cinq ans, on célébrait en son honneur des jeux appelés Hérées, où le vainqueur recevait un bouclier et une couronne de myrte.

A Rome on célébrait le 1er juin la fête de Junon Monela, ainsi nommée à cause d’un de ses temples dans lequel on fabriquait la monnaie. Ce même jour on célébrait la fête des Tempêtes et l’on offrait des sacrifices à Carna, déesse qui présidait au coeur, au foie et aux entrailles du corps humain. Carna était aussi la déesse des gonds de portes (!). On offrait à la déesse de la bouillie faite avec du lard et de la farine de fèves ; la fête s’appelait Fabaria (fève). Le 8 juin, on fêtait Mens, déesse de l’intelligence ; le 20 juin était consacré à Summanus, dieu des éclairs et du tonnerre ; le 24 juin, jour du solstice d’été, était réservé à la Fortune, fille de Jupiter, qui avait à Rome plus de temples à elle seule que toutes les autres divinités réunies.

Jupiter est le souverain des dieux. Nous avons dit déjà comment il s’empara du trône céleste en dépossédant son père Saturne. Les Grecs l’adoraient sous le nom de Zeus, et les Romains, conservant ce nom et le faisant suivre du mot pater qui veut dire père, ont fait Zeus pater, Jupiter. Père des dieux et des hommes, fondateur des empires, protecteur de l’ordre et de la liberté, Jupiter habite l’Olympe, montagne divine qui s’élève jusqu’aux cieux. On le représente assis sur un trône d’or ou d’ivoire, tenant d’une main la foudre, signe de la puissance qui frappe, et de l’autre un sceptre, emblème de la force qui gouverne. L’aigle, le chêne et les cèdres des montagnes lui étaient consacrés. Ses temples étaient nombreux ; on admirait surtout ceux d’Olympie et de Dodone. Parmi les fêtes données en son honneur, il faut placer en première ligne la fête des Olympies, à propos de laquelle nous venons d’esquisser rapidement un portrait de Jupiter.



Les jeux Olympiques duraient cinq jours. Des hérauts proclamaient par toute la Grèce la trêve sacrée, qui arrêtait pour un mois les opérations militaires. Cinq exercices étaient offerts aux lutteurs : le saut, la course, le disque, le javelot et la lutte ; les poètes, les écrivains, les artistes, venaient faire connaître leurs oeuvres. Les rois les plus puissants venaient y disputer les prix. L’historien Suétone raconte que l’empereur Néron conduisit lui-même un char de dix chevaux et que, bien qu’il fût tombé et mis dans l’impossibilité de continuer la lutte, il fut néanmoins proclamé vainqueur... Les triomphateurs recevaient une couronne d’ache, d’olivier ou de laurier ; leurs noms étaient inscrits dans les registres publics. Les villes dont ils étaient originaires leur élevaient des statues de marbre ou de bronze. Ils rentraient dans leur patrie avec tout l’appareil du triomphe, au milieu d’un nombreux cortège, vêtus de pourpre, quelquefois sur un char auquel on ouvrait un passage à travers les murs de la ville.
Du 1er au 21 juin, les jours continuent à augmenter. Du 17 au 25 juin, la durée du jour est sensiblement la même : sol stat, le soleil s’arrête. Nous sommes au solstice d’été. Des fêtes annuelles avaient lieu chez les différents peuples à cette époque de l’année.    
On célèbre par des feux de joie le jour de la Saint-Jean, qui arrive à l’époque du solstice d’été.

Dans plusieurs villes de France, on fabriquait des mannequins que l’on brûlait au milieu du feu de joie ; cette coutume subsiste encore dans quelques endroits, et vous avez entendu parler sans doute de la promenade annuelle, dans la ville de Douai, de Gayant et de sa famille. Un mannequin, haut de 20 à 30 pieds, couvert d’une armure , parcourt les rues, la lance au poing. Sa femme haute de 20 pieds et ses trois enfants Jacot, Fillion et Binbin l’accompagnent.
[/rp]

[rp]Tradition de juin :




Les feux de la Saint-Jean


La fête de la Saint-Jean est surtout connue pour ses feux, allumés un peu partout.

Dans le Périgord, la tradition voulait que chaque villageois apporte sa contribution à l'énorme bûcher, qui était ensuite couronné de fleurs, principalement des lis et des roses. Le feu était ensuite allumé avec tout le cérémonial religieux voulu. Puis, quand il était entièrement consummé, on recueillait précieusement les cendres, les charbons et les petits tisons, qui étaient censés préserver de la foudre et des accidents.

En Bretagne, les tisons du feu de la Saint-Jean sont aussi conservés soigneusement et placés près du lit, entre une branche de buis bénit le dimanche des Rameaux et un morceau de galette des rois. Cette précaution doit les préserver du tonnerre. Ils conservent aussi des fragments de la couronne de fleurs qui dominait le bûcher, qui sont censés protéger contre les souffrances physiques et morales. Pour guérir les douleurs nerveuses, certaines jeunes filles les portent suspendus à leur cou, attachés à un fil de laine rouge.

Le saut par-dessus le brasier

Sauter par-dessus le feu de la Saint-Jean était aussi un rite très fréquent. On disait tantôt que le saut permettrait de se marier dans l’année, tantôt qu’il préservait des furoncles ou des sortilèges, tantôt encore qu’il portait bonheur ou qu’il “donnait force aux os et préservait des
rhumatismes”… Les vieillards qui ne pouvaient plus sauter par-dessus le feu se contentaient d’enjamber une braise !
On faisait aussi sauter ou plutôt passer les troupeaux à travers le brasier presque éteint ou bien on menait les bêtes à travers la fumée ou les cendres du feu de la Saint-Jean pour les protéger des épidémies le reste de l’année.


Les deux fêtes principales que célèbre la religion catholique en ce mois sont la Trinité et la Fête-Dieu. La fête de la Trinité ne paraît avoir été reçue par toute la France que depuis le commencement du XVe siècle. L’office qu’on récite en ce jour fut dressé en 920, par Etienne, évêque de Liège ; mais plusieurs papes refusèrent de reconnaître cette cérémonie ; au XIIIe siècle on la combattit encore dans un grand nombre de localités, et elle ne fut introduite que successivement.

Fête-Dieu ou fête du Saint-Sacrement. Baillet, l’auteur du Livre des Saints, de l’Histoire des fêtes mobiles de l’Eglise, de la Topographie des saints, etc., raconte qu’en 1208, une fille de seize ans, nommée Julienne, religieuse hospitalière aux portes de la ville de Liège, vit en songe la lune en son plein, qui avait une brèche ; elle fut deux ans sans pouvoir expliquer cette vision ; enfin, elle crut comprendre que la lune était l’Eglise, et que la brèche pouvait marquer le défaut de la fête du Saint-Sacrement, qui, en effet, jusqu’à cette époque, n’avait point la manifestation extérieure qu’elle a eue depuis. Julienne devenue prieure de la maison du Mont-Cornillon, communiqua à des théologiens et à des pasteurs sa pensée, qui fut peu à peu élaborée. En 1246, l’évêque de Liège, Robert, établit la fête dans son diocèse, et le pape Urbain IV, dans sa suite, l’institua dans toute l’Eglise. La procession où le Saint-Sacrement était porté dans les rues avec une pompe magnifique, et d’intervalle à intervalle adoré sur les autels des reposoirs ornés de fleurs et de feuillages, fut instituée, suivant l’opinion la plus probable, au XIVe siècle.

Les agriculteurs redoutent l’échéance du 8 juin, jour de la Saint-Médard :


Quand il pleut à la Saint-Médard,
Il pleut quarante jours plus tard.

Il est bien probable que ce dicton remonte beaucoup plus haut que l’établissement du calendrier grégorien : or, quand on a introduit ce calendrier dans l’usage officiel, on a supprimé, pour une fois seulement, les fêtes de douze saints, ce qui a avancé de douze jours celles de tous les autres saints. La fête de la Saint-Médard tombait donc autrefois vers le 20 juin, jour voisin du solstice d’été. Or, à cette époque de l’année, le soleil occupe pendant quelques jours la même position par rapport à la terre ; la chaleur envoyée par le soleil reste la même durant cette période et, les conditions météorologiques variant peu, on doit supposer que le temps ne changera pas pendant quelques jours. Si donc il pleut à cette époque, la pluie a quelque chance de durée.

Si nos agriculteurs se sont inquiétés aussi vivement de l’influence de saint Médard, c’est, il faut le dire, parce qu’ils redoutent en juin l’abondance des pluies, ainsi que l’attestent certains proverbes agricoles :


Juin pluvieux vide celliers
Et greniers.


Quand il pleut pour Saint-Médard
La récolte diminue d’un quart.


Eau de Saint-Jean ôte le vin
Et ne donne pas de pain.

Nous pourrions multiplier ces dictons populaires, qui se résument en ceci : les agriculteurs désirent un mois de juin moins pluvieux et plus chaud que le mois de mai.

C’est en juin  que commence, effectivement, vers le 21, le mois des moissons. En juin, vers la Saint-Jean, commencent la fauchaison et la fenaison, c’est-à-dire les opérations qui consistent à couper le foin, à le faire sécher sur les prairies et à le rassembler en meules, en bottes, pour le rentrer, dans cette partie des bâtiments de l’exploitation qu’on appelle le fenil. Dans ce mois a lieu la tonte des moutons, dont la laine servira à nous couvrir durant la saison froide ; le potager fournit en abondance les pois, les fraises, les artichauts... ; le verger prodigue ses fruits rouges : cerises, groseilles et framboises... la terre récompense avec usure les laborieux efforts de celui qui la cultive
.[/rp]

[rp][/rp]

[rp][/rp]

[rp]

L'actualité


19/05/1463 : Election ducale :

1. "Bourbonnais-Auvergne" (BA) : 100%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil :

1 : Petitrusse (Comte)
2 : Lanfeust86 (Commissaire au commerce)
3 : Goddefroy (Garde des Sceaux)
4 : Gothyra (Bailli)
5 : Sunburn (Prevot des marechaux)
6 : Krakinette (Superviseur des douanes)
7 : Levio (Porte parole)
8 : Tridant (Procureur)
9 : Silec (Capitaine)
10 : Princesselaure (Porte prole)
11 : Malvinas (Connetable)
12 : Lonan (Juge)


22/05/1463 : Election municipale


Gaby!! élu avec 100% des voix 17 é mandat
[/rp]

[rp]Concours de charrettes :

128 personnes sur 10 charrettes représentant les dix villages du Ba :

Thiers : 32
Clermont : 26
Bourbon : 14
Moulins : 11
Murat : 11
Aurillac : 10
Montpensier : 8
Polignac : 6
Montbrison : 9
Montluçon : 1




Tournoi d'arc  intervilles des 10 ans du duché :

-Montbrisson 12262 points  (Cerise, Héléna, Louisette)
-Clermont 13611 points (Gypsie, Gothyra, Devilie)
-Moulins 13463 points (Elienore, Iliana et Maëline)

Clermont garde la tête de cette finale et remporte ce premier tournoi d'archerie inter ville de notre province avec 148 points de plus que Moulins et 1349 points de plus que Montbrisson.

Nous pouvons applaudir tous ces archers qui se sont battus pour défendre les couleurs de leurs villes.
_________________

Un tournoi d'archerie avait eu lieu fin avril également au domaine de Philippe de Celtze.

Parmi les lauréats des auvergnats :

1 Devilie 4710
2 Maywenn 4689
3 Kalderah 4680
4 Jackouille 4616
5 Gregorius (Montluçon) 4592
6 Louis_Appollon NP

Elle n'a pas passé le second tour.  

Annabelle45 (Murat) 4510
_________________

De même : en Périgord-Angoumois / Domaine de Segonzac -> Festivités et Commémorations en l'honneur de feu le Roy Louis Vonafred

Sont qualifiés pour le prochain tour :

1. Gaby!!, résident à Clermont en Bourbonnais Auvergne, 9373
2. Kalderah, résidente à Orléans en Orléanais, 9319
3. Mayween, résidente à Clermont en Bourbonnais Auvergne, 9172
4. Jackouille, résident de Vienne en Lyonnais Dauphiné, 9135
5. Shame, résident de Castillon en Pérrigord Angoumois, 9120
6. Petitrusse, résident de Clermont en Bourbonnais Auvergne, 8951

Eh bien ! Toutes mes félicitations pour cette performance, en espérant que vous ferez encore mieux durant l'épreuve suivante. D'autant que l'Auvergne vire en tête, ce Gaby fait décidément honneur à sa réputation !
Tristan.de.cassel [/rp]


[rp]Tir à la corde !



Un tournoi de tir à la corde aura lieu courant juin pour les 10 ans du duché :
Bourbonnais -Auvergne Nord contre Bourbonnais- Auvergne Sud


Nous vous en reparlerons dans le prochain numéro !
[/rp]


[rp]Etrange et avertissement à la population  :

Il semblerait qu'une créature monstrueuse ait fait son apparition dedans le lavoir de la ville : il est fortement recommandé de ne pas y aller pour le moment, et de surtout , si vous deviez malencontreusement l'approcher baisser les yeux, ne surtout pas la regarder :car elle serait à la fois méduse poulpe et pourrait attirer maléfique ment les personnes.

Celle ci aurait plus l'habitude de hanter habituellement les lacs mais se serait réfugiée ici dans le lavoir on ne sait comment.
Quelqu'un  en aurait fait un croquis qu'on vous montre,



Il paraitrait néanmoins que si on arrive à boire quelques gouttes de cette eau, on guérirait de l'infertilité.

Peut être pourrait-on en faire commerce afin de soigner des gens ?
[/rp]

[rp]Rumeur ou vérité ?

Il paraitrait qu'un russe suisse ou un suisse russe serait de passage en notre ville
Aurait t-il un quelconque lien avec le monstre  ? on ne le sait point
Mais il paraitrait qu'il a toutes les tares possibles : boiteux, bossu, aveugle, muet, qu'il se trainerait tel un escargot dans sa bave et même qu'il ferait pipi assis...comme on a entendu dire....
Toute personne pouvant avoir de plus amples renseignements serait bien judicieuse d'en informer les autorités.
Merci d'avance
[/rp]

[rp]

Petites superstitions :

Pour se faire aimer de quelqu'un, cueillir un brin de myosotis, le placer discrètement sous le livre des Évangiles (en veillant bien à ce que personne ne puisse s'en douter), et attendre qu'une messe ait été dite dessus.

S'il vient à passer des oiseaux en nombre pair alors qu'on est dehors en train de méditer sur un projet, c'est une garantie qu'il réussira; si les oiseaux sont en nombre impair, ce sera un échec.

Lorsqu'une chouette chante sur le toit d'une maison pendant la nuit, c'est signe de maladie ou de mort pour l'un des habitants; pour éviter l'accomplissement de ce mauvais présage, il faut jeter une poignée de sel dans le feu de la cheminée. Si on entant chanter la chouette pendant le jour, c'est qu'il y a une femme enceinte dans le voisinage
.[/rp]

[rp]

Mais.....mettez les aux fers...

Le 22 mai, au cours d'une soirée taverne pas mal arrosée, deux conseillers se sont livrés à un calcul savant autour d'un kilo de minerai de fer et d'un kilo de fer brut :
déjà la différence entre les deux semblait poser problème.
Le premier ayant acheté du minerai pour du brut semble t-il, et ne sachant comment faire pour le faire transformer, le second, de son état forgeron, voulant bien le transformer mais après quelques tournées tout devint très flou et inaccessible au client moyen de la taverne qui ne comprenait plus rien.
Il fallait le fer certes, mais comment fer et à quel prix fer les à fer.
On fit le tour des prix de vente afin de voir également pour la revente : n'arrivaient point à se mettre d'accord quant à un prix.

Heureusement le bourgmestre veillait et indiqua le prix à laquelle la mairie le mettait, ce qui fut suivi.
Amen, on allait pouvoir parler d'autre chose que de fer, puisque Jn alla au marché, mais revint aussitôt,
car pour lui, c'était papotib d'acheter... Trop ivre le forgeron !
Clients de la taverne dépités... ça ne terminerait jamais cette histoire de fer !
Jn retenta, retenta, joua des fers, pour enfin y arriver !

Oui mais Jn le forgeron acheta un minerai à la mairie au lieu de celui de Jazon et en fut tout meurtri.
L'histoire n'était pas finie !
Faut dire qu'il se faisait assez tard et qu'il avait du reprendre le premier de la file. De fer.
Mr le bourgmestre expliqua que cela n'avait point d'importance mais qu'il fallait se dépêcher car les douze coups de minuit approchaient et ça risquait de se transformer en chaussure de vair.
Enfin, je pense que personne n'a vraiment rien compris au final, mais qu'un miracle a dû se produire puisque tout est redevenu normal semble t il,
et que le fer fut battu.
[/rp]

[rp]

Les jeux

Réponses du mois dernier :

Le mot avec les 5 voyelles différentes était le mot OISEAU
Le villageois en portrait présenté et villageois de Clermont était le prince Lonan

Un rébus à déchiffrer ce mois ci :




Savez vous ce qu'est cet objet qui sera conservé précieusement ici à Clermont pour les descendances et qui date du xi siècle  ?
[/rp]




[rp]

Le discours du maire :



Clermontois, Clermontoises,

Le mois de Juin annonce l’arrivée de l’été et des moissons ! La plupart d’entre nous vont donc récolter les fruits de leur labeur et profiter d’un ciel plus bleu et plus beau. C’est aussi le temps où les champs se parent de fleurs et de couleurs éclatantes sous le soleil.

Profitez du radoucissement pour sortir de chez vous ! Vous avez un voisin casanier ? Qu’à cela ne tienne, prenez-lui la main et montrez-lui comme la ville et la vie dans la capitale ont changé.

Je n’aurai de cesse de le répéter, mais la ville est le reflet de ce que nous faisons tous pour elle.

Si vous ne le voyez pas forcément, nous veillons à ce que vous ne manquez de rien, que vos impôts ne soient pas trop élevés et que vous puissiez trouver attrait à vous rendre en halle ou en gargote. Mais parfois, un peu d’aide est la bienvenue. Je profite donc de ce numéro de juin du « P’tit Clermont » pour solliciter votre aide. Aucun contrat à signer, juste un peu de votre temps à donner.

Je remercie donc toute l’équipe municipale pour son travail de tous les jours, ainsi que toutes les personnes qui aident régulièrement la ville. Ils sont de plus en plus nombreux, et je ne les citerai pas de peur d’en oublier mais j’apprécie ce qu’ils font pour Clermont !

Nous relançons une campagne de dons, en faisant appel aux généreux donateurs ! La ville a d’ores et déjà bénéficié de 700 écus de dons qui serviront à améliorer votre quotidien.

Je finirai par rappeler que le « P’tit Clermont » est fait pour vous et par vous ! N’hésitez pas à proposer des sujets ou à y participer en proposant une rubrique ou une nouvelle que vous souhaitez partager. Un voyage, une anecdote ou simplement un très bon moment que vous souhaitez partager ? Venez proposer un article !

Je vous souhaite à tous un excellent mois de Juin !

Que le très-Haut veille sur vous, sur Clermont et sur le Duché !

Gaby !!
Maire de Clermont


[/rp]



Dernière édition par gypsie le Jeu 10 Déc - 22:38, édité 1 fois

gypsie

Messages : 40
Date d'inscription : 04/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P'tit Clermont (journal)

Message par gypsie le Jeu 10 Déc - 22:38

1er juillet1463 :

--Lafouine. a écrit:
OYEEEEEEEEEE                 OYEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

IL     EST      TOUTTTTT         FRAISSSSSSSSS

MALGREEEEEEE   LA CHALEURRRRRRRRRRR

ILLL VIENTTTTTTT DE SORTIRRRRRRRRRRR

DEMANDEZZZZZZZ        DEMANDEZZZZZZZZZ

LE P'TIT  CLERMONTTTTTT     EST LAAAAA













1er Juillet 1463

numero 9



[rp]

Les anniversaires de juillet :


Bibaleloula : 1
Elyz : 12
Lick : 14
Krakos : 16
Jeannicolas : 21
Sedryn : 24
Rick : 30

[/rp]

[rp]

Les fêtes de juillet :

Saint Erymneos: 3
Saint Galadriel Archange: 5
Saint Benoît: 11
Saint Marie de Villanueva: 16
Saint Marie Magdalene: 22
Sainte Khyrene l'Apôtre - Saint Samson: 28
Saint Bynarr: 30
[/rp]

[rp]

Juillet :

L'étymologie du nom « Juillet » est dû à Jules César, qui est né le 13 du mois Quinctilis, appelé plus tard Iulius en son honneur.



Avant Jules César, l’année romaine commençait au 1er mars ; le mois dont nous racontons la légende occupait par conséquent le cinquième rang ; on l’appelait quintilis (cinquième) pour cette raison. L’année même de la mort de Jules César, 44 ans avant Jésus-Christ, Marc-Antoine, voulant honorer la mémoire du conquérant des Gaules, fit remplacer le nom de quintilis par celui de julius (Jules). De julius nous avons fait juillet. Le poète Ausone a personnifié ce mois sous les traits « d’un homme dont les membres sont brunis par le soleil et les cheveux liés de tiges et d’épis ».

Juillet nous amène les grandes chaleurs ; C’est en juillet, en effet, que se produisent dans notre hémisphère les températures les plus élevées. Il semblerait que la plus forte température de l’année dût arriver le 21 juin, au solstice d’été. Il n’en est rien ; elle se manifeste un certain nombre de jours après.

La température n’est pas un effet instantané de la présence du soleil ; elle est le résultat de l’accumulation de la chaleur à la surface de la terre. Elle augmente, même après le 21 juin, tant que la diminution de la hauteur du soleil et la durée des jours est peu sensible. C’est par la même raison que la plus haute température de la journée est à 2 heures, et non à midi ; que le maximum annuel a lieu vers le 15 juillet, et non au solstice d’été ; que la plus basse température de l’année a lieu en janvier, et non au solstice d’hiver.



Mercure

En juillet, les jours diminuent de 58 minutes. C’est en juillet que commencent les jours caniculaires, pendant lesquels, disent les proverbes, il faut se méfier des ardeurs du soleil. A cette époque de l’année, la belle étoile qu’on nomme Sirius se lève et se couche en même temps que le soleil ; les croyances populaires attribuaient à la présence de cette étoile les chaleurs plus vives de juillet, et, comme Sirius fait partie de la constellation du Chien, en latin canis, dont le diminutif est canicula (petite chienne), l’époque des températures élevées fut appelée canicule.
La canicule, qui tombe actuellement en juillet, est pour nous l’indice des grandes chaleurs de l’été. Mais le soleil ne se retrouve pas exactement au bout d’une année à la même place dans le ciel ; il est en retard, et ce retard augmentant tous les ans, le soleil se lèvera dans la constellation du Grand Chien successivement en août, en septembre, en octobre, et enfin en plein hiver. De telle sorte que, dans quelques milliers d’années, nos petits-neveux accuseront peut-être la canicule de ramener sur la terre les froids rigoureux de l’hiver !

En juillet, les Grecs célébraient une de leurs plus grandes fêtes : les Panathénées, en l’honneur de Minerve. Minerve, déesse de la sagesse, des arts, des sciences, naquit tout armée du cerveau de Jupiter ; les Grecs l’adoraient sous le nom d’Athéné. Ce fut Minerve qui donna son nom à la ville que Cécrops avait fondée dans l’Attique, Athènes, et qui dota ce pays de l’olivier. Un temple magnifique lui avait été élevé dans cette ville : le Parthénon, dont le nom, en grec, signifie vierge. Dans ce temple était une statue en or et en ivoire de la déesse, due au ciseau de Phidias.

Minerve était représentée « debout, ayant une pique à la main, un bouclier à ses pieds, une tête de Méduse sur l’estomac, et tenant dans sa main droite une statue de la Victoire. » Méduse était une divinité de la mer, dont la tête fut coupée par Persée et qui changeait en statue de pierre tous ceux qui osaient la regarder.



Cicéron prétend que le nom de Minerve a été donné à cette déesse quia minatur, parce qu’elle menace. D’autres auteurs supposent que ce nom est une contraction du mot Meminerva (du latin memini, je me souviens), parce qu’elle était la déesse de la mémoire. Suivant d’autres, ce nom a la même racine que le grec menos, le latin mens, le sanscrit mena, l’anglais mind, qui tous signifient intelligence. Les Etrusques désignaient cette déesse sous le nom de Menrfa.

Les fêtes de Minerve, les Panathénées, se composaient de petites et de grandes cérémonies. Le nom de ces fêtes, formé de deux mots grecs, pan, tout, et Athénée, Minerve, indique qu’elles étaient célébrées par tous les adorateurs de la déesse. Les petites Panathénées avaient lieu tous les ans, à la fin d’avril et au commencement de mai. Elles duraient plusieurs jours et se composaient de combats d’athlètes, de courses à pied dans lesquelles chaque coureur tenait une torche allumée à la main, de concours de musique, de chant et de danses. Le vainqueur recevait une couronne d’olivier et un vase d’huile.



Le Parthénon

Les grandes Panathénées ne se célébraient que tous les cinq ans, au commencement de juillet. Elles prenaient les mêmes cérémonies que les Panathénées annuelles, et, de plus, le transport solennel du péplum de Minerve. Cette draperie, analogue au vêtement de même nom que portaient les femmes grecques, était blanche, parsemée de clous ou boutons d’or, ornée de broderies en or représentant le combat de Minerve contre les Titans et les exploits des grands hommes. Le péplum était porté en grande pompe et suivi d’une foule immense formant un long cortège...
On suspendait le péplum, comme une voile, au mât d’un vaisseau construit de manière à pouvoir se mouvoir sur le sol comme un chariot : c’était le vaisseau panathénaïque, spécialement consacré à Minerve... En tête du cortège marchaient des vieillards des deux sexes tenant à la main un rameau d’olivier ; voici des hommes armés ; puis les scaphéphores, étrangers établis dans l’Attique portant des vases qui contiennent le miel et les gâteaux destinés aux sacrifices ; voici les hydriophores, femmes portant des urnes pleines d’eau. S’avancent alors les éphèbes, vêtus de la chlamyde, chantant l’hymne de la déesse ; les canéphores, jeunes filles portant les corbeilles sacrées...

On décernait aux vainqueurs un vase sculpté, le vase panathénaïque. On décernait encore une couronne d’or aux citoyens qu’on voulait honorer d’une manière exceptionnelle. Cette récompense avait été décernée au grand orateur Démosthène. Le poète Eschine voulut faire annuler le décret et Démosthène obtint qu’il fût maintenu en prononçant devant le peuple assemblé le Discours pour la couronne. Phidias a représenté toute la pompe des grandes Panathénées dans des sculptures admirables qui décorent la frise du Parthénon.




Fête des Panathénées :
les Scaphéphores, les Hydriophores, les Éphèbes,
les Canéphores, le Péplum

Les Romains célébraient tous les ans, le 6 juillet, les Apollinaires, fêtes instituées en l’an 358 de Rome, pendant la seconde guerre punique, pour obtenir d’Apollon la victoire sur Annibal. Ces fêtes duraient huit jours ; elles étaient célébrées au cirque Maxime, monument colossal de 670 mètres de long et de 176 mètres de large, situé entre les monts Aventin et Capitolin, et qui contenait 16 000 spectateurs.
Le 3 juillet on fêtait à Rome le Poplifuge, en souvenir de la retraite du peuple sur le mont Aventin après la prise de Rome par les Gaulois. Le jour des nones de juillet s’appelait Nones caprotines et était consacré à Junon ; c’était la fête des Servantes. Le 14 commençaient les Mercuriales, qui duraient six jours ; on fêtait Mercure avec la plus grande simplicité. Le 18 avaient lieu les Lucariennes, en l’honneur du bois sacré, lucus, dans lequel les Romains battus par les Gaulois avaient trouvé un refuge. Le 25 avaient lieu simultanément les Furinales, en l’honneur de Furina, déesse des voleurs ; les Ambarvales, en l’honneur de Cérès. On faisait une procession autour des blés avant la moisson.

En juillet le soleil entre dans la constellation de l’Écrevisse (Cancer). D’où vient ce nom : l’Écrevisse ? Les anciens disaient à tort, et on le répète parfois encore aujourd’hui, que l’écrevisse « marche à reculons et obliquement ». Le soleil, arrivé le 21 juin au plus haut point de sa course, commence, à partir de cette époque, à redescendre, à rétrograder, à marcher à reculons : de là le nom d’Écrevisse donné à la constellation dans laquelle le soleil entrait  vers le 21 juin.

En juillet comme en juin, les travailleurs des champs redoutent l’abondance des pluies et manifestent leurs craintes à peu près dans les mêmes termes que pour le mois précédent.



Quand il pleut à la Saint-Calais,
Il pleut quarante jours après.
S’il pleut le jour de Saint-Benoît,
Il pleuvra trente-sept jours plus trois.
S’il pleut le jour de Saint-Victor,
La récolte n’est pas d’or.


Nous sommes, en effet, en pleine moisson des céréales et la pluie peut contrarier la rentrée des récoltes ; à partir du 15 juillet on coupe les seigles, les orges, les avoines d’hiver et les blés dans le midi de la France... Nous approchons de la moisson[/rp]


[rp]

L'actualité

21/06/1643 : élection municipale
:  

alors forcément :

Gaby!! élu à 100% pour son 18 ème mandat


Chaleur : énervements, et plus..  

Après des brigandages un peu partout aux alentours de notre bonne ville , dont une notamment contre notre prévôt....

Une tentative de révolte dans la nuit du 17 au 18 juin sur Aurillac a échoué
ils ont remis ça le lendemain : une deuxième tentative de révolte sur Aurillac qui a de nouveau échoué

Malheureusement Murat n'a pas eut cette chance et est tombée le 24/06 , son maire étant parti quelques jours avant ; Shipper a pris le pouvoir

Fort heureusement Murat fut reprise le 25/06  Garcimore a repris le pouvoir

Plus loin   :

C'est tendu en Savoie, en Lorraine, en Bourgogne

Bras de fer Angelyco_Marcusien

Ca bouge en Poitou : Niort dans la tourmente

Des rumeurs parlent de levée de bans en Touraine  et Tours vient de tomber...

Au Bearn ça grogne...
En Armagnac et Comminges également un château à Auch ayant été pris et repris, mais les brigands y restent nombreux

Des rumeurs qui disent que la reyne ne serait pas très en forme.....
et que même elle serait....paix à son âme
les inscriptions pour se présenter aux élections ont commencé


Tournoi d'archers à Vincennes(en cours)  

1. Gaby!! / Clermont du BA : 4725
2. Oromë de Silmärien Vanyär (Orome) / Tour en Touraine : 4706 RD
3. Maywenn / Clermont du Bourbonnais Auvergne : 4692
4. Kalderah / Orléans de l'Orléanais : 4679 RV
5. Aurianne de Nanteuil (Aurianne )/ Montpensier du Bourbonnais Auvergne : 4667 RV
6. Shame / Castillon du Périgord Angoumois : 4657
7. Silverangel / Clermont du Bourbonnais Auvergne : 4648
8. Devilie / Clermont du Bourbonnais Auvergne : 4624

les éliminés :
9. Petitrusse /Clermont du Bourbonnais Auvergne : 4609
10. Ysaoth / Montpensier du Bourbonnais Auvergne : 4606
11. Jackouille / Vienne du Lyonnais-Dauphiné : 4591
12. Gregorius / Montluçon du Bourbonnais Auvergne : 4541
13. Albin d'Ar Sparfel / Chinon de Touraine : 4506
14. Elienore / Moulins du Bourbonnais Auvergne : 4412
15. Sab8999 / Moulins du Bourbonnais Auvergne : NP
16. Lysmée-Ana di Campiglio / Chinon de Touraine : NP
17. Annabelle45 / Murat du Bourbonnais Auvergne : NP

Tour suivant :

1. Gaby!! / Clermont du BA : 4751
2. Oromë de Silmärien Vanyär (Orome) / Tour en Touraine : 4722 RD RD
3. Kalderah / Orléans de l'Orléanais : 4716 RV
4. Silverangel / Clermont du Bourbonnais Auvergne : 4713

Le second duel verra donc s'affronter deux archers que nous n'avons encore jamais vu en demi finale. Kalderah d'Orléans, qui concours pour la première fois à notre traditionnel grand tournoi annuel, et qui pour une première participation, a fait un parcours remarquable. Il représentera l'Orléanais, face à Silverangel de Clermont du Bourbonnais Auvergne, qui depuis l'an passé, ou il fu disqualifiée au second tour, a rejoint les rangs des archers les plus émérite. Leur score au troisième tour sont quasiment similaire, et nul doute que ces deux archer nous offriront eux aussi, une prestation spectaculaire
Il est dommage que ce troisième tour, et cela en est le point obscure, n'ai vu que 5 participants sur les 8 qualifiés.

non qualifiés :

5. Shame / Castillon du Périgord Angoumois : 4649
6. Maywenn / Clermont du Bourbonnais Auvergne : NP
6. Aurianne de Nanteuil (Aurianne )/ Montpensier du Bourbonnais Auvergne : NP
6. Devilie / Clermont du Bourbonnais Auvergne : NP




[/rp]



[rp]
Un peu d'histoire : en ce temps là, 10 ans déjà!!

Qui se souvient ?

Conseil Ducal en date du 4 juin 1453

  • Régnant du Bourbonnais Auvergne :
    Duc : Mephistophele (B&U)



  • A l’économie :
    Bailli : Mabarbia (B&U)
    Commissaire au Commerce : Latiteplume (FBA)
    Commissaire aux Mines : non pourvu

  • A la défense:
    Capitaine : Alivianne (B&U)
    Connétable : Danton (B&U)
    Prévôt des maréchaux : Ninjaturtel (FBA)

  • A la justice :
    Juge : Boris11 (FBA)
    Procureur : Knarf (B&U)

  • A la communication intérieure :
    Porte Parole : Marlaeauvergne (Union)

  • Aux charges complémentaires :
    Fabou (FBA) , Facolia (Union), Don Vasco (Union)


[/rp]


[rp]


La Mesnie d'Edition Serna est fière de vous présenter le quatrième numéro des

chroniques de "Petit Héros".



L'art Héraldique est décrit comme difficile à comprendre, mais grâce à Petit Héros, tout ceci va être à la portée de vos mains et de vos yeux.

Car aujourd'hui, Petit Héros va vous parler des pièces honorables !
Mais qu'est-ce qu'une pièce honorable ?
A l'origine, il s'agissait d'éléments rajoutés pour consolider les écus de façon à assurer aux porteurs d'écu une meilleure protection.
Puis petit à petit, elles se sont codifiés et sont devenus des pièces héraldiques à part entière et sont classées en deux ordres.
Dans ce numéro, vous seront présentées les 4 premières pièces honorables de premier ordre.
La partie en Gueules représente la pièce honorable.

Chef :

Le chef est une pièce honorable placée en haut de l'écu, il occupe le tiers de ce dernier.
Il laisse donc deux espaces sous celui qu'il remplit, aussi appelé le champ.
Quand il ne touche pas les bords supérieurs de l'écu il est dit abaissé.
Quand il y a entre le champ et le chef quelque filet d'un autre émail, il est dit soutenu.
Quand le filet d'un autre émail est entre le bord supérieur de l'écu et le chef, il est dit surmonté.
Quand le chef est réduit de la moitié de sa largeur ordinaire il est dit retrait.



Fasce :

La fasce représente l'écharpe que l'on portait autrefois à la guerre autour du corps, comme une ceinture.
Le terme fasce vient du latin fascia et qui signifie "bandelette de toile"

La Fasce est une pièce honorable positionnée au milieu de l'écu horizontalement.
Elle sépare le chef de la pointe.
Sa largeur est de deux parties des huit de la hauteur de l'écu.
Un écu peut contenir jusqu'à 4 fasces.



Pal :

Le pal est une pièce honorable placée perpendiculairement au milieu de l'écu.
Il part du chef pour rejoindre la pointe.
Lorsqu'il est seul, il occupe environ un tier du champ.
Un écu peut contenir jusqu'à 3 pals.
Les pals multipliés sont à égale distance les uns des autres, laissant sur le champ des espaces de même largeur qu'eux.
Lorsque plus de 2 meubles sont placés l'un sur l'autre, on les dit posés en pal.
Lorsque les meubles sont des animaux et représentés de cette manière, on les dit l'un sur l'autre.



Croix :

La croix est la pièce honorable la plus usitées en armoiries.
Elle est formée d'un pal et qu'une fasce de proportions légèrement réduites qui se rencontrent au milieu de l'écu et le coupe en angle droit.
La partie carrée laissée libre à chaque coin de l'écu se nomme canton.
C'est pour cela qu'il est dit qu'une croix est cantonnée et non accompagnée lorsque des meubles sont placés dans les carrés vides.



J'espère que ce quatrième cour vous aidera à comprendre les paroles des Hérauts.
Dans le prochain numéro je vous présenterai la seconde partie des pièces honorables du premier ordre.
Je vous donne rendez-vous dans le numéro du mois d'août.

Petit Héros


[/rp]

[rp]

Le coin des jeux

Réponses du mois dernier :

le rébus : Quand tu ne sais pas ou tu vas, souviens toi d'où tu viens
l'objet : un Olifant en ivoire à décor du XI è siecle

et pour ce mois ci : réponses dans le prochain numéro

Que cache ce dessin ? saurez vous retrouver la suite ?



Quelle est la particularité des vers suivants :

Dans cette antre, lassés de gêner au palais,
Dansaient, entrelacés, deux généraux pas laids

Au café de la paix, grand père, il se fait tard
Oh ! qu'a fait la pègre en péril ce fêtard

Simple appareil, adhésion des sens,
Sein plat pareil à des ions d'essence.

Confusément, le père Igor tue, en Grèce
Confuse, aimant le Périgord, tu engraisses


[/rp]



[rp]
Petites blagues de l'église :

Une mère de famille est en train de préparer des crêpes pour ses deux fils, Jonas et Thomas. Les deux enfants se chicanent pour savoir lequel des deux aura la première crêpe.

Leur mère en profite pour leur faire une leçon de morale :

- "Si Jésus était ici, il dirait : 'Donnez la première crêpe à mon frère; je peux attendre'"

Jonas se tourne alors vers son plus jeune frère et lui dit :

- "Ok, Thomas, c'est toi qui fait Jésus !"


 :-:-:-:-:-:-:-:-:-:




Une mère est à la plage avec ses enfants. Soudain, son fils de 5 ans court vers elle et lui attrape la main pour l'entraîner vers le bord de l'eau où se trouve le cadavre d'une mouette.

- "Maman, qu'est-ce qui lui est arrivé ?", demande le garçon

- "Elle est morte et elle est allée au Paradis", répond la mère

Le garçon réfléchit pendant un moment et dit :

- "Et Dieu l'a rejetée en bas, alors ?"

[/rp]



[rp]

le mot du maire





Clermontois, clermontoises,

L’été sera chaud, l’été sera beau et nous allons mouiller les maillots ! Pour les plus chanceux qui vont prendre un repos bien mérité au frais chez les moines, pensez à fermer portes et fenêtres de vos chaumières et demeures.

Afin, de ne pas avoir de mauvaises surprises, pensez aussi à vider votre grenier le cas échéant pour éviter que la vermine ne s’en fasse bombance ! Enfin, pensez à régler vos dettes pour partir sereinement (impôts, embauches de vos champs, etc.).

Pour ceux qui resteront sur le pont, la période estivale est toujours un peu particulière. Le calme cache parfois la tempête ! Pensez donc à surveiller et pourvoir les offres de notre milice. Tenez-vous au fait des événements de la ville et lisez vos courriers ! Peu de maire ont la fibre de l’écrivain, et s’il prend la peine de vous écrire, c’est souvent pour une bonne raison.

La période estivale annonce souvent aussi un marché un peu moins fourni, un peu moins plein… Je compte sur les personnes se retirant temporairement à vider un peu leur stock avant de partir, et aux autres, à garder un œil régulièrement sur notre marché et à rester vigilant. Nous devons éviter la pénurie !

Dans tous les cas le maire et son équipe municipale, quels qu’ils soient au demeurant, auront à cœur de vous éviter tout désagrément.

Je vous souhaite tout plein de bonne chose pour ce mois de juillet !

Que le Très-Haut veille sur vous.

Gaby !!
Maire de Clermont




[/rp]
[center]

gypsie

Messages : 40
Date d'inscription : 04/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P'tit Clermont (journal)

Message par gypsie le Ven 11 Déc - 18:19

1er août 1463 :

--Lafouine. a écrit:OYEZZZZZZZ              OYEZZZZZZZZZZZZZ             OYEZZZZZZZZZ

IL EST LAAAAAAAAA     IL EST SORTIIIIII    IL EST TOUT CHAUDDDDDD

DEMANDEZZZZZZ      LE P'TIT CLERMONT DU MOIS D'AOUT









LE P'TIT CLERMONT



1 er Aout 1463

Numéro 10


[rp]

Les anniversaires d'Aout


Jrag 16
Krakos 16


[/rp]

[rp]

Les fêtes d'Aout


Sainte Barbara et Sainte Monique : 2
Saint Ariston de Ceos le Scolarque: 6
Saint Dominique: 8
Saint Radegonde: 13
Saint Théodule: 16
Sainte Hélène l'Apôtre: 18
Saint Bernard: 20
Saint Louis: 25
Saint Critolaos: 28

[/rp]

[rp]

Histoire du mois d'août


Avant Auguste, empereur romain, ce mois était nommé Sextilis, parce qu’il avait été autrefois le sixième mois de l’année ; il fut désigné depuis sous le nom d’Augustus par les Romains, et ce mot, dénaturé, est arrivé jusqu’à nous, réduit successivement, par les contractions, à cette seule syllabe, oût.

Le plébiscite et le sénatus-consulte qui autorisèrent à Rome le changement de nom, ont été conservés par Macrobe et Dion ; les motifs allégués par ces auteurs se rattachent aux principaux événements de la vie d’Auguste, tels que son premier consulat, ses trois triomphes, la conquête d’Egypte, la fin des guerres civiles, accomplis dans le cours du huitième mois de l’année. Plus tard Néron, par imitation, voulait faire appeler le mois d’avril Neroneus, mais cette tentative n’a pas été sanctionnée par la postérité.

En 8 av. J.-C., l'empereur romain Auguste décida d'ajouter un jour au mois d’Août, qui porte son nom, pour en avoir 31, soit autant que le mois de Juillet, qui lui était appelé ainsi en l'honneur de Jules César.
Ce jour a été soustrait au mois de Février, qui à l'époque était le dernier de l'année



Schéma du sanctuaire de Némée


Les Grecs célébraient pendant ce mois, dans la forêt de Némée, les jeux néméens, institués par Hercule.




A Rome, on célébrait, au jour des Ides, la fête des esclaves et des servantes, en mémoire de la naissance de Servius Tullius, fils d’un esclave. Dans le même mois on crucifiait un chien ; il paraît que cet usage se rapportait à la prise du Capitole : c’était un anathème contre le silence des chiens, dont la vigilance fut en défaut ce jour-là.

et puis bien sur le mois d'aout c'est la moisson :





C'est le foin que l'on fauche en premier, puis vient la moisson.
Les épis sont coupés à la faucille. Les tiges sont laissées sur place pour servir de pâture. Les chaumes seront brûlés afin de fertiliser la terre.
La récolte des épis est déposée sur l'aire puis battue au fléau ou piétinée par les mulets. Pendant les mois suivants, le grain sera moulu en fonction des besoins.





"HAMALIEL"
est L'ange gouverneur du mois d'AOUT
et est aussi l'ange regleur pour le signe zodiaque:
la "Vierge"

Proverbes du mois d'août

Ce que le mois d'août ne mûrira pas, ce n'est pas septembre qui le fera.
Quand août n'est pas pluvieux, septembre est souvent radieux.
Quand même la couche serait à ton goût, ne dors pas sous le soleil d’août.
Au 15 août, gros nuages en l’air, c’est de la neige pour l’hiver.

Quelques dictons d'août :

Qui se marie le 1er août,
La corde il se met au cou.

Ce qu'août ne mûrit pas,
Ce n'est pas septembre qui le fera.

Quiconque en août s'endormira,
En janvier s'en repentira

Je suis le mois où nul loisir
On ne peut prendre ou séjourner,
Mais faucher, faner par plaisir,
Mettre en grange, battre et vanner

En août et en vendanges,
Il n'y a ni fêtes, ni dimanche.
[/rp]

[rp]

L'actualité

Eléction municipale clermontoise


21/07/1463 Lamoth est élu maire de Clermont

Lamoth a été élu maire de Clermont. Il recueille la majorité des suffrages exprimés.
1. Lamoth : 100%



Ailleurs, à Montpensier :

08/07/1463 Révolte à Montpensier ! Ysaoth prend le pouvoir
révolte légitime due à la grave maladie de la maire et de son décès



Election ducale
18/07/1463


Deux listes se présentent : Barges et Volcans

Ont obtenu :

1. "Les Barges" (BARGES) : 64.3%
2. "VOLCAN" (VOLCAN) : 35.7%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil :

1 : Erandil (BARGES)(Comte)
2 : Sunburn (BARGES)(Prévôt des maréchaux)
3 : Krakinette (BARGES)
4 : Maywenn (BARGES)(Procureur)
5 : Gav (BARGES)(Juge)
6 : Elienore (BARGES)(Commissaire au commerce)
7 : Silec (BARGES)(Capitaine)
8 : Lanfeust86 (VOLCAN)
9 : Goddefroy (VOLCAN)(Connétable)
10 : Constance.. (VOLCAN)(Porte parole)
11 : Jojo4900 (VOLCAN)(Bailli)
12 : Arthurdayne (BARGES)5Commissaire aux mines)




Election royale

La malédiction royale a encore frappé. En ce matin du 28 juin 1463, la Reyne Angelyque est morte, comme vous nous le révélions dans notre précèdent numéro,
alors que le royaume est rempli de flammèches un peu partout




Mais déjà, le pays reprend vie puisque les candidatures pleuvent pour les très prochaines élections royales. À croire que ceux-là ne craignent pas la malédiction...qui sera la ou le prochain ?



Pour le moment se sont inscrits : Alizarine,  Azharr, Barthélémi, Lemerco, Melusinedelamort, Namaycush, Veliki_odi, Victoire, Zelha :

26/07/1463 Résultats du premier tour de l'élection royale

Résultats du premier tour de l'élection royale :

Nom Pourcentage

zelha 38.67 %
namaycush 26.51 %
melusinedemalemort 14.86 %
alizarine 8.09 %
victoire_ 4.45 %
lemerco 4.42 %
azharr 2.99 %

zelha et namaycush accèdent au second tour.


Les 10 ans du BA _ Tournoi de Soule -




Match d'ouverture


Prévoté/Coba

 

et la victoire revient à la COBA


Tournoi d'archerie à Vincennes

Duel 1 :
Gaby de Clermont en Bourbonnais-Auvergne : 4746
Oromë de Silmärien Vanyär du Mans : : 4699

Duel 2 :
Silverangel de Clermont du Bourbonnais Auvergne : 4718
Kalderah d'Orléans : 4699

Meilleur archer du tour et qualifié pour la grande finale : Gaby!! Clermont
Qualifié pour la grande finale ; Silverangel, Clermont
Qualifiés pour la petite finale : Kalderah,Orléans

Finale : tir à l'arc

La troisième place revient à .... Oromë de Silmärien Vanyär de Tours en Touraine !!! Avec un score de 4750 point et le meilleur score de ce tour et le record de nouveau de son duché.
Puis la seconde place. Elle revient à un habitant du Bourbonnais Auvergne. Un habitant de Clermont plus précisément. Il est maintenant habitué des tirs au dessus de la barre des 4700 points, et a montré une progression fulgurante. Eliminé l'année dernière au second tour, il s'est invité par ses prouesses en finale. Une des plus belles surprises que nous a réservé ce tournoi, qu'il termine avec un score de 4701 points. faites ovation à Silverangel !!!

Plus aucun secret pour l'identité du grand gagnant du troisième grand tournois d'archerie des royaumes. Il a pris sa revanche en demi finale face à son honorable adversaire de toujours, il est un habitué des podiums d'archerie. Avec 4733 points lors de la finale, acclamez notre nouveau champion , Gaby de Clermont du Bourbonnais-Auvergne !!!!



[/rp]

[rp]
Petites histoires et coin de l'église

Petites superstitions :

Poser une paire de bottes sur la table attire la malchance et risque de provoquer des disputes entre les membres de la maisonnée.


Trouver un bouton annonce une nouvelle amitié, particulièrement s'il s'agit d'un bouton à quatre trous. Certaines croyances préconisent aussi de ne boutonner qu'un nombre impair de boutons sur une pièce de vêtement pour conjurer la malchance.

La personne qui ressent des démangeaisons dans la paume de la main droite peut s'attendre à recevoir de l'argent ou de bonnes nouvelles. Si par contre la démangeaison a lieu dans la paume de la main gauche, ce sont des dépenses qui sont à prévoir.

Petites sagesses campagnardes :
 

Il ne faut pas charger le renard de garder les oies.

Ce n'est pas la vache qui crie le plus fort qui donne le plus de lait.

A laver la tête d'un âne, on ne fait que perdre sa lessive !

Sourires de l'église :

Un homme qui est en train de fleurir la tombe d'un proche remarque un autre homme agenouillé devant une tombe. Celui-ci semble prier avec une profonde intensité et ne cesse de répéter "Pourquoi es-tu parti ? Pourquoi es-tu parti ?"

Intrigué, le premier s'approche de lui et lui dit : "Monsieur, je ne veux pas vous ennuyer, mais je n'ai jamais vu une telle démonstration de douleur. Avez-vous perdu un enfant, un parent ?"

L'autre reprend ses esprits un moment avant de répondre :      
" Le premier mari de ma femme ! "

************************

Un aumônier prêche dans un asile de fous. Soudain, un fou se lève et se met à crier :

- " Est-ce qu’on est vraiment obligé d’écouter ce pauvre dingue ? "

Alors un gardien glisse à l’aumônier :

- " Faites pas attention; il vient d’avoir un moment de lucidité, mais ça ne lui arrive que rarement… "

Légendes et traditions d'août :

La lune et son cycle :

Le premier jour qui suit la nouvelle lune est propice pour entreprendre un nouveau projet ou démarrer une entreprise.

Au deuxième jour, il faut éviter toute opération à caractère financier.          

Une naissance qui se produit au troisième jour est placée sous le signe du malheur.

Pour s'assurer du bon déroulement d'un projet immobilier, il faut poser la première pierre au quatrième jour de la lune.

Un enfant conçu le cinquième jour assurera à la mère une grossesse sans problèmes.

Poissons et gibier rempliront la besace du chasseur et du pêcheur qui auront pratiqué cette activité au sixième jour.

De belles rencontres en perspectives se produiront au septième jour, et elles donneront lieu à de longues relations.

Tomber malade au huitième jour est synonyme de péril de mort.

Il faut se soustraire entièrement à la lumière de la lune du neuvième jour pour conserver sa beauté.

Enfin, une naissance au dixième jour n'augure rien de bon pour l'enfant qui viendra.



[/rp]

[rp]

La Mesnie d'Edition Serna est fière de vous présenter le cinquième numéro des chroniques de "Petit Héros".



L'art Héraldique est décrit comme difficile à comprendre, mais grâce à Petit Héros, tout ceci va être à la portée de vos mains et de vos yeux.

Car aujourd'hui, Petit Héros va vous parler des pièces honorables !
Mais qu'est-ce qu'une pièce honorable ?
A l'origine, il s'agissait d'éléments rajoutés pour consolider les écus de façon à assurer aux porteurs d'écu une meilleure protection.
Puis petit à petit, elles se sont codifiés et sont devenus des pièces héraldiques à part entière et sont classées en deux ordres.
Dans ce numéro, vous seront présentées 4 nouvelles  pièces honorables de premier ordre.
La partie en Gueules représente la pièce honorable.

Champagne :

La champagne est une pièce honorable qui occcupe le bas de l'écu sur environ un tiers de sa hauteur.
Il ne faut pas confondre cette pièce avec la plaine qui est un diminutif de la champagne.
En vieux français le champagne est un plateau cultivé.



Bande :

[b]La bande est la pièce honorable qui débute à l'angle droit (dextre) de l'écu en chef et suit une diagonale pour finir en pointe à l'angle gauche (senestre).
Les bandes ne peuvent pas être plus de quatre sur l'écu.
Au delà de quatre et lorsqu'elles sont espacées de la même distance, elles prennent le nom de cotices.
un autre diminutif de la bande est le bâton.
On dit posé en bande ou en bandes lorsque des meubles sont posés dans le sens de la bande.
La bande représente l'écharpe du chevalier posé sur son épaule.



Barre :

La barre a les mêmes proportions que le bande, mais elle part de l'angle gauche  du chef (senestre) et va diagonalement en direction de la pointe droite (dextre) de l'écu.
La barre est souvent utilisé comme brisure pour la bâtardise.
Lorsque sa largueur est plus fine, elle s'appelle traverse.
On dit en barre ou en barres lorsque des meubles sont posés dans le sens de la barre.




Sautoir :

Le sautoir est une pièce honorable formée par le croisement central d'une bande et d'une barre.
Le sautoir peut être accompagné, ancré, pattée. être chargé de meubles et paré de fourrure.
Quand il est représenté en formes réduites il prend le nom de flanchis.
Le sautoir aux côtés duquel figurent des meubles doit être dit accompagné et non cantonné de.



J'espère que ce cinquième cour vous aidera à comprendre les paroles des Hérauts.
Dans le prochain numéro je vous présenterai la fin des pièces honorables du premier ordre.
Je vous donne rendez-vous dans le numéro du mois de septembre.

Petit Héros



[rp]

Les jeux

Réponses des précédents jeux :

il fallait lire ainsi : donc la suite est 9, 10...




les vers évoqués étaient des vers holorimes ou olorimes  qui sont des vers entièrement homophones ; c'est-à-dire que la rime est constituée par la totalité du vers, et non pas seulement par une ou plusieurs syllabes identiques à la fin des vers comme dans la rime « classique ».

-:-:-:-:-:-:-

Ce mois ci : saison estivale oblige, petit changement : sortons de chez nous : montrons nous au grand jour

Concours de parrainage concernant les  niveaux 1, 2 et 3

_ Si donc vous êtes de niveau 1, 2, ou 3 , que vous parrainez un ou une autre, niveau trois maximum que vous nous le signalez soit sur le bureau du p'tit Clermont en halle, soit à notre reporter Lafouine, soit en écrivant au maire pour le p'tit Clermont ou à un autre conseiller de votre choix :

_et que ce filleul se signale à nous également (impératif) en mentionnant le nom de son parrain

les premiers parrains /filleuls à se manifester (la date de leur courrier faisant foi et en priorité celle du filleul) auront chacun 20 écus de récompenses

les deuxièmes à se manifester (parrain et filleul) auront chacun 10 écus

-:-:-:-:-:-:-:-

Deuxième concours : vous reconnaissez vous ?

les personnes qui se reconnaitront et qui seront les bonnes personnes recherchées se verront attribuer un lot
de 20 écus chacune :

_ Habitante de Clermont, blonde,  elle aide généreusement et régulièrement à la défense de la ville, de nature discrète, elle s'occupe d'un élevage de vaches en haillons encore, ce qui explique peut être pourquoi elle ne se montre pas encore trop

Elle habite au 1 avenue  d'Aristote  : nul doute que celui ci saura lui être favorable.
Quelqu'un d'intéressant qu'on aimerait rencontrer davantage...

-:-:-:-:-

_ Habitante de Clermont, châtain foncé ou brune suivant la lumière, cette petite fille est aussi quelqu'un qui aide généreusement les autres, que ce soit pour la défense, ou aider un capitaine de bateau en détresse,
Bien habillée, possédant un potager et un champs de mais , elle fonce comme un écureuil de branche en branche et n'a qu'une hâte : être grande et pouvoir tout faire.





[hrp]
dons offerts par Lamoth
 [/hrp]

[rp]
Le mot du maire

Clermontoises, Clermontois,

Bonne moisson !!!

Le soleil ainsi que la chaleur de ces derniers temps ont bien dorés nos champs d'épis murs à point : le grain est bien sec en quantité et de bonne qualité. Le labeur est certes pénible, mais vous aurez la satisfaction en rentrant la récolte de penser qu'il n'y aura sans doute pas de disette à prévoir cette année et vous pourrez être satisfait de votre travail accompli.

Nous pensons à ceux qui sont sur les routes, pour défendre notre royaume, à ceux qui chaque jour aussi surveillent  notre ville sans même parfois qu'on s'en rende compte et grâce à qui nous pouvons dormir tranquilles : de petites gens de si grandes importances pourtant...

Et tous ceux qui participent d'une manière ou d'une autre, à la vie de tous les jours : les connus comme les plus petits d'entre nous.

Chacun apporte à sa manière sa pierre à l'édifice qu'est notre ville, et nous pouvons en être très fiers car Clermont est belle .....

Un grand merci à tous !






[/b]

gypsie

Messages : 40
Date d'inscription : 04/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P'tit Clermont (journal)

Message par gypsie le Ven 11 Déc - 18:22

1er septembre 1463 :



--Lafouine. a écrit:OYEZZZZ             OYEZZZZZ       BRAVES           GENS

VOUS L'ATTENDIEZ TOUS AVEC BEAUCOUP D'IMPATIENCE

JE SAIS BIEN  :     HE BIEN LE VOILA

LE P'TIT CLERMONT DE SEPTEMBRE  EST LA

NE VOUS BOUSCULEZ  PAS




  LE PTIT CLERMONT



1er Septembre 1463

Numéro 11


[rp]
Les anniversaires de septembre


4/09 : Jolan_Aergisson
9/09 : Karinetta
15/09 : Valhar
26/09 : Aedan
[/rp]

[rp]
Les fetes à souhaiter

Saint Thanos l'Apôtre: 1
Saint Samot l'Apôtre: 5
Fête du Bienheureux Mikolo: 7
ête du Bienheureux Boniface: 11
Saint Ripolino: 13
Sainte Hildegarde de Bingen: 17
Sainte Boulasse: 22
Fête du Bienheureux Maisse Arsouye: 24
Le jour de tous les Archanges: 29  
Saint Jeromino: 30

[/rp]

[rp]

Septembre


Ce mois conserva toujours, chez les Romains, le nom de September, qui désignait la septième place qu’il occupait d’abord dans le calendrier de Romulus, quoiqu’il devint dans la suite le huitième et le neuvième, et qu’on eût tenté de l’appeler Tiberius en l’honneur de Tibère, Germanicus en l’honneur de Domitien, Antoninus en l’honneur d’Antonin-le-Pieux, Herculeus en l’honneur de Commode, et Tacitus en l’honneur de Tacite.

Les Egyptiens appelaient ce même mois Paophi, et les Grecs Boedromion. C’est à l’équinoxe d’automne que la Grèce célébrait tous les ans les petits mystères, et tous les cinq ans les grands mystères d’Eleusis. A Rome, le mois de septembre était sous la protection de Vulcain ; le jour des ides, le dictateur ou le premier magistrat attachait au capitole le clou sacré.

Ausone dit : « Septembre cueille les grappes ; c’est en ce mois que les fruits tombent. Il se plaît à tenir en l’air un lézard attaché par la patte, et qui s’agite avec grâce ».

Il est le dernier mois de l'été et le premier de l'automne.



C’est le mois des vendanges, les femmes cueillent les grappes de raisin. Au pressoir , un paysan, pieds-nus, foule le raisin avant de remplir un fût. Les barriques de  vin seront ensuite entreposées dans le cellier du Manoir




[/rp]

[rp]
L'actualité



élection municipale :


20/08/1463 : Lamoth a été élu maire de Clermont. Il recueille la majorité des suffrages exprimés.
1. Lamoth : 85.7%
2. Devilie : 14.3%


élection au trône du royaume


02/08/1463 Résultat du second tour de l'élection royale

Résultat du second tour de l'élection royale

zelha est devenu le nouveau souverain de Royaume de France avec 61.65 % des voix !


et toujours dans le royaume : tout n'est pas rose



Si la Touraine est libérée, elle est meurtrie et manque de beaucoup de denrées : notre duché va leur envoyer du bois : pour cela toutes les villes se sont mises à l'œuvre : A Clermont un concours de bucheronnage a eut lieu pour cela.
Nos valeureux représentants qui ont été aider nos alliés sont de retour

De nombreuses agitations entre l' Armagnac et le Bearn

et surtout en Champagne :

Voilà ce qu'il se passe actuellement dans notre royaume.  



Le Bourbonnais Auvergne entre en guerrre


Le Bourbonnais-Auvergne entre en guerre ouverte !

Après quatre année de paix et de quiétude, le Bourbonnais-Auvergne lève à nouveau ses étendards afin de défendre fièrement son identité française et faire face à l'adversité aux côté de ses frères et sœurs d'armes.

La Loi Martiale est déclarée !!!

les frontières de notre vaste territoire sont désormais fermées à tous ressortissants étrangers issu de l'Empire.

Nous invitons tous les ressortissants dépendant de l'Empire à quitter notre territoire. Ceux-ci ont un délai de 48h; prolongé à 72h pour ceux se trouvant trop loin des frontières; pour s'exécuter.
Tout emménagement est formellement interdit.
Tous ressortissants pénétrant le territoire après la publication de la dite Ordonnance, seront sommé de quitter celui-ci dans un délai de 24h.
Sera passible d'un procès pour Trouble à l'Ordre Public quiconque enfreindra la Loi, conformément à Article 3 : De la Loi Martiale Alinéa b : Des effets de l’état de siège.





Suite au récit sur ce qui se passe dans notre royaume, voici un poème d'Orthon de Saint-loup.




[/rp]

[rp]

Les sports

La soule

C'est reparti pour une nouvelle saison de soule ! La saison dernière a été celle du renouveau pour la Soule qui a vu naître de nouvelles équipes et connu une Coupe de Soule Royale (CSR) palpitante ainsi qu'une Ligue de Soule Royale (LSR) très  intéressante.
La Trémouille a battu Clermont en finale, remportant sa première CSR.
Du côté de la LSR, Péronne remporte la Ligue d'argent, Avranches la ligue de Cuivre et Bertincourt la ligue d'Étain. Mention spéciale aux Calvad'Or d'Avranches qui est une nouvelle équipe et qui l'a emporté en finale en dominant les Pétillants de Champagne, nouvelle équipe aussi.

Concernant la saison nouvelle, les inscriptions pour la 10e Coupe de Soule Royale ont débuté le 15 août et se clôtureront le 2 octobre !
La Ligue de Soule Royale débutera, quant à elle, dès septembre.

Silverangel, capitaine des Mordus de Clermont et finaliste de la dernière CSR, a été nommé gardien de la taverne, poste prestigieux au sein de l'institution des Gardiens de la Soule de la Fédération de Soule Royale (FSR). Il aura pour charge d'aider les souleurs en herbe qui aimeraient monter une équipe et qui ont besoin d'aide pour l'organisation des matchs ou même pour apprendre à jouer. Enfin, dernière information qui fera certainement l'objet d'un article à venir, la FSR travaille encore et toujours sur la modernisation de la soule et sur ses règles, de nouveaux débats et votes ont lieu en ce moment même.



(AAP dépèches)



[/rp]

[rp]Petites superstitions...

"Tu t'es levé du mauvais pied !" Cette petite phrase entendue régulièrement tire son origine d'une superstition selon laquelle sortir du lit du côté gauche porterait malheur. Pour s'assurer de passer une bonne journée et conjurer la malchance, il faut sortir du lit par le même côté que celui où l'on est entré.


Toujours sur le chapitre du sommeil, la tête du lit devrait toujours être orientée au nord pour être en phase avec les pôles magnétiques et assurer de cette manière un sain repos au système nerveux. Cette croyance repose sur le fait que le fer contenu dans le corps répondrait à l'attraction magnétique des pôles.


Depuis l'époque romaine et en Normandie, le sel est considéré comme un élément de purification et avait le pouvoir de contrer les maléfices; c'est ce qui explique pourquoi le fait de renverser une salière porte malheur.


[/rp]



[rp]  

Légendes et traditions de septembre.

Septembre marque le début des migrations des oiseaux. L'observation de ce phénomène permettrait d'ailleurs de prédire si le froid arrivera précocement ou tardivement, selon que le départ se produit tôt ou tard au cours de la saison d'automne.



Les prédictions sur la rigueur de l'hiver peuvent également être effectuées à partir de l'observation des animaux familiers (l'épaisseur de la fourrure du chat ou l'orientation du terrier du hérisson) ou celle des végétaux (les oignons revêtus de trois pelures sont le signe d'un hiver très froid).

Dans le Périgord, le 21 septembre de chaque année, les habitants se rendaient sur les lieux des nombreuses fontaines miraculeuses pour en boire les eaux bienfaisantes; cette dévotion était aussi l'occasion de festins, de danses et de divertissements variés



[/rp]

[rp]
  Petites blagues de l'église :

Une personne âgée vient de mourir dans une famille, la grand-mère d'une fillette. Celle-ci demande à sa mère : pourquoi Jésus il l'a rappelée à lui, Grand-mère ?
La mère répond : parce qu'elle l'aimait beaucoup, beaucoup, alors il l'a prise avec lui.
La fillette réfléchit intensément, puis pose à sa mère cette question, avec une voix un peu timide :
Dis-moi, Jésus, tu l'aimes vraiment... beaucoup ?


Répétition de la chorale paroissiale. Le chef de choeur :
- C'est bien les"ténor "! Vous chantez haut comme si vous étiez avec les anges !
On entend alors une " basse " :
- Alors, nous, on est en enfer !


Un pasteur en sermon sur le thème "rendez grâces à Dieu en toutes
choses " s'adresse à un enfant au premier rang et lui
demande :
" dis moi Luc, que dit donc ton papa avant de prendre
son repas? "
et le garçonnet de répondre :
- " Attaquons ! "...




[/rp]


[rp]
petite histoire de vendanges

petite histoire de vendanges


Kouillaté Boubacar BONAVENTURE, ivoirien de souche,k fait les vendanges à Krautergersheim, petit village d'Alsace que tout le monde connait.

A la fin de la première journée, le vigneron vient aux nouvelles :

Alors Kouillaté, tout s'est très bien passé ?

Présentement tout se passe bien, nous avons coupé toute la Riesling

C'est bien

dit le patron

mais on dit LE Riesling

Le lendemain même personnage et même question :

Patron aujourd'hui on a coupé toute la Gewurztraminer


le vigneron :

Kouillaté on dit LE Gewurztraminer

Kouillaté Babacar :

Ok patron

Mais quelques jours plus tard, au petit matin, Kouillaté refuse de monter dans la charrette avec les autres vendangeurs

Le patron :

Alors Kouillaté, pourquoi ne veux tu pas vendanger aujourd'hui ?

"Wouallail ti es fou la dis donc, j'y pars pas
Et pourquoi ?

On dit moi : aujourd'hui on coupe la pineau noir !!!"
[/rp]

[rp]


mais ou est -il ?

Au tout début du moyen âge. Alors qu’un moine recopiait sur une peau de chèvre un verset de la bible, il renversa son verre de vin sur le coin du palimpseste, créant ainsi une forme violacée qu’il trouva jolie et c'est de là, qu'eut lieu la naissance de l’enluminure.





[/rp]

[rp]

Les jeux

résultat du mois dernier :

Gabrielle_de_walburg s'est reconnue est allée trouver Lafouine pour lui en faire part et a remporté les 20 écus

à vos réflexions ce mois ci :

Qu'est-ce qui est venu en premier :

L'oeuf ou la poule ?
de tous temps on se pose la question alors ?


nous recherchons ce jour un messire habitant de Clermont boucher de son état, et éleveur de vaches : on espère qu'il n'a pas de taureaux dans son cheptel car ainsi vêtu de rouge vif il risque gros Si le messire se reconnait qu'il se manifeste auprès de lafouine qui distribue ce journal, un gain de 20 écus lui est réservé par dame Lamoth





Bonjour aux lecteurs du p'tit Clermont.

Aujourd'hui j'ai une requête pour vous.
Voilà j'ai décidé de changer mon nom de famille et j'en cherche un amusant.
Alors si vous avez des idées écrivez-moi* ou alors donnez les à Lafouine.

Merci.

Alexandre Juste Alexandre.

*[IG : Alexandre_serna]


N'oubliez pas non plus la loterie estivale en halle : choisissez vos numéros et attrapez le magot!!!

[rp]

Le mot du maire [/rp]


Villageoises, villageois...

Les moissons sont finies ou devraient l'être, car je vois encore des champs bien jaunes en me promenant : c'est très joli mais il faut rentrer le grain avant qu'il ne s'abime ou que les bestioles se les approprient..

Vous avez bien mérité un peu de repos, mais il sera court car les vendanges approchent, les grappes sont prêtes à être foulées au pieds en laissant passer un délicieux jus rouge ressemblant au sang de nos ennemis : alors allez y vaillamment : vous aurez l'impression d'aider nos valeureux amis partis sur les champs de bataille et vous serez ainsi en pensée avec eux.

S'en suivra que la récolte on la boira à leur retour pour les fêter comme il se doit...

L'automne va bientôt, arriver, profitons de cette fin d'été pour nous permettre un regain de convivialité : rencontrons nos voisins, allons en taverne, parlons nous, discutons, amusons nous pendant que nous le pouvons sous les éclats de soleil, faites le plein d'énergie, pendant qu'il est temps encore !!!

Et en attendant, donnons nous aujourd'hui notre pain quotidien, la bonne miche dorée nécessaire à tous, accessible et bon marché qui nous permettra de continuer nos labeurs jusqu'au mois prochain

Amen, comme dirait notre diaconesse  Very Happy  Very Happy

Lamoth,

maire de Clermont la belle



[/b]

gypsie

Messages : 40
Date d'inscription : 04/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P'tit Clermont (journal)

Message par gypsie le Ven 11 Déc - 18:24

1er octobre 1463 :


--Lafouine. a écrit:OYEZZZZZZZ         OYEZZZZZZZZZZZZZ

BRAVES GENS     ACCOURREZ

IL EST LA       IL EST SORTI

LE P'TIT CLERMONT D'OCTOBRE

DEMANDEZ DEMANDEZ









LE P'TIT CLERMONT

   

1er Octobre 1463

Numéro 12


 

[rp]

Octobre





Matin d’octobre
C’est l’heure exquise et matinale
Que rougit un soleil soudain.
A travers la brume automnale
Tombent les feuilles du jardin.
Leur chute est lente. On peut les suivre
Du regard en reconnaissant
Le chêne à sa feuille de cuivre,
L’érable à sa feuille de sang.
Les dernières, les plus rouillées,
Tombent des branches dépouillées ;
Mais ce n’est pas l’hiver encore.
Une blonde lumière arrose
La nature, et, dans l’air tout rose,
On croirait qu’il neige de l’or.

[hrp]
François COPPÉE  Le C...
[/hrp]





Ce mois est ainsi appelé parce qu'il était le huitième mois de l'année dans le calendrier de Romulus ; et quoiqu'il soit devenu le dixième dans celui de Numa, et qu'il le soit encore dans le nôtre, il a conservé ce nom, que les empereurs et le sénat romain ont souvent voulu changer.

Dans les premiers jours de ce mois, les Egyptiens célébraient une fête qu'ils appelaient la fête du bâton du soleil, supposant, dit-on, que cet astre avait besoin de soutien après l'équinoxe d'automne. C'est aussi dans ce mois que se célébraient à Athènes les Thesmophories, en l'honneur de Cérès.



Cinq batailles mémorables ont eu lieu dans le cours d'octobre. La première est celle de Salamine, qui délivra la Grèce et sauva la civilisation ; la deuxième et la troisième sont celles d'Issus et d'Arbelles, qui assurèrent à Alexandre la conquête de l'Asie ; la quatrième est celles de Philippes, où périrent en quelque sorte les derniers des Romains, et avec eux la république romaine ; la cinquième est celle que livra Constantin sur les bords du Tibre et presque aux portes de Rome : cette victoire le rendit seul maître de l'empire romain, et l'on sait l'influence qu'elle opéra en faveur de la propagation du christianisme ;



[/rp]

[rp]
Automne à Clermont




Cela fait maintenant une bonne semaine que nous sommes à l'automne ! Une année passe si vite qu'à peine vous aurez lu cet article que nous serons à l'hiver près du feu ! Finis, le soleil et les longues journées. On ressort gilet et mantel puis le soir au coin du feu, à déguster un bon petit plat ?Faites astraction de la morosité et de ce qu'il se passe dehors sauf pour manger : châtaignes, champignons, citrouille, raisins , poires... l'automne est un festival de couleurs et de saveurs. Les recettes d'automne ont un goût se revient-y.
Même s'il fait gris, elle est belle, la vie à Clermont tout au long de l'année c'est un plaisir d'y vivre . L'automne est une saison noble dans la gastronomie du Royaume c'est à cette saison que nous trouvons les meilleurs champignons dans les bois de Clermont, les hommes partent à la chasse et reviennent avec des chevreuils et du sanglier ou un lièvre se promenant dans les sentiers . Que faire de toute cette viande mesdames. Que faire de tous ces légumes dans le jardin? C'est grâce à cet article que nous allons avoir la solution ! Cuisinons et conservons !
Allons dans notre jardin arracher le beau potiron de notre belle terre et faisons une bonne soupe ! Un velouté de potiron aux châtaignes
Nous avons besoin de 800 g de potiron, 200 g de lardons, 5 oignons, beurre et châtaignes entières cuites au feu de bois!
On fait revenir les oignons coupés grossièrement dans le beurre au fond d'une cocotte. Ajouter le potiron coupé en gros des et faire revenir brièvement le tout. On recouvre d'eau et on laisse mijoter 20 minutes et une fois cuit on passe le mélange souper au moulin on rajoute les lardons préalablement dorés dans une poêle puis les châtaignes et déguste ceci avec une pointe de crème fraiche !
Pour les amateurs de chevreuil voici la recette d'une terrine toujours réussite ! Testé et approuvé !Il faut simplement 500 g de chevreuil, 500 g de gorge de porc, 20 g de sel, mie de pain, 2 oeufs, 10 cl d'armagnac, Laurier, thym, genièvre, 100 g de farine et un peu d'eau
Le secret de toute terrine est la quantité de sel et de poivre. Sachez qu'il faut 20g de sel et 2g de poivre par kilogramme de préparation !On ache la viande de chevreuil et la gorge de porc. on hache tout cela avec de la mie de pain . Salez, poivrez, on mélange les oeufs et l'armagnac. On l'a préparation dans une terrine, puis dessus le thym, le laurier et quelques grains de genièvre. On mélange la farine avec un peu d'eau pour former une pâte élastique. On dépose cette pâte sur les pourtours de la terrine, cette pâte servira de joint lors de la cuisson. On couvre la terrine de son couvercle et on place au four à bois 2 heures !
Testez ces recettes et venez nous faire déguster tout cela à la rédaction !
Kadatchok

[/rp]

[rp]
L'actualité




16/09/1463 : Election ducale :

1. "Les Barges" (Barges) : 100%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil :

1 : Erandil  : Comte
2 : Gypsie : Porte parole
3 : Maywenn : Procureur
4 : Sofio.de.valmonte : Gds
5 : Silec : Capitaine
6 : Gaby!! : Commissaire au Commerce
7 : Galswinthe : Connetable
8 : Arthurdayne : Juge
9 : Jeannicolas : Commissaire aux mines
10 : Jojo4900  : Bailli
11 : Gedeon : Superviseur des douanes
12 : Levio : Prévôt des maréchaux


19/09/01463 : Election municipale


Lamoth élue (100% des voix) 5è mandat [/rp]

[rp]Plus loin, la guerre.



La guerre se poursuit entre le Royaume de France et le Saint Empire Romain Germanique
La bataille fut sanglante.
Lorsque le soleil se couche, on compte plus de quarante Français allongés dans la boue de Vitry dont Krogan et Legowen du Kastel de Rhiannon remplacés respectivement par Myriam La Grande de Verneuil et Halgar. Les Impériaux, cabossés, n'ont pas bougé.
Reims est tombé.
Les armées Impériales continuent d'avancer
Les armées Françaises se replient;
Nos pensées vont bien évidemment aux victimes des combats.[/rp]



[rp]Petites superstitions...

[/

Les abeilles ne doivent point être vendues, mais données ou échangées. De même, un voleur qui s'aviserait d'en dérober serait accablé de malheur. Si un décès a lieu dans la maison, on doit attacher un morceau d'étoffe noire à la ruche, sans quoi les abeilles risqueraient de périr dans l'année si elles n'avaient pas porté le deuil. Tuer des abeilles sans raison valable c'est s'attirer la malchance et compromettre son bonheur.

Sentir tomber sur soi une araignée en train de tisser sa toile porte bonheur.


Le crapaud est l'ami de l'homme, et lui faire du mal attire immanquablement le malheur.

Une poule qui imite le chant du coq chante la mort de son maître, à moins que ce dernier ne tue la poule sur le champ.

En Bretagne, on croit que rencontrer un lièvre le matin ou le jour d'un mariage porte malheur.  

[/rp]

[rp]

Petite blague de l'église :




Tous les jours depuis des mois, la petite Mathilde prie pour qu'il faisse beau le jour de son anniversaire, ce qui fait bien rire sa gouvernante, qui n'est pas croyante.

Le jour venu, il pleut des cordes toute la journée !
La gouvernante, moqueuse, lui dit :

" Tu vois, Mathilde, ton Seigneur ne t'a pas entendu. "

" Oh si, répond Mathilde, pleine d'aplomb. Il m'a entendue ! Simplement, tu vois, Il a dit NON ! ".

[/rp]


[rp]

Annonces diverses









-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:


Vous souhaitez être baptisé ? Confessé ?
Vous voulez suivre un enseignement spécifique ? (théologie, médecine, politique, justice...)
Vous voulez peut-être intégrer un Ordre qui a les mêmes valeurs que les votres ?

HUMILITÉ, ENSEIGNEMENT, PROGRÈS

L'Ordre Lescurien vous attend !

Venez visiter l'abbaye et les nombreuses possibilités qui s'offrent à vous, à cette adresse : http://ordrelescurien-rr.goodbb.net/
Samael.

[/rp]

[rp]

Le mot du maire



Bonjour à tous, et bonjour à toi cher p'tit Clermont, toi qui fêtes en ce jour ton anniversaire.

Quelle joie tu nous donnes de t'avoir ainsi vu grandir sous nos yeux émerveillés

En équipe nous t'avons choyé, dorloté, changé, nourri, fait rire aussi
et  voila tu vas faire tes premiers pas de grands...déjà tu nous échappes un peu
Merci à toi d'avoir fait le lien entre nous, entre tous les habitants et même au delà de nos murailles, portant la bonne nouvelle toujours.

On espère tous pour toi le meilleur, que tu continues ton chemin et nous continuerons à te regarder grandir
On souhaite donc que tu vas continuer à nouer des liens partout ou tu vas passer et que tu contribueras à ta façon à renforcer notre communauté

Vive le P'tit Clermont !     Très bon anniversaire à toi !     Longue vie à toi !








[/rp]




[/b]

gypsie

Messages : 40
Date d'inscription : 04/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P'tit Clermont (journal)

Message par gypsie le Ven 11 Déc - 18:26

1er novembre 1463 :


--Lafouine. a écrit:OYEZZZZZZ             OYEZZZZZZZZ            OYEZZZZZZ

BRAVESSSSS       GENS  REVEILLEZ   VOUS

IL EST LA CELUI  QUE VOUS ATTENDEZ

LE P'TIT CLERMONT NOUVEAU EST ARRIVE





LE P'TIT CLERMONT



1er novembre 1463

numero 13


[rp]
Pire mois de l'année Novembre ?



Novembre est le mois des morts, de la gadoue, des flaques d’eau qui vous sautent dans la face quand une charrette ou des animaux passent. Rien de mieux que de la grêle brune et des flaques d’eau pernicieuses pour chanter à tue tete en faussant contre un vent de 90 km/h. Ces faits, parmi une multitude infinie, constituent des raisons pour lesquelles novembre est, sans contredit, le pire mois de l’année.

Novembre, quel qu’en soit l’origine, a certainement été inventé dans un but malfaisant.

Pourquoi on ne pourrait pas avoir un deuxième mois de mai à la place de novembre ? Ça ne ferait de mal à personne si, soudainement, entre octobre et décembre, venaient se placer trente jours où le soleil reviendrait sans raison pour le plus grand plaisir des petits et des grands. Tant qu’à y être, on pourrait appeler le mois qui remplacerait novembre Inextinguible Joie. Les mois seraient, dans l’ordre, Janvier, Février, Mars, Avril, Mai, Juin, Juillet, Août, Septembre, Octobre, Inextinguible Joie, Décembre. Et même, on pourrait refaire le calendrier de façon à ce que ce soit Inextinguible Joie tout le temps.

Les origines de novembre sont ténébreuses et entourées de mystère : Elles se situent dans la mythologie grecque. En effet, en ces temps-là vivait Sisyphe. Sisyphe était un type bien qui saluait toujours la boulangère en allant faire les courses .
Seulement, un jour, alors qu’il se promenait dans les bois sans raison, il surprit Zeus qui n’avait pu trouver mieux qu’une ventripotente de 54 ans, cette fois-là. Zeus envoya immédiatement Sisyphe en enfer où Hadès, se sentant original, décida d’inventer une nouvelle torture infernale pour le nouveau venu. En effet, tous ceux qui étaient déjà en enfer n’avaient eu droit qu’à brûler dans des lacs de soufre, ce qui était un peu simpliste, et ça commençait à coûter cher de chauffage.
Enfin bon, Hadès eut comme idée d’inventer novembre pour Sisyphe :
Le concept était simple. Sisyphe était forcé d’écouter en permanence de la musique.
Seulement, la tempête de grêle faisait en sorte que cette musique était coupée toutes les cinq minutes, alors Sisyphe devait toujours aller la réparer sous les grêlons bruns et le vent déchirant. Il était donc prisonnier d'un piège incessant.
Malheureusement pour Hadès, qui était fier de lui, Zeus vint dire à ce dernier que son nouveau concept de torture n’était bon que pour un site d’humour dégénéré, alors Hadès condamna Sisyphe à pousser une pierre en haut d’une colline pour l’éternité.

Par la suite, novembre joua toujours le mauvais rôle dans l’histoire :
Par exemple, vers 1250, les Mongols de l’Asie envahissent la Hongrie, et choisissent leur moment : novembre. En effet, les Hongrois sont alors en pleine période  et leurs chants guerriers, ne font pas le poids contre le fait que n’importe quel guerrier mongol est capable de tirer avec deux arcs à flèches en même temps tout en fonçant à toute vitesse sur son cheval.

[/rp]

[rp]

Légendes et traditions de NOVEMBRE


La Toussaint

Fête de tous les saints, selon une dédicace du pape Boniface IV, en l'an 607, qui souhaitait dédier le Panthéon (ou Rotonde) de Rome à la Sainte-Vierge et à tous les martyrs. En 731, Grégoire III consacra une chapelle en l'honneur de tous les saints dans l'église de Saint-Pierre; dès lors, cette fête y fut célébrée sur une base régulière. C'est en 837 que la Toussaint fit son entrée en France, par l'intermédiaire du pape Grégoire IV.

Cette fête permet d'honorer les saints comme les amis de Dieu. Elle fournit également l'occasion de Lui rendre grâce pour avoir gratifié les saints de tant de bienfaits et les avoir récompensés par le bonheur éternel. Elle devrait également nous inciter à imiter leurs vertus et à obtenir leur intercession auprès de Dieu. Enfin, elle permet d'honorer tous les saints inconnus, et qui représentent malheureusement la majorité.

La Toussaint donne lieu à de nombreuses superstitions sur les esprits des défunts. Selon d'anciennes croyances, ces derniers s'offriraient ce soir-là une escapade nocturne et rendraient visite à leur ancien lieu de résidence; c'est pourquoi il faudrait éviter de sortir de chez soi, au risque d'en rencontrer un au détour d'un chemin. Il paraîtrait même que le simple fait d'ouvrir la porte de la maison permet de les entendre discuter.

Dans certaines régions, le soir de la Toussaint on préparait un repas familial, puis on laissait les restes sur la table à l'intention des défunts qui ne manqueraient pas de venir s'en repaître pendant la nuit, en passant par une fenêtre qu'on avait pris soin de laisser ouverte.



Les Catherinettes


La Sainte-Catherine a donné lieu à une tradition qui naissent au Moyen-Âge, et qui concerne les jeunes filles qui souhaitent se marier. Ce jour-là (le 25 novembre), les jeunes filles âgées de 25 ans ou plus et qui étaient toujours célibataires devaient confectionner des chapeaux et en coiffer la statue de la sainte en lui adressant une prière pour qu'elle leur donne un mari. Cette tradition s'est bien implantée dans les milieux de la mode, où elle donnait lieu à des créations originales de couvre-chefs.  

[/rp]

[rp]

Le vent



Sur la bruyère longue infiniment,
Voici le vent cornant Novembre ;
Sur la bruyère, infiniment,
Voici le vent
Qui se déchire et se démembre,
En souffles lourds, battant les bourgs ;
Voici le vent,
Le vent sauvage de Novembre.

Aux puits des fermes,
Les seaux de fer et les poulies
Grincent ;
Aux citernes des fermes.
Les seaux et les poulies
Grincent et crient
Toute la mort, dans leurs mélancolies.

Le vent rafle, le long de l'eau,
Les feuilles mortes des bouleaux,
Le vent sauvage de Novembre ;
Le vent mord, dans les branches,
Des nids d'oiseaux ;
Le vent râpe du fer
Et peigne, au loin, les avalanches,
Rageusement du vieil hiver,
Rageusement, le vent,
Le vent sauvage de Novembre.

Dans les étables lamentables,
Les lucarnes rapiécées
Ballottent leurs loques falotes
De vitres et de papier.
- Le vent sauvage de Novembre ! -
Sur sa butte de gazon bistre,
De bas en haut, à travers airs,
De haut en bas, à coups d'éclairs,
Le moulin noir fauche, sinistre,
Le moulin noir fauche le vent,
Le vent,
Le vent sauvage de Novembre.

Les vieux chaumes, à cropetons,
Autour de leurs clochers d'église.
Sont ébranlés sur leurs bâtons ;
Les vieux chaumes et leurs auvents
Claquent au vent,
Au vent sauvage de Novembre.
Les croix du cimetière étroit,
Les bras des morts que sont ces croix,
Tombent, comme un grand vol,
Rabattu noir, contre le sol.

Le vent sauvage de Novembre,
Le vent,
L'avez-vous rencontré le vent,
Au carrefour des trois cents routes,
Criant de froid, soufflant d'ahan,
L'avez-vous rencontré le vent,
Celui des peurs et des déroutes ;
L'avez-vous vu, cette nuit-là,
Quand il jeta la lune à bas,
Et que, n'en pouvant plus,
Tous les villages vermoulus
Criaient, comme des bêtes,
Sous la tempête ?

Sur la bruyère, infiniment,
Voici le vent hurlant,
Voici le vent cornant Novembre.

E.Verhaeren

[/rp]

[rp]
Dictons de novembre :

Tonnerre en novembre fait prospérer le blé, et remplit le grenier.
À la Toussaint, commence l'été de la Saint-Martin.
Vent de Toussaint, terreur de marin.
Suivant le temps de la Toussaint, l'hiver sera ou non malsain.
Brumes en novembre, Noël en décembre.
Hiver trop beau, été sans eau.
Le bon semer est quinze jours avant Toussaint, et quinze jours après.
Telle Toussaint tel Noël, et Pâques pareil.
Autant d'heures de soleil à la Toussaint, autant de semaines à souffler dans tes mains.
Été de la Saint-Martin, dure trois jours et un brin.
En novembre s'il tonne, l'année sera bonne.

[/rp]

[rp]

L'actualité



19/10/1463 :élections municipales


Lamoth élue avec 100 % des voix

31/10/1463 : CLERMONT A UNE NOUVELLE EVEQUE


Au nom de l'Assemblée Épiscopale de France, Nous, Monseigneur Pie II de Valence , Primat de France, évêque de Langres, avons l'honneur et la joie de vous annoncer que


Monseigneur Hernanie a été élue évêque du diocèse de Clermont.


élections au trône



La Reyne est morte. L'Empereur aussi. L'arbre royal se voit ainsi fort dévêtu, maintenant que la bise automnale a soufflé sur les souverains disparus.

Dans une annonce datée du 25 octobre, la Grand Chambellan de France, Elianor de Vergy, informe le peuple français du décès, le même jour, de la Reyne Zelha 1re, après un court règne marqué par une maladie obscure qui l'aura empêcher de briller convenablement sur le trône. Autant de rumeurs, de doutes s'élèvent quant à cette maladie inconnue et se poursuivent encore à ce jour. La Reyne a-t-elle succombé des suites de cette nouvelle maladie évoquée dans un précédent article, la Tarraconensis Malum ? A-t-elle été victime d'un empoisonnement ? D'un assassinat déguisé ? Il nous est impossible de répondre tant ses proches restent mystérieux sur les conditions de son trépas.

Une chose est certaine : la Reyne est morte et les prochaines élections royales sont dores et déjà entamées avec des candidats toujours plus nombreux qui se bousculent au portillon. Ses funérailles se dérouleront à Saint-Denis le 1er novembre, ironique date de la fête des autres morts.

Un jour plus tard seulement, soit le 26 octobre, le Régent du Saint Empire Romain, Findecano de Brancion, annonce quant à lui la fin de la lente agonie de l'Empereur Hadrien 1er. Blessé au printemps à Dôle, ce dernier a poursuivi la guerre et ses nombreux déplacements malgré tout, ignorant sa blessure jambière. Mal lui en a valu, puisque c'est cette plaie qui l'emporte sous terre, après de longues souffrances décrites par le Régent dans son annonce, dont nous vous épargnons ici les détails glauques. Nous préciserons seulement que l'Empereur a gangrené. Et que la gangrène, c'est moche.

Ces deux décès royaux surviennent juste après la signature de la trêve de paix dans le conflit qui opposait les monarques depuis des mois. À présent, l'avenir est plus que jamais obscur. Les nouveaux souverains auront du pain sur la planche et une paix à astiquer hardiment.
[hrp]

AAP
[/hrp]

Ailleurs la guerre



Les forces françaises ont pris Dole
La trêve a été signé entre le royaume de France et l'empire du S.R.I.N.G.
Trêve ne veut pas dire paix donc on va éviter de se réjouir trop vite, mais c'est déjà un bon début.


les tortures aussi morbides que tordues : hallo win ?

La cage :

Durant toute son existence, l’Homme a usé de moyens atroces pour faire parler, punir et tuer. La torture a toujours existé. La torture est souvent pratiquée, même sur des personnes ayant commis des délits anodins. SooCurious vous présente 15 instruments de torture de notre Moyen Âge : à vous de faire votre choix






Comme son nom l’indique, la cage de la torture est une cage suspendue dans les airs, à un arbre ou à une potence. Le condamné enfermé dedans finit par etre dévoré par les oiseaux à la vue de tous




La scie



Technique prisée par les luthériens, la personne condamnée est suspendue par les pieds. Le bourreau scie très lentement la victime en commençant entre les deux jambes. Bien sûr, la position n’ést pas anodine : la tête en bas permettait au sang d’alimenter le cerveau, et donc de rester conscient.


Le berceau de Judas





Le berceau de Judas, ou chaise de Judas est une technique prisée lors de l’Inquisition pour obtenir des aveux. Le condamné est tiré vers le haut et positionné sur un siège très spécial, en forme de pyramide, la pointe placée au niveau de l’anus ou du vreau ban. Il était ensuite descendu très lentement grâce à des cordes. L’orifice s’étirait, le bourreau pouvant accentuer la douleur en relevant le condamné et en le faisant tomber sur la pointe lourdement, ou même en le balançant. La victime meurt empalée ou succombe à une infection.

L'écartèlement






Utilisé comme moyen d’exécution pour les crimes graves, comme les régicides, l’écartèlement consiste à attacher les quatre membres du condamné à des cordes, elles-mêmes attachées à des chevaux. Lorsque ces derniers partent au galop, les bras et les jambes étaient bien évidemment arrachés du corps humain. L’écartèlement était également un moyen de torture judiciaire. La victime était positionnée sur un chevalet : une table avec deux cylindres à chaque extrémité de celle-ci. Les membres étaient reliés par des cordes aux cylindres. Ces derniers étaient activés aussi lentement que possible. Parfois, les tables étaient munies de lames pour couper le dos du condamné. Il meurt dans une atroce souffrance, d’asphyxie ou d’une crise cardiaque.


Le briseur de genou



Le briseur ou écarteur de genou esit une méthode de torture principalement utilisée par l’Inquisition espagnole. Le genou du condamné est positionné entre deux barres en bois munies de grands clous. Afin d’obtenir des confessions, ils resserrent les barres avec une vis, et rendent la victime invalide. Cet instrument est parfois utilisé sur d’autres parties du corps, comme les bras.

L'âne espagnol




Instrument également prisé par l’Inquisition catholique, l’âne espagnol est une forme de torture particulièrement sadique. Le condamné doit s’asseoir à cheval sur une structure en forme de V inversé. Le bourreau lui attache des poids aux pieds, la victime finissait ainsi coupée en deux.

La poire d'angoisse




Le châtiment de la poire d’angoisse est infligé à plusieurs types de personnes durant l’Inquisition. L’instrument s’apparente à une boule qui peut s’élargir grâce à une vis. Elle permet de punir les homosexuels, les femmes soupçonnées d’avoir couché avec le diable, ou encore les menteurs et les blasphémateurs. Placée dans la bouche, l’anus ou le vreau ban, la poire d’angoisse peut faire exploser le crâne si elle était ouverte rapidement.

La fourchette de l'hérétique



Ce petit instrument est utilisé comme moyen de torture. Il s’agit d’une fourchette avec des pointes aux deux extrémités, elle est attachée autour du cou du condamné, afin que les pointes touchent la gorge et le sternum. Le but de ce petit outil : priver la victime de son sommeil, elle est en effet accrochée au mur de façon à ce qu’elle ne puisse pas se coucher par terre. Si elle s’endot, les pointes lui transperçent lentement la chair.


Le supplice du rat




Cette technique consiste à mettre un rat dans un seau placé au niveau du ventre de la victime. Le bourreau chauffe  l’extrémité de l’objet, pour s’échapper, le rat rongeait et griffait les entrailles de la victime


L'araignée espagnole



Technique de torture inventée pour les femmes, l’araignée espagnole est un instrument mis au point dans le but de mutiler les parties charnues du corps, notamment les seins. L’outil est chauffé à blanc puis fixé sur la chair, la victime est ensuite suspendue, ce qui amplifie la souffrance et les saignements, et peut entraîner la mort


La manivelle intestinale



Comme son nom l’indique, cette torture a été inventée pour les boyaux… Le condamné était allongé sur une table, une incision était ensuite pratiquée au niveau de son abdomen. Un crochet, lui-même relié à une manivelle, était positionné sur son intestin grêle. Le bourreau peut activer la manivelle à sa guise, l’intestin était lentement arraché du ventre de la victime


La fille du boueur




Les pieds, les mains et la tête sont positionnés dans les trous à cet effet, la victime est ainsi contorsionnée et souffre de nombreuses crampes. Parfois, le bourreau prenait un malin plaisir à appuyer fortement sur les épaules de la victime, du sang pouvait sortir de tous les orifices. Cette technique ést utilisée pour obtenir des aveux, pour punir quelqu’un, mais peut également entraîner la mort

La torture par l'eau




Le condamné est allongé et esit forcé de boire une grande quantité d’eau : six litres pour la petite torture, douze pour la plus grave. S’il se débattait ou refusait de boire, le bourreau lui déchiquetait la bouche avec une pince en fer. Bien sûr, tout était pensé : l’urètre et l’anus étaient volontairement noués et bouchés. La victime mourait étouffée, et pouvait même exploser.


La vierge de fer



La victime est placée dans une sorte de sarcophage muni de nombreuses pointes. Réservée aux hérétiques, cette méthode de torture est lente et douloureuse : les portes se referment lentement sur le condamné, les pointes de fer lui transperçant peu à peu la peau.
Même si certaines de ces tortures n’étaient pas infligées dans le but de tuer, les victimes finissaient souvent par succomber, notamment à cause des infections.

[/rp]

[rp]

Une prière que fait passer sœur Hernanie pour nos soldats :

''Ô Seigneur, réconforte ces frères qui partent en guerre avec Ta grâce et protège la paix de tout mal.
Donne leur la grâce et la pureté, qu'ils bannissent tout ce qui est indigne de Tes éloges et contraire à tes commandements.
Aide-les à combattre pour qu'ils comprennent l'importance de la paix, et s'ils se laissent envahir par le mal, chasse la Créature sans Nom de leurs cœurs et freine leur colère.
Amen'

[/rp]


[rp]
Une nouvelle maladie

Rien que le nom rend déjà malade :

Vous vous sentez chafouin ? Vous avez d'importantes courbatures ? Vous souffrez le martyr de tout votre long (ou moins long) organisme ? Aucun doute : vous êtes atteint ! La Tarraconensis Malum est en vous. Vous pouvez à présent détester les Espagnols qui ont propagé cette saloperie dans notre Royaume et dans votre petit corps à présent tremblant.

Vous l'aurez compris, une nouvelle maladie vient de faire une apparition remarquée sur notre territoire. Elle se nomme la Tarraconensis Malum et a un « fort pouvoir contaminant », d'après les médecins de la Confraternitas Medici qui nous ont écrits pour nous informer de cette découverte épidémique. Détectée en Catalogne par le docteur Nadiaf, la maladie se propage activement en Languedoc et dans tout le bassin méditerranéen, contaminant à qui mieux mieux malades et médecins, sans qu'on sache trop par quel moyen.

 [/rp]
[rp]
Petite blague de l'église :

Prière du soir :

" Seigneur, protège mon épouse de tous les maux de cette terre.
Si elle a mal au dos, que je prenne sur moi ce mal de dos. Si elle
doit avoir la Tarraconensis Malum, que je puisse la supporter à sa
place, si elle doit perdre ses cheveux, que cela soit moi
qui perde mes cheveux.. Et si un jour, elle devait souffrir de
devenir veuve, fais que cela soit moi qui devienne veuf ! "

Petites superstitions :

L'expression "toucher du bois" signifie qu'on cherche à gagner la protection des esprits qui habitent ce matériau. Pour que le remède fonctionne, il faut que l'opération soit effectuée avec la main droite.

Les personnes qui souffrent de rhumatismes verront leurs douleurs soulagées si elles ont en tout temps une pomme de terre dans leur poche.

[/rp]
[rp]
Le mot du maire



Villageois, Villageoise, mais non Novembre n'est pas si méchant : je vous ai fait peur hein ? c'était fait exprès.
Alors à vous de nous démontrer le contraire et de nous envoyer tout plein de choses amusantes car avec le prochain p'tit Clermont débuteront les fêtes de fin d'année, si vous ne faites rien vous pouvez déjà choisir votre torture  :mrgreen: si si je note ceux qui ne réagissent pas et sont comme envoutés...
on attend tous de vous plein d'idées, d'articles : n'ayez pas peur on peut remplir d'encre encore plein de pages : pas de soucis
et puis vous avez le droit à la critique aussi, du moment que c'est fait dans le respect et la neutralité : alors profitez en Very Happy
Sinon vous allez tous bien ?
couvrez vous bien quand même, notre médecin a déjà assez de travail comme ça !!
allez je vous souhaite à tous plein de bonnes choses du soleil et de la chaleur à gogo, tout pour nous faire mentir, bien sur .
On attend de vos nouvelles hein ? d'accord ?
Lamoth
maire de Clermont la belle



[/rp]

[/hrp]

[/b]

gypsie

Messages : 40
Date d'inscription : 04/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P'tit Clermont (journal)

Message par gypsie le Ven 11 Déc - 18:27

1er décembre 1463 :


--Lafouine. a écrit:OYEZZZZZZZZ          OYEZZZZZZZZZZZZZ      BRAVE GENSSSSSSS

NOUS VOICI EN DECEMBRE

VOICI LA FIN DE L'ANNEE

VOICI LA SORTIE DU P'TIT CLERMONT

DEMANDEZ DEMANDEZ






LE P'TIT CLERMONT



1er décembre 1463

numéro 14


[rp]

L'actualité



15/11/1463 : élections ducales :

la liste PNBA obtient la majorité des siéges

1 : Petitrusse (Comte)
2 : Gothyra( Bailli)
3 : Leana.. (Capitaine)
4 : Jojo4900 (Juge)
5 : Levio (Prévot des maréchaux)
6 : Helena_plantagenet (Porte parole)
7 : Flears (Commissaire aux mines)
8 : Maximilien._ (Connétable)
9 : Zacharys (vide)
10 : Xerxes69 (Superviseur des douanes)
11 : Ramwin (Procureur)
12 : Mandra.gore (Commissaire au commerce)


18/11/1463 : élection municipale  


18/11/1463 Gaby!! est élu maire de Clermont 100 % des voix


élection royale


21/11/1463 Résultats du premier tour de l'élection royale


Nom Pourcentage
lafa_ 29.58 %
lanfeust86 23.47 %
namaycush 20.99 %
antonio 13.15 %
erraa 11.69 %
nikolai_jagellon 1.13 %
kowalos 0 %

lafa_ et lanfeust86 accèdent au second tour.

28/11/1463 Résultat du second tour de l'élection royale

Résultat du second tour de l'élection royale

lanfeust86 est devenu le nouveau souverain de Royaume de France avec 50.81 % des voix !



[/rp]

[rp]

Dictons de décembre :




Noël au balcon, Pâques au tison.
Beaucoup de paille et peu de blé, quand Noël est éclairé.
Lune de noël gouverne le temps jusqu'à la Saint-Jean.
À Noël les moucherons, à Pâques les glaçons.
Les jours entre Noël et les Rois, indiquent le temps des douze mois.
Quand Noël est étoilé, force paille, guère de blé.
Claire nuit de noël, claire javelle.
Quand pour Noël on s'ensoleille, pour Pâques on brûle le bois.
Vent qui souffle à la sortie de la messe de minuit, dominera l'an qui suit.
Noël sans lune ; de cent brebis il n'en est pas une.
Noël humide, greniers et tonneaux vides.


[/rp]

[rp]
Petites superstitions :



Le crapaud est l'ami de l'homme, et lui faire du mal attire immanquablement le malheur.

Une poule qui imite le chant du coq chante la mort de son maître, à moins que ce dernier ne tue la poule sur le champ.

Se trouver bloqué sur une route par une charrette transportant des bottes de paille porte chance. Il est d'ailleurs conseillé de faire un voeu, qui sera exaucé dès que la route sera dégagée; par contre, il faut éviter à tout prix de dépasser la charrette et de se retourner pour la regarder.

[/rp]


[rp]

Les fêtes de décembre



Le 28 décembre : fête des Innocents.

Les écoliers et les enfants, en particulier, célébraient la fête des Innocents, ces garçons nouveau-nés massacrés en Judée sur ordre du roi Hérode, qui espérait faire périr parmi eux l'Enfant Jésus1. C'était donc par excellence la fête des "Enfants" à qui l'on permettait et pardonnait tout. Toute violence était également prohibée ce jour-là, les chevaliers devaient cesser de guerroyer en observant une trêve.



Hérode ordonnant le massacre des saints Innocents
Missale secundum consuetudinem Romane curie

ce jour pouvait être également celui de la fête des fous

Le 29 décembre, selon l'usage du pays, à l'abbaye de Saint-Césaire, l'abbesse folle offrait à son compère six gros en argent, "une bonne galine ben grasse", six pains de fleur de froment, etc., six pechié de vin, de la mesure del moustiers, et du bois pour faire du feu au réfectoire. Ce qu'il y avait de plus curieux, dans le branlebas sacerdotal était interpreté par les femmes. Le jour des saints Innocents, l'élection d'une abbesse folle et d'une petite abbesse, qui usurpaient la crosse et la place de l'abbesse légitime amenaient les plus piquantes perturbations. Les religieuses remplaçaient les chantres au lutrin, portant sur le nez des lunettes dont les verres étaient remplacés par des écorces d'oranges, vêtues d'habits grotesques, encensant l'autel avec de vieux cuirs enflammés, jouant aux dés, et mangeant des boudins dans l'église. Une citation de l'époque en offre la preuve : Nimia jocositate et scurrilibus cantibus utebantur, utpote farsis, conductis, motulis, etc."

Ces réjouissances liées aux fêtes religieuses n'étaient pas toutes des cérémonies solennelles et l'Eglise tenta en vain de les interdire ! Beaucoup d'historiens modernes s'accordent avec le chancelier Jean Gerson (1363-1429), théologien et prédicateur, pour voir dans ces jeux carnavalesques la soupape de sécurité de la cocotte-minute sociale ; une récréation de l'autorité qui permet à l'homme de se défouler, «comme on donne de l'air au vin nouveau pour éviter que le tonneau n'éclate».

Durant cette liesse, la liberté de parole et d'action dominait. Tout était prétexte à rire à gorge déployée, à se déguiser et à se moquer. Comme pour le Carnaval, la fête des fous ou encore celle de l'âne, la fête des Saints-Innocents voyait elle aussi  l'ordre de la société se renverser : un enfant était d'ailleurs désigné "évêque d'une journée".

"Les enfants choisissaient l'un d'entre eux qu'ils nommaient leur évêque, comme les prêtres et les diacres élisaient un Pape. Ils le revêtaient de tous les habits pontificaux, du rochet, du camail, de la croix pectorale, du bâton pastoral et de la mitre. Eux-mêmes étaient habillés en chanoines, avec le surplis, l'aumusse et la chape, et ils occupaient les hautes stalles, tandis que les vrais chanoines occupaient les stalles inférieures. L'un d'eux était nommé grand chantre et en faisait les fonctions ; le Chapitre lui accordait même le bâton cantoral.

Le petit évêque officiait à la messe chantée par un chanoine et recevait les honneurs dus à sa dignité ; il se tenait au choeur sur l'un des sièges épiscopaux. Il donnait la bénédiction solennelle et offrait à baiser son anneau. Deux de ses camarades faisaient diacre et sous-diacre. Ce dernier montait au jubé et chantait la curieuse épître farcie des Saints-Innocents, sur une très belle mélodie. Après chaque phrase latine il disait la traduction française.

The Hereford Boy Bishop


Cette pratique typiquement médiévale a survécu en Angleterre avec l'élection du "boy bishop" notamment à la Hereford Cathedral.




Plusieurs sites recensent une étonnante variété de jetons datant du XIIIe siècle. Ils étaient vraisemblablement distribués par le "boy bishop" et échangés contre des denrées alimentaires. Peut-être ont-ils été utilisés comme petite monnaie.



[/rp]
[rp]
La buche de Noël : histoire et tradiition



Faisant partie des rites cérémoniels du feu, la buche est appelée Yule, Licht, ceppo, ou tréfeu selon la région. Cet évènement célèbrel’arrivée du solstice d’hiver. En effet, comme le solstice annonçe l’arrivée de la très longue et rude période hivernale, chaque foyer brulait de grosses rondelles de bois pour tenir les maisons au chaud. Et une fois l’énorme bûche de bois coupée et ramenée au logis, maîtres, domestiques, parents, familles, proches et voisins se retrouvaient de manière conviviale autour de ce grand feu.  

Vers le douzième siècle, la pratique fut reprise par l’Église catholique. Mais cette fois-ci, pour donner un caractère chrétien à ce rituel, les buches étaient arrosées d’eau bénite par les religieux avant d’être brulées. Le feu devait être alors alimenté de manière régulière, mais surtout il devait brûler continuellement dès le 24 décembre au soir, jusqu’à l’épiphanie. Et selon la tradition, c’était aux jeunes filles de la famille que revenait la responsabilité d’allumer la bûche, à l’aide de restes de tisons des buches du Noël précédent, précieusement gardés.

Il est à noter que la sélection du bois pouvant faire office de bûche ne se fait pas au hasard. A l’origine de cette tradition, ce sont les arbres fruitiers comme le merisier et le pommier qui étaient les plus utilisés. En plus, privilégier ces essences de bois, c’était aussi s’assurer d’une très bonne récolte l’année suivante. Le choix et la coupe de la tronche d’arbre est alors une véritable affaire de famille : la participation tant des grands que des petits était très sollicitée.

Sinon, toujours dans le respect de la tradition du bois, il devait être coupé avant le lever de jour et il devait être décoré de feuillage avant de le brûler. D’ailleurs, pendant sa combustion dans l’âtre de la cheminée, on n’hésitait pas à l’arroser de vin et de sel pour conjurer les mauvais sorts.

Les bûches ont alors été décorées de mousses en rappel de cette vieille coutume, mais aussi en guise de décoration de Noël sur les tables de repas pendant la veillée et les repas de Noël.  

[/rp]
[rp]




un conte de Noel



Anastasie, la pucelle sans mains : conte de Noël  

Marie et Joseph avaient trouvé refuge dans une grotte. La jeune femme était sur le point d’accoucher.

« Joseph, mon frère et doux ami, fait alors Marie, voici venu le terme, auquel Dieu apparaîtra sur terre avec la vêture humaine. Voulez-vous aller chercher dame ou damoiselle, qui me viendra en aide dans le déconfort et la fatigue où je suis ?

Dame, dit Joseph, je ferai selon votre volonté et bon plaisir. » Il s’en retourna, et, pour la froidure, enfonça le cou dans sa pelisse de poils de chèvre. Bientôt il arriva devant l’hôtel d’un archiprêtre appelé Issachar, un riche homme, qui avait une fille, gente de corps et de façon, aux yeux vairs et au doux sourire, débonnaire comme un agneau, et la plus généreuse aumônière qui fût en Bethléem. Son père était dur et avare. Hélas! convoitise et dureté se blotissent parfois et sous la haire, et sous la coule. Fut-ce pour les péchés d’un tel père ou par la faute de la mère ? Mais Anastasie, ainsi se nommait la pucelle, n’avait ni doigts, ni mains.

Joseph heurta plusieurs coups. On ne l’entendit pas, car les salles étaient toutes bruyantes de clercs et de chanoines, mandés au consistoire de l’évêque de Jérusalem. Plus fort frappa Joseph, criant: « Sire, au nom de Dieu, ouvrez à un pauvre homme et il vous rendra grâces ! »

Un mauvais lévite, pris de vin, l’entendit d’une fenêtre, et dit : « Holà! grand-père Mathusalem, porte ailleurs ta gémissante musique si tu ne veux recevoir bientôt mon poing sur la figure. Va donc voir si ma géline pond : j’attendrai l’oeuf ! »

Anastasie la douce s’émut de cette méchante parole. Elle s’enquit de la cause, courut aval les degrés, et dit à Joseph, qui pour lors était en mélancolie: « Beau sire, que voulez-vous ? Que demandez-vous ?

– Belle damoiselle, aide pour ma Dame qui attend le divin Enfançon. Elle a grand besoin d’une femme, car je suis un vieil homme qui ne lui vaut rien.

– Sire, répond la damoiselle, volontiers je m’en irais vers elle et la soulagerais de tout mon pouvoir; mais voyez je suis bien faible chose, je n’ai ni doigts ni mains.

– Bonne pucelle, dit Joseph, l’Enfant qui est à naître aura pouvoir de payer ton service. Viens, une grande joie réconfortera ton coeur. »

Anastasie, prenant deux seaux remplis, l’un de lait crémeux, l’autre d’eau claire et fraîche, les porta suspendus à un croc de fer. Et elle suivit Joseph.

Quand ils entrèrent dans la grotte, la Vierge Marie était seule de compagnie mondaine, mais entourée de la cour céleste qui chantait : « Dieu éternel, donne-nous la joie, et à nos frères humains la paix ! » Sur la paille blanche gisait, bénignement, le Roi très Haut qui fait pleuvoir et tonner, secoue la terre de tremblements, et assemble dans sa main les vents et les orages. Comme la verrière, que le rayon de soleil perce outre, sans brisement ni rompure, ainsi, sans souillure ni tourment, la Vierge Marie, la très Pure, avait enfanté Celui qui est à la fois son Fils et son Père. Le boeuf Mâchelent et l’âne Trottemenu, avançant leur museau au-dessus de la crèche, jetaient de leur haleine et donnaient de la chaleur comme s’ils connussent que les nouveau-nés vagissent de douleur sous la froidure.

Le gracieux Enfançon, à chair tendre comme l’aube rose, s’était tourné vers saint Joseph. Il sourit de sa bouchette riante à ce père nourricier et lui tendit à baiser ses cheveux blondets et ses pieds mignots. Après, avec deux doigts levés amont, il signa du « ignum crucis » Anastasie l’infirme, doucement ébahie à ses genoux. Elle aurait voulu l’étreindre en ses moignons, et pour l’ardent désir qu’elle avait de l’accoler, elle le prit de la couchette. Ah ! Dieu ! comme bien avisé fut son amour ! Sitôt que ses bras écourtés attouchèrent le petit corps né de la Vierge, deux mains lui poussèrent, deux mains de sirène et de fée, aux doigts arrondis à souhait, et longs, et fins. La pucelle, pleurant de joie, joignit ses deux nouvelles mains et rendit grâces au Tout-Puissant vêtu de langes. Puis, elle aida Notre Dame à le laver dans le lait.

Les pastoureaux, sermonnés en musique par les anges, leur avaient répondu de semblable manière, et, convoyés par eux vers la grotte, ils chalumaient et flageolaient des danses joyeuses. Certes ils n’étaient pas comme ces tonneaux tout pleins, qui ne rentend pas haut son, ni claire note. Ils avaient choisi divers présents, et nous devons penser que gras et truffés étaient les chapons, et bien flairants les fromages dans les glaons d’osier. Pastourelles et bergerettes tenaient en cage des colombes et des tourterelles; je sais bien que Dieu le voulut ainsi pour signifier, par la blanche colombe, la pureté de sa naissance, et par la grise tourterelle, son humilité. Je vous dirai encore que la tourterelle est un loyal oiseau : quand le mâle perd sa femelle, jamais il n’en désire une autre, et ne veut plus percher sur les verts rameaux, ni chanter au bocage.

Alors Anastasie, prenant congé de Notre Dame, courut vers son père.

Quand Issachar vit la damoiselle lui boucler gentiment la barbe avec ses nouvelles mains, il entreprit une sotte guerre, et méchante.

« Ma fille, fait-il, d’où t’ont poussé ces doigts fluets, ces belles mains blanches ?

– Père, dit-elle, j’ai pris entre mes bras le Messie né de mère cette nuit et hôtelé dans une étable proche. C’est lui le Mire, le Physicien merveilleux, dont l’égal ne se verra jamais en Salerne, ni en Montpellier. » Le vieux jeta un cri furieux et dit:

« Fille, tu l’as pensé pour ton malheur ! Tu as honni et faussé la loi dont je suis le ministre : je vais te remettre à la raison et te rendre ta première nature, que changea sorcier ou enchanteur ! »

Ecumant de rage, l’archiprêtre tira l’épée. Il allait en frapper un coup bien tranchant, quand soudain l’angoisse lui martela les mâchoires, sa main fut paralysée en l’air, et la lumière du jour devint tellement éblouissante qu’elle lui ôta la vue et il dit:

« Belle Anastasie, fille aimable, où es-tu ? Mon péché tourne à ma perte ! Ah ! fille, plus jamais je ne verrai ta face gentille, ni la neige, ni l’été, ni le ciel bleu, ni l’émeraude des rivières. Néanmoins, si des mains que Dieu t’a données tu consentais à tâter mes regards éteints, très tôt, sans doute, ils seraient illuminés. » Anastasie répondit: « Père chétif, Dieu le puissant et le débonnaire fait vivre l’âme morte, qui a repentir et met en lui sa foi.

– Fille, dit le père, Credo : ainsi je crois ! »

Aussitôt la lumière du jour lui revint, et il eut plus clair regard et plus perçant que prunelle de faucon. Il vous plaira, seigneurs, qui aimez les longues histoires et les sermons courts, d’ouïr la suite de la geste de sainte Anastasie. Elle quitta Bethléem et le royaume de Syrie et s’en fut à Rome annoncer la bonne nouvelle d’Evangile, mais cela est une autre histoire…

(Pol Jehin)

[/rp]

[rp]




Petite blague de l'église :



Un groupe d'hommes arrive à la porte du Paradis.

Saint Pierre les accueille en disant : " Que les hommes qui se laissaient
commander par leur femme se placent à droite. Et les autres à gauche. "

Alors tout le groupe se mit à droite, sauf un homme qui alla à gauche.

Saint Pierre : " Pourquoi te places-tu là, toi? "
Réponse : " Ben, c'est ma femme qui m'a dit de me mettre là."

[/rp]

[rp]

Le mot du maire



Clermontois, Clermontoises,

Que vous dire sinon que l’hiver est à nos portes. Pensez à remplir vos réserves de bois, ainsi que vos bocaux de fruits secs, noix ou noisettes pour les soirées autour d’un bon feu.

L’hiver est à nos portes disais-je et cela est aussi synonyme de fêtes ! Gardez à l’esprit que l’idée d’entre-aide et de partage fait la force des âmes bien nées et qu’un petit geste peut apporter beaucoup à celui qui reçoit.

Je serai bref, sortez de chez vous ! Sans oublier de vous couvrir convenablement cependant, mais venez partager la vie en communauté de Clermont ! Cela est important pour notre ville, et pour chacun d’entre nous.

Que le Très-Haut veille sur vous, ainsi que sur vos proches.

Gaby !!
Maire de Clermont




[/rp]

[/b]

gypsie

Messages : 40
Date d'inscription : 04/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P'tit Clermont (journal)

Message par gypsie le Ven 22 Jan - 16:16

1er janvier 1464 :

Lamoth a écrit:


LE P'TIT CLERMONT






1er Janvier 1464

Numéro 15


[rp]




L'actualité

Election municipale :

18/12/1463 : Gaby!! a été élu maire de Clermont. Il recueille la majorité des suffrages exprimés.
1. Gaby!! : 100%  20ème  mandat


Actualité de l'église
:

Le 6 décembre en l'église Notre Dame du Port à Clermont fut baptisé messire Crowsam en présence de sa marraine dame Hernanie ; office fait par notre diaconesse Gypsie


Les sports : la soule

Dans le stade clermontois les mordus de Clermont ont rencontré des bretons :

Le match ayant opposé Clermont et ses Mordus à la Bretagne avec ses Extherminator est maintenant terminé !

Clermont a gagné !

Ils rencontrent  les piliers de Poitiers en match qualificatif !

30/12/1463 : victoire de Clermont SCORE FINAL : 7 - 20

Les joutes pour les nobles

Nos trois auvergnats restants sont battus en huitième de finale soit : Constance d'Orsenac, Jason Ludgarès de Vissac et Elanya de Noihlac dicte Sunburn

Restent en demi finale :

Aliénor Vastel de Millelieues di Favara, Duchesse de Sézanne, Dame de Lesmont, Marigny, Etampes-sur-Marne et Précy-St-Martin
affronte
Hersent d'Ar Sparfel, Baronne de Vignory, Dame de Maizières, Grand Ambassadeur Royal


Davy de la Roche Tourbière, Duc de Beaumont le Roger, Baron de Le Neubourg
affronte
Feodor de Talleyrand, Vicomte de Rivau, Baron d'Azay sur Cher, Seigneur de la Saulaie et de la Grange sur Briarres,



Les festivités

En cours sur la grande place de Clermont (gargote)

Le bourbonnais-auvergne fête la nativité :

Un sapin de noël où chacun peut amener une décoration pour l'embellir
Un marché de noêl avec des étals divers
La crèche des animaux
Un marché : un quartier pour les provinces invitées
Une vente aux enchères d'objets
Messe de la nativité en la cathédrale
Bataille de boules de neige
Le bal de la saint noêl
Une rencontre de diplomates

Et dans la ville de Clermont même (halle)

Suite de mots
Le livre des quatrains
Questions réponses en tout genre
Le p'tit Clermont chaque premier du mois



 [/rp]

[rp]

Les signes du zodiaque

Les enfants du Zodiaque.



Pour débuter celle nouvelle année, la gazette qui vous a parlé l’année précédente de l’histoire et de la symbolique des mois, vous invite à découvrir cette fois les signes du zodiaque qui leurs sont attachés.


Pour Janvier, bien qu’il ne débute que le 20 du mois et se termine à la presque fin du mois suivant, c’est le signe du Verseau qui y est associé.


C’est sous l’aspect d’une figure versant de l’eau d’une urne ou de deux cruches qu’est représenté le signe, symbolisant la source cosmique qui donne naissance à la vie, comme le dieu sumérien souverain de la source céleste dont le signe du Verseau dérive.


Onzième constellation du zodiaque, le Verseau représente à la fois la nature aérienne et éthérée de l’élément de l’eau et la tension spirituelle de l’existence.


Comme le capricorne et les poissons, le Verseau est situé dans la partie du ciel appelée «  mer astrale » région habitée par des constellations aquatiques comme Eridan, la Baleine et le Dauphin.


Du point de vue astrologique il représente la correspondance entre microcosme et macrocosme.


Généreux et hospitaliers les natifs du Verseau ont un caractère serein et harmonieux, peu préoccupé de la vie matérielle, ils tendent à s’oublier pour aider les autres.


Associé au plein hiver, le signe du Verseau a pour qualité le chaud humide et pour couleur le gris. Lui sont associées comme essences, serpentaire, fougère et muguet, comme pierres, le saphir, la tourmaline bleue et noire, la perle, et l’obsidienne, comme animal le paon et comme plante le sorbier.


Domicile nocturne de Saturne il gouverne les chevilles, les mollets, la circulation et le système nerveux.

Aux natifs de ce signe comme à ceux des autres signes, je souhaite le meilleur pour cette nouvelle année


Le chevalier du Zodiaque.



[/rp]

[rp]
En ce temps là : rétrospective d'une année : 1463 (MCDLXIII)
 


1463
5 janvier
François Villon banni de Paris
D'abord condamné à mort, le poète François de Montcorbier, ou des Loges, connu sous le nom de son professeur Guillaume de Villon, est condamné au bannissement. A 44 ans, François Villon a déjà été gracié plusieurs fois par le roi Louis XI et Marie d'Orléans et notamment pour le meurtre du prêtre Philippe Sermoise. Dans l'attente de la sentence des jurés, François Villon écrit "La Ballade des pendus" où il donne voix aux condamnés qui vont mourir sur le gibet. Sa peine de mort sera transformée en exil forcé pendant 10 ans. François Villon disparaît sans laisser aucune trace.

1463
 Mehmed II occupe la Bosnie
Au cours des mois de mai et de juin 1463, le sultan ottoman Mehmed II prend possession de la Bosnie et l'occupe. Après avoir pris la ville de Jajce, il fait décapiter le roi de Bosnie alors au pouvoir, Stepan Tomasevic. Quelques mois plus tard, en décembre, Mathias Corvin, aidé par le pape Pie II, reprendra la ville et obligera les Turcs à se replier.

 
1463
12 septembre
Traité d'alliance offensive contre les Turcs
Le 12 septembre 1463, la ville de Venise et la Hongrie forment une alliance militaire en signant un traité. L'objet du traité est alors d'organiser une offensive commune contre les Turcs et les troupes ottomanes. La signature de ce traité engage la ville de Venise et la Hongrie à combattre ensemble les offensives turques des troupes emmenées par le sultan Mehmed II.

 
1463
15 septembre
Bataille de Zatoka Swieza
Le 15 septembre 1463 se déroule la bataille de Zatoka Swieza. Cette bataille oppose les forces marines de l'Ordre des Chevaliers teutoniques aux forces marines de la Confédération prussienne. Emmenées par Wincenty Stolle et Maciej Kolmener, les troupes prussiennes parviennent à garder le contrôle de la Vistule en repoussant les assauts teutoniques. Cette bataille intervient en pleine période de la guerre de Treize Ans opposant l'Ordre teutonique à la Pologne et à la Confédération prussienne.

 
1463
1 novembre
Exécution de David II Comnène
Le 1er novembre 1463, David II Comnène, fils d'Alexis IV, est assassiné à Constantinople. Le dernier empereur de Trébizonde, arrivé au pouvoir en 1458, n'aura régné sur l'Empire de Trébizonde que trois années, avant que les troupes ottomanes du sultan Mehmed II parviennent à s'emparer de l'Empire. D'abord épargné par les Turcs, David II Comnène sera ensuite accusé de complot et exécuté avec ses fils le 1er novembre 1463.

 
1463
décembre
Fondation de l'université de Bourges
Le mois de décembre 1463 voit la fondation de l'université de Bourges, une université française réclamée par le duc de Berry, Charles, le frère du roi Louis XI alors au pouvoir. L'université de Bourges possédera rapidement cinq facultés, et s'orientera plus particulièrement vers l'enseignement du droit romain. L'archevêque Patrick Adamson ou le fils de l'électeur palatin Frédéric III feront partie des étudiants de l'université.




[/rp]
[rp]

Comprendre les femmes




Petit dico pour mieux les comprendre (les femmes) : comme c'est une nouvelle année, on vous livre quelques secrets

Bien : ce mot est utilisé pour mettre fin à une discussion quand elles ont raison et que tu dois la fermer !

Cinq minutes : traduire par minimum une demi-heure si elle est en train de s'habiller. En revanche, ce sont vraiment cinq minutes, et pas une de plus, si elle vous demande d'arrêter de regarder un match de soule, avant de sortir ou de faire n'importe quoi d'autre ensemble.

Rien : attention, ce mot est annonciateur d'une tempête. Les discussions qui naissent d'un " rien " se terminent normalement par
" bien ".

Vas-y, fais-le ! : ne surtout pas le faire. Ce n'est pas un défi, mais une façon de dire qu'elle fait mieux que vous ou que vous ne faites rien. Ne pas la contrarier davantage.

Soupir : un soupir est à prendre comme un mot. Ne pas essayer de l'interpréter sous peine de se tromper et de déclencher un
" rien "... et donc une tempête.
Si c'est un grand soupir, là, pas de possibilité de se tromper : traduisez par " tu es un idiot ! " et elle ne veut pas en discuter.

Comme tu veux : c'est sa manière à elle de dire " va te faire voir ".

Merci : ne pas poser de questions. Elle vous remercie tout simplement. Ou alors c'est un sarcasme et dans ce cas vous l'entendrez à sa voix.


[/rp]

[rp]

Blagues de l'église :



« Le premier jour, Dieu fit la terre. Le second, il fit les montagnes et les mers. Le troisième, les fleurs et les fruits. Le quatrième, les animaux. Le cinquième jour, il fabriqua l’homme. Enfin, le sixième jour, mes enfants, Dieu créa la femme.»
Le curé observe un petit silence et il ajoute, comme pour lui :
- « Évidemment, on sent la fatigue…»

****************

Un garçon de huit ans demande à la religieuse qui lui enseigne le catéchisme comment elle est née.
-«Heu, répond la sœur embarrassée, dans un bouquet de roses.»
Pas satisfait pour autant, le petit bonhomme arrête le sacristain pour lui poser la même question :
-«Je suis venu dans un chou », répond-il à l’enfant
En désespoir de cause, le gamin va trouver le curé et lui demande :
-«Et vous, monsieur le Curé, vous êtes né dans une rose ou dans un chou?»
-«Ah, moi, mon petit, c’est une cigogne qui m’a apporté…»
-«Mais alors, dit l’enfant, il n’y a donc pas une seule naissance normale dans cette paroisse!»


[/rp]

[rp]
Le coin des annonces

En décembre, de l'année 1462 nous recherchions la propriétaire de ceci trouvé dans les fouilles :



Hé bien nous pouvons vous dire que le sieur Lafouine a enquêté durant une année entière et qu'il a su le fin mot de l'histoire :
en effet en questionnant la kumpania et notamment Zézé et Sandino il paraitrait qu'une amie à eux aurait dérobé celle ci à dame Ivrel, et prise de remords, celle ci  l'aurait enterré près de la lice où elle a été trouvée.

Cherche cheval connaissant Clermont pour faire livraison tout seul.

A vendre trous de passoire pour aider à passer le temps.

Echange mauvais conseils contre avis inutiles.

Vend couteau sans lame dont on a perdu le manche.

Cardinal à la retraite ferait menus travaux contre cours de danse orientale.

A vendre rame de papier pour écrivain en galère.

Change l’or en plomb à domicile, prendre contact par la gazette/pas sérieux s’abstenir !

Veuve bien sous tous rapports cherche compagnon avec qui chanter en duo le livre des vertus et le credo pour Pâques.

Cherche heures de repassage en taverne pour être au-rendez vous.

Cardinal à la retraite cherche mission intérim type confessions à domicile, cours accélérés du credo et conduite accompagnée à l’office, exorcismes.

Dame G. Ancienne Duchesse cherche jeune éphèbe pour modèle de nu artistique.

Cherche avocat physionomiste pour entrée de banquet.

Dame T….. de Bourbon donne urnes pleines de bulletins à son nom (cause double emploi)

Gitan cherche emploi fictif bien payé.

Vends également un cheval de course qui justement court très bien après le temps...

Et une horloge sans aiguille pour pas voir le temps passer (ni le cheval de course, par là même!)

Troque un perroquet qui imite les aboiements d'un chien pour faire fuir les voleurs!

Ainsi qu'un gant unique (main gauche) puisque j'ai perdu le 2°... Il pourrait servir à un manchot.

J'échange aussi une femme de 50 ans contre 2 de 25...  



[/rp]

[rp]

Un tour de magie


Préparez-vous à découvrir le mystère du « Woogie »

C'est tout à fait sensationnel !!!  

 

   

Voici le « Woogie-Karten Trick », présenté par Le Woogie.


Choisissez une des cartes suivantes. (Ne cliquez pas dessus)

Retenez-la seulement dans votre tête.  

 


 

 


Descendez un peu plus bas si vous avez retenu votre carte,  

 


Regardez bien « Le Woogie » et pensez à votre carte  

pendant 20 secondes.  










Le Woogie va essayer de lire vos pensées!
Descendez plus bas après 20 secondes….





 

Le Grand « Le Woogie » a fait disparaître votre carte.  









   
 

HALLUCINANT, N’EST-CE PAS ??? !!!  

 

Retournez au début et recommencez avec une autre carte !!!  

C’est un truc à devenir FOU…  


[/rp]

[rp]

Petit jeu de la tavernière


Qui pourrait nous dire ce qu'est la CENOSILLICAPHOBIE ?

vous avez trouvé ?


[/rp]



[rp]

Le mot du maire



Clermontois, Clermontoises,

L’année 1464 débute et avec elle, toutes les bonnes résolutions que nous pourrons prendre. Au niveau de la ville, j’appelle à tous de la solidarité et entraide.

Vos voisins et petits nouveaux tout d’abord ! Pensez à donner de votre confiance, car la plupart d’entre vous oublient tout simplement que ce petit geste aide beaucoup à se lancer dans le royaume. Venez passer un peu de temps en taverne et en ville (3D), cela incitera plus de nouveaux à venir nous rejoindre, et vous permettra de partager un peu de bon temps autour d’une chope de bière.

Pensez à vos voisins, quand il vous faut mettre en vente vos produits, vos outils et autres confections. Certains ne pensent qu’à amasser les écus, la vie c’est tout autre chose ! De même, il ne tient qu’à vous pour que notre marché soit attrayant et profite à tous.

La mairie ensuite, qui continuera à pourvoir sur ce qui pourrait nous manquer sur le marché, mais qui ne peut se soustraire à mes yeux aux villageois. C’est pour cela que je l’ai toujours dit, et le dirait toujours mais Clermont est ce que vous en faites !

Gardez à l’esprit que nous avons chaque jour besoin de miliciens, de bûcherons et de personnes qui puissent fournir le marché. En cas d’abus, n’hésitez pas à envoyer un courrier, la responsabilité du marché est autant la vôtre que celui du maire en fonction.

Que ce soit au niveau de la ville ou du duché, les besoins sont réels. Maréchaux, soldats, fonctionnaires, le Bourbonnais-Auvergne a besoin de vous. Si une carrière politique vous intéresse, n’hésitez pas à vous renseigner en gargote.

La gargote que je citai précédemment mais aussi notre halle vous attendent. Enfin, ayez une pensée pour les personnes qui travaillent pour la ville et pour vous.

Je vous souhaite à tous et à toutes et bonne et heureuse année 1464, santé, prospérité et joie !

Gaby !!
Maire de Clermont



[/rp]





gypsie

Messages : 40
Date d'inscription : 04/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P'tit Clermont (journal)

Message par gypsie le Ven 5 Fév - 21:50

1er février 1464 :







1er Février 1464

Numéro 16


Comme des milliers de petits soleils : le mimosa



[rp]Février

Le second des deux mois ajoutés par le roi Numa au calendrier des Romains fut consacré à Neptune, parce que les pluies, à Rome, étaient très abondantes à cette époque de l’année. Il faut remarquer que, dans le calendrier républicain, février correspond à pluviôse, mois des pluies. On représente ce mois sous la figure « d’une femme vêtue de bleu, la tunique relevée par une ceinture, tenant en ses mains un canard, ayant près d’elle une urne qui verse de l’eau en abondance et à ses pieds un héron et un poisson. » Tous ces symboles indiquent le temps des pluies.



Neptune, fils de Saturne et de Rhéa, par conséquent frère de Jupiter, est le roi des mers. On le représente « debout sur un char en forme de conque et traîné par quatre chevaux marins. Il tient à la main un trident. » Les Grecs adoraient Neptune sous le nom de Poseidon. Neptune disputait à Apollon l’honneur de gouverner la ville de Corinthe. Les deux rivaux demandèrent au géant Briarée, fils d’Uranus, de décider entre eux. Neptune eut l’isthme de Corinthe ; le promontoire fut donné à Apollon.
Tous les trois ans, à Corinthe, on célébrait en l’honneur de Neptune les jeux Isthmiques. Des concours de musique et de poésie venaient s’ajouter aux luttes du corps ; le vainqueur recevait une couronne de branches de pin. Ce fut pendant la célébration d’une de ces fêtes, l’an 196 avant Jésus-Christ, que le consul Flaminius proclama, au milieu d’une immense assemblée, l’indépendance de la Grèce. A Rome, les fêtes données en l’honneur du dieu des mers, les Neptunales, étaient célébrées avec solennité le 23 juillet de chaque année. Des temples célèbres étaient consacrés à Neptune. On immolait à ce dieu un cheval et un boeuf et les devins lui offraient le fiel des victimes.

Le mois qui nous occupe ne porta pas le nom du dieu auquel il était consacré. Numa l’appela februarius, du mot latin februare, qui signifie purifier. A cette époque de l’année avaient lieu, en effet, des fêtes publiques expiatoires appelées Fébruales. Ces fêtes, qui commençaient le 1er février et qui duraient huit jours, avaient été instituées en l’honneur des morts. En signe de deuil, les magistrats ne portaient que la toge blanche des simples particuliers, au lieu la toge blanche ornée d’une bande de pourpre qu’ils revêtaient d’ordinaire et qu’on appelait la toge prétexte. Des sacrifices étaient faits aux dieux infernaux en l’honneur des morts qu’en voulait honorer. Pendant la durée des fêtes, il n’était permis à personne de se marier.



Le 15 février on célébrait les Lupercales, fondées, dit-on, par Romulus et Rémus en l’honneur de la louve (en latin lupa) qui les avait nourris. Des pontifes appelés luperques sacrifiaient aux dieux, durant ces fêtes, des chèvres et de jeunes chiens, et avec des lanières de la peau des chèvres ils fustigeaient les passants.
Les luperques, presque nus, frottés d’huile, se rendaient dans une grotte située au pied du mont Palatin et qui avait, dit-on, servi de tanière à la louve qui allaitait Romulus. C’est dans cette grotte, qu’on appelait luperccal, que les sacrifices avaient lieu ; le couteau teint du sang des victimes était essuyé avec un morceau de laine qui avait été trempé dans du lait.

Quelques auteurs pensent que les Lupercales avaient lieu en l’honneur du dieu Pan, dont le nom grec lycoeus est dérivé de lycos, lupus. Si cette explication est la bonne, on comprend mieux la nature des sacrifices que les luperques offraient aux dieux. Pan, fils de Jupiter et de la nymphe Callisto, n’a-t-il pas des jambes et des pieds de chèvre ? Et n’est-il pas, comme le chien, le gardien des troupeaux ? D’ailleurs les luperques étaient les sacrificateurs ou, comme l’on disait, les flamines du dieu Pan. Ils formaient deux collèges : les Quintiens et les Flabiens.

On célébrait encore, le 23 février, les Terminales, c’est-à-dire les fêtes données en l’honneur du dieu Terme, protecteur des limites. On représentait le dieu Terme tantôt sous la forme d’un bloc de pierre brut, tantôt sous la forme d’un pilier à tête humaine. On raconte que lorsque Tarquin le Superbe voulut bâtir un temple à Jupiter, les ouvriers ne parvinrent pas à enlever les statues de Terme et de la Jeunesse qui étaient sur l’emplacement choisi. Les augures consultés annoncèrent que cela voulait dire que la jeunesse de Rome serait éternelle et que ses limites ne seraient jamais diminuées. Les Terminales se célébraient. dans les champs ; sur chaque borne, on élevait un autel et l’on offrait au dieu des gâteaux, des fruits, un agneau, une jeune truie.



Signalons enfin parmi les fêtes romaines célébrées en février : les Quirinales, le 17, en l’honneur de Romulus, dont le surnom était Quirinus ; les Fornacales, le 18, en l’honneur de la déesse Fornax (four), qui présidait à la cuisson du pain ; le Régifuge, le 24, dont nous avons déjà parlé.
L’Église catholique célèbre tous les ans, le 2 février, la fête de la Purification de la Vierge. « Quarante jours après la naissance du Christ, la Vierge vint au temple présenter, pour sa purification, deux tourterelles et deux pigeons. » En ce jour, on faisait autrefois des processions avec des chandelles allumées, d’où le nom de Chandeleur donné à cette fête. Le pape Gélase, en 472, fit supprimer cette cérémonie ; néanmoins le nom de Chandeleur est encore conservé.

Février se distingue de tous les autres mois par une assez curieuse particularité : c’est le mois pendant lequel les jeunes filles parlent le moins, dit-on. Et les mauvaises langues ajoutent que c’est uniquement parce que février n’a que 28 jours. Le jour complémentaire qu’on ajoute tous les quatre ans à la fin du mois se plaçait autrefois entre le 23 et le 24 février.

Toutefois l’Église catholique a conservé l’intercalation romaine. Dans les années bissextiles, la Saint-Matthias, qui tombe d’ordinaire le 24 février, est célébrée le 25 ; les autres fêtes reculent d’un jour, de manière que les anniversaires du 28 se présentent le 29.



Lorsque le roi Numa eut introduit deux nouveaux mois, janvier et février dans le calendrier romain, février terminait l’année. Ce fut César qui donna à ce mois le second rang, et la raison paraît assez curieuse. Le nombre deux était considéré par les Romains comme un nombre néfaste, d’abord parce qu’il est pair, et que les nombres impairs seuls plaisent aux dieux : Numero deus impare gaudet ; et ensuite parce qu’il indique toutes sortes de présages funestes. On donna donc le second rang à février parce qu’il était consacré à Neptune en même temps qu’à Pluton, c’est-à-dire au dieu des enfers. C’est pour la même raison que les fêtes en l’honneur des mânes, les Fébruales, avaient lieu le deux du mois.
En février les jours augmentent d’une manière sensible, de 1h30 environ, à savoir : de 46 minutes le matin et de 44 minutes le soir. Les journées sont encore très froides. Au point de vue météorologique, février présente un phénomène très singulier. Tous les ans, vers le 13 février, on observe pendant quelques jours un refroidissement de la température ; ce phénomène météorologique, avant d’avoir été constaté par les savants, avait été remarqué des agriculteurs, qui donnaient à cette période le nom de saints de glace de février. On les retrouve au mois de mai.

Février, disent les agriculteurs, doit être froid et pluvieux pour que les récoltes soient excellentes.


Neige, eau, pluie, brouillard de février
Vaut du fumier.
(Allier, Dordogne)



Si février laisse les fossés pleins,
Les greniers deviendront pleins.
(Charente)



Vaut autant voir un loup en son troupeau
Que le mois de février beau.
(Vaucluse)



Quand à Notre-Dame de Chandeleur soleil luit,
L’hiver encore quarante jours s’ensuit.
(Ardèche, Gers, Tarn)


Les agriculteurs redoutent les orages durant ce mois, ainsi qu’on le voit dans les deux proverbes qui suivent :


Quand il tonne au mois de février,
Toute l’huile tient dans une cuiller.
(Aveyron)



S’il tonne en février, point de vin.
(Nièvre, Deux-Sèvres)


En février peu de récoltes : chicorées, choux, épinards, radis... Si le temps est beau, on peut faire quelques semailles : féveroles, pavots, blés de mars. Dans la culture forestière, on sème l’érable et l’aune, quelquefois les glands et les faînes. C’est en février qu’il faut débarrasser les vergers des chenilles qui les dévastent, d’abord parce que l’on sauve ainsi ses récoltes et ensuite parce que la loi punit d’une amende tous ceux qui négligent l’échenillage dans leurs campagnes et dans leurs jardins. Vers la fin du- mois, on procède à la toilette des rosiers, on met en place les roses trémières, on peut enfin labourer les parties du jardin sur lesquelles on veut semer du gazon.


[/rp]

[rp]
Les signes du Zodiaque





Les poissons sont associés au mois de février, du 19 au 20 mars.

Le Poisson, le douzième signe du zodiaque, est gouverné par la planète Jupiter. Il symbolise l'homme parvenu à une phase d'illumination qui est l'état de conscience réfléchie au plus haut degré, impliquant aussi l'imagination que l'intuition ainsi que la raison nécessaire à l'expression.

Portrait :

• Planète : Jupiter
• Elément : Eau
• Points faibles : système digestif, fonctions génitales, système lymphatique, fragilité des pieds
• Affinités : Femme Scorpion, Homme Bélier
• Dissonance : Bélier, Gémeaux, Cancer, Lion

Caractère :

Le signe des Poissons est à répertorier dans l'élément eau. Ce qui vous caractérise, c’est une très grande sensibilité. Vous faites partie de la catégorie des personnes les plus intuitives du zodiaque.
Votre sixième sens particulièrement bien développé est une arme redoutable que vous avez à votre disposition pour prendre les décisions servant au mieux vos intérêts. Mais cette très grande sensibilité peut dans certaines circonstances vous nuire car vous êtes particulièrement sensible à votre environnement. Vous captez les pensées et les émotions des personnes qui gravitent autour de vous.
Si vous êtes dans un environnement de personnes négatives ou agressives, cela vous affecte sur le plan énergétique. Vous êtes impressionnable et telle une éponge, vous «absorbez» les énergies qui circulent autour de vous, qu’elles soient positives et négatives.
Les natifs des Poissons ont la réputation de ne pas être très bien armés pour la lutte. Lorsqu’un problème se présente, vous pouvez très facilement vous noyer dans un verre d’eau et dans certaines circonstances, prendre la fuite pour ne pas avoir à affronter vos problèmes. Pourtant, vous êtes loin de manquer de ressources intérieures pour faire régner l’ordre là où il y a le désordre dans votre vie. Il vous suffit d’écouter votre «petite voix» intérieure qui vous trace le chemin.
[/rp]

[rp]
L'actualité

Election au conseil du Bourbonnais Auvergne !

Le 16 janvier 1464, la liste dicte "Pour Notre BA" a obtenu la majorité absolue.
Le conseil ducal est ainsi composé :

À l'Economie
:
Commissaire au Commerce (CAC) : dame Elienore
Bailli : messire Gothyra
Commissaire aux Mines : messire Gothyra
et aux Grands Travaux (CAMGT) : messire Petitrusse
À la Communication :
Porte Parole : damoiselle Helena_plantagenet
À la Sécurité :
Capitaine de la COBA : dame Sofio.de.valmonte
Connétable de la COBA : messire Alistair_
Prévôt des Maréchaux : messire Kami.
Superviseur des Douanes : messire Xerxes69
À la Justice :
Procureur : dame Legowen
Juge : dame Leana..
À la Diplomatie :
Garde des Sceaux : messire Alexandre_serna_
Conseiller sans poste : messire Maximilien._

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Election à la mairie de Clermont


Le 17 janvier 1464, Dame Sedryn est devenue la 113e bourgmestre de la ville !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Ouverture de différents lieux de rencontre !

- Le B.A.taclan, la salle des fêtes ducales

- L'office du secrétariat royal

- Réouverture du bureau de la chancellerie du B.A.

- Bureau recrutement de la Coba

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le 1er février débutera le concours de la plume d'or !

[/rp]

[rp]
Le 2 février, c'est la chandeleur, faites sauter les crêpes !



Chandeleur : d'où vient la tradition des crêpes ?

Chair dorée et forme de disque. Selon la croyance populaire, les crêpes figurent le soleil. En ce début du mois de février, l'astre se lève de plus en plus tôt à l'est et se couche de plus en plus tard à l'ouest (la durée du jour s'allonge de 3 minutes par jour).

La consommation de crêpes serait donc un hommage à la renaissance de la nature, au cycle de saisons et plus précisément au printemps qui s'annonce. Dans les campagnes, on disait aussi que la farine de l'année serait perdue si elle ne servait pas aux crêpes de la Chandeleur. La version qui prétend que le pape Gélase distribuait des crêpes aux pauvres romains semble apocryphe.

De nombreuses traditions liées aux crêpes ont vu le jour, notamment en France. L'une d'elles consiste à tenir un louis d'or (ou plus communément, une pièce de monnaie) dans une main et de retourner une crêpe en la jetant en l'air depuis sa poêle. Une retombée élégante et non pliée de la pâte serait de bonne augure pour les finances du foyer.

Par ailleurs, les plus superstitieux conserveront la première crêpe dans une armoire : là, elle aurait le don d'attirer la chance.
[/rp]

[rp]

Le 13 avril 1462 la nouvelle est tombée et tout le Conseil Municipal de Clermont est en ébullition. Par édit du Grand Maître In Gratibus, les villages et surtout les capitales peuvent démarrer les gros travaux. Des années que ces Grands et Pharaoniques travaux étaient attendus.

Mais que faire ? Comment procéder ? Qu'est-ce qu'il est possible de faire ? Et surtout où trouver la pierre et la main d'oeuvre nécessaire pour de si monstrueux travaux. La mairie de Clermont organise une table ronde initiée par la conseillère Gypsie de Marigny, le conseiller Jazon lui essaye de préparer des croquis pour avoir une vue d'ensemble de la capitale. Mais le Grand Maître In Gratibus était bien malin et pour accompagner ces grands travaux, il décida de changer les noms des rues de la capitale. Ainsi les Clermontois durent s'habituer à de nouvelles appellations et surtout devaient donner une nouvelle adresse.

Le conseiller municipal Jeannicolas nota et annonça surtout que le Grand Maitre In Gratibus avait autorisé les villageois à changer les noms des rues, mais malheureusement pour les Clermontois, Grand Maître In Gratibus était farceur, il n'annonça guère quand tout ceci serait possible, les Clermontois allaient devoir se contenter des rues suivantes :


  • Rue des Bourgeois  
  • Rue des Chevaliers
  • Chemin des Pendus
  • Rue des Godets
  • Rue des Pélerins
  • Route de Paris
  • Avenue d'Aristote


Une grande discussion s'en suivit entre tous les conseillers, ils en arrivèrent à une conclusion : remettre les noms de leurs anciennes rues ! Car ils les aimaient leurs rues, leurs noms, mais surtout les histoires car qui sait exactement ce qui se passe dans les rues de Clermont ?

Et puis, un matin de mai, le Maire de Clermont Gaby!! arriva avec un croquis de Clermont.


C'est sur ce premier croquis officiel de la ville de Clermont que débuta la table ronde du "Projet Murailles."[/rp]

[rp]Superstitions :

Les personnes qui souhaitent emprunter de l'argent devraient éviter de le faire durant les trois premiers jours de février et les trois derniers jours de mars.

Si la flamme d'une bougie tremble alors qu'aucun courant d'air n'est perceptible, c'est qu'il faut s'attendre à avoir du temps venteux.

Recevoir sur son visage une araignée tombée du plafond et un heureux présage pour la personne concernée.
[/rp]

[rp]Petites sagesses :

Exige beaucoup de toi-même et attends peu des autres. Ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés.

Les vérités que l'on aime le moins à entendre sont souvent celles qu'on a le plus besoin de savoir.

L'homme supérieur c'est celui qui d'abord met ses paroles en pratique, et ensuite parle conformément à ses actions.
[/rp]

[rp]Blagues de l'église :

Une habituée de l'église très à cheval sur les règles de morale avait l'habitude de toujours se mêler de la vie privée des autres paroissiens, qui en avaient un peu assez.

Un jour, elle accuse Richard, un nouvel arrivant, d'être un alcoolique sous prétexte qu'elle avait vu sa charrette garée devant la seule taverne du village.

Mis au courant, Richard ne dit rien, mais le soir même vient tranquillement garer sa charrette devant la maison de la dame... et la laisse là toute la nuit !

**************************

Le curé se dirige vers son église, où il s'apprête à célébrer la messe. Il apperçoit un de ses paroissiens qui est en train de travailler dans son jardin :

-«Vous n'entendez pas les cloches qui vous appellent ?», demande le curé

-«Quoi ? qu'est-ce que vous dites ?»

-«Vous n'entendez pas les cloches qui vous appellent ?»

-«Désolé, mais je ne vous entend pas; pouvez-vous parler plus fort ?»

-«N'ENTENDEZ-VOUS PAS LES CLOCHES QUI VOUS APPELLENT ?», crie le curé

-«Désolé», répond le paroissien, «mais je ne peux pas vous entendre à cause de ces satanées cloches !»
[/rp]

[rp]Enigmes :

Le nom que j'ai avant de naître,
Quand je suis né, ne me sert déjà plus.
En m'attendant tu me verras peut-être
Mais aujourd'hui, pour me connaître,
Tes efforts seraient superflus.


On donne trois figues à deux mères et à deux filles; chacune d'elles a une figue entière.
Comment est-ce possible ?
[/rp]

[rp]
Le Mot du Maire

Clermontoises, Clermontois

Voici mon premier passage dans ce journal ! Tout d'abord, comment parler de la mairie sans parler de Gaby!! Il a été le maire de cette cité à maintes reprises et j'ai retrouvé une ville saine. Il en est donc en grande partie responsable.
Je tiens aussi à remercier une nouvelle fois l'ensemble de la population et surtout les quelques membres du Conseil Municipal qui ont donné de leur temps afin de me guider dans cette nouvelle tâche.

En parlant du Conseil Municipal, je tiens à rappeler qu'il est ouvert à toutes et à tous, à quiconque veuille s'investir, apprendre ou conseiller.

Certains d'entre vous ont eu l'occasion d'échanger avec moi par missive après avoir pris contact afin de connaître vos besoins, vos productions et ainsi connaître au mieux les besoins de la ville et les métiers qui seront à privilégier afin de trouver le meilleur équilibre sur le marché.
Je continuerais à vous contacter de temps en temps et n'hésitez pas aussi à le faire en cas de besoin !

N'oubliez pas que les offres de miliciens sont à prendre en priorité mais que vous pouvez travailler quelques heures à la mine dans la journée avant d'aller défendre la ville.
La mairie propose aussi des haches en prêt afin de couper quelques arbres dans la belle forêt Clermontoise. En plus, vous pourrez vendre le bois à 4 écus ce qui fait un beau salaire. Mais attention, assurez-vous d'être assez fort !

Pensez aussi à consulter, en halle, la liste des artisans afin de prendre contact avec eux en cas de besoin de produits spécifiques.

Je vais conclure ce petit mot en vous conseillant de bien vous couvrir ces temps-ci, il ne faudrait pas tomber malade !

Portez-vous bien
Sedryn
Maire de Clermont

[/rp]

gypsie

Messages : 40
Date d'inscription : 04/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P'tit Clermont (journal)

Message par Tridant le Jeu 28 Avr - 21:57

1ER MARS 1464:
--Le_Bannier_de_Clermont a écrit:




Second rayon de soleil de l'année, le forsythia, annonciateur du printemps !
[rp]
Mars

Le fondateur de Rome, Romulus, voulant donner à son peuple un calendrier nouveau, divisa l’année en dix mois de trente jours, et consacra le premier de ces mois au dieu Mars, dont les Romains le prétendaient issu. Cette année de dix mois n’était ni solaire, ni lunaire ; on la connaît dans l’histoire sous le nom d’année martiale. C’est Numa Pompilius qui vers 700 av. J.-C. changea cet ordre de choses, en ajoutant au calendrier les mois de janvier et février, et en fixant le commencement de l’année au 1er janvier. En France, on commençait d’ailleurs l’année à Pâques, ou plutôt au samedi saint, après la bénédiction du cierge pascal, et ce jusqu’à la promulgation de l’édit de Charles IX en 1567.



Mars incarne la force brutale. Tous les peuples de l’Antiquité l’adoraient. Dieu de la guerre, fils de Jupiter et de Junon, il avait, sous le nom d’Arès, des autels dans toute la Grèce. On raconte que Mars, cité devant les dieux par Neptune dont il avait tué le fils, fut acquitté par ses juges, réunis sur une colline près d’Athènes. En souvenir de ce fait mémorable, les Grecs donnèrent à leur tribunal, installé au lieu même où Mars fut jugé, le nom d’Aréopage signifiant colline de Mars.

Ce même nom de Mars fut donné plus tard à l’un des jours de la semaine, le mardi ; à l’une des planètes que connaissaient les Anciens, et enfin au métal, le fer, qui servait à fabriquer les armes de guerre. Le mois de mars était symbolisé par un homme vêtu d’une peau de louve, en souvenir de la nourrice de Romulus. Le dieu Mars était représenté sous la figure d’un guerrier terrible. Le coq, symbole de vigilance, lui était consacré. On sacrifiait sur ses autels des loups et quelquefois des victimes humaines. Le poète Ausone place auprès de lui un bouc pétulant, une hirondelle qui gazouille, un vase plein de lait, qui, avec l’herbe verdoyante, annoncent le retour du printemps. Dans les combats, il était accompagné de ses fils Phoibos et Déimos (la Crainte et l’Effroi) qui attelaient et conduisaient son char, ainsi que d’Eris (la Discorde), sa compagne et sa soeur, qui se tenait à ses côtés.

Mars, dieu de la guerre, est parfois confondu avec la déesse Bellone qui avait à Rome même un temple célèbre. C’est dans ce temps qu’étaient reçus les généraux vainqueurs, qu’on donnait audience aux ambassadeurs. A la porte du temple était une colonne contre laquelle le héraut, c’est-à-dire l’officier public chargé de déclarer la guerre, lançait une pique pour annoncer que la guerre venait d’être décidée. Les prêtres de Bellone, les bellonaires, célébraient les fêtes de la déesse en se perçant la poitrine avec leurs épées et en lui offrant le sang qui sortait de leurs blessures. Ces fêtes avaient lieu le 24 mars, et ce jour-là portait dans le calendrier le nom de jour de Sang.



On raconte qu’à Rome, sous le règne de Numa (en l’an 44 de la fondation de la ville), une pierre en forme bouclier tomba du ciel. Les augures furent consultés. Rien de plus bizarre assurément que ces prêtres nommés Augures (du latin ex avium garritu signifiant du chant des oiseaux), qui tiraient des prophéties du chant des oiseaux ou de la manière dont se nourrissaient les poulets sacrés. Un bâton recourbé était le signe de leur dignité. Ils formaient une classe spéciale parmi les prêtres chargés des présages ; à côté d’eux se trouvaient les aruspices (du latin ara inspicio signifiant j’observe les autels), plus particulièrement chargés d’inspecter le mouvement des victimes, d’examiner leurs entrailles... Les esprits sérieux se moquaient de ces devins ; on disait que deux augures ne pouvaient se regarder sans rire, et cependant ils jouissaient du plus grand crédit. Cicéron lui-même appartenait au collège des augures.



Lorsque ce bouclier tomba du ciel, les augures déclarèrent que le destin de la ville naissante était lié à la conservation du bouclier céleste. Numa fit exécuter par un ouvrier habile onze boucliers absolument semblables, afin de déjouer les mauvais desseins de ceux qui tenteraient de s’en emparer. On donna à ces boucliers le nom d’Anciles, d’un mot grec signifiant courbe, parce qu’ils étaient échancrés latéralement de façon à être plus larges vers leurs extrémités qu’à leur partie moyenne.

Ces anciles étaient déposés dans le temple de Mars, sous la garde de douze prêtres appelés saliens (de salire signifiant sauter, ou sallare signifiant danser), parce que chaque année, le 1er mars, ils parcouraient la ville portant au bras les boucliers sacrés et exécutant, au son des instruments de musique, des danses et des chants solennels. Pendant les trois jours que durait cette fête, on ne pouvait ni se marier, ni entreprendre quelque chose d’important. On raconte que Veterius Mamurius, l’ouvrier qui fabriqua les anciles, refusa tout salaire, en demandant seulement que son nom fut mentionné dans les hymnes que chantaient les prêtres de Mars. Nous savons aujourd’hui que cette pierre était un météorite, un aérolithe, au même titre que la pierre noire tombée en Grèce et qu’on adorait sous le nom de Cybèle.



Le mois de mars renferme souvent deux fêtes religieuses. La première, l’Annonciation, fut instituée en mémoire de la nouvelle que l’ange Gabriel vint donner à Marie, qu’elle concevrait le fils de Dieu. Le peuple l’appelle Notre-Dame de mars, à cause de l’époque où elle est solennisée. Son institution, sans être précisément connue, est fort ancienne ; il existe sur cette fête deux sermons de saint Augustin, qui mourut en 430. Ce jour de l’Annonciation était autrefois lié à une singulière légende. Comme cette fête arrive presque toujours en plein carême, où le jeûne est prescrit et que, selon les saints usages, on ne le peut rompre qu’après les vêpres, on chante les vêpres, ce jour-là, immédiatement à la suite de la messe. Mais si l’on interrogeait nos ancêtres sur la raison de cette coutume, ils répondaient que tout enfant qui naîtrait entre la messe et les vêpres, le jour de l’Annonciation, appartiendrait droit au démon, ce qui a obligé l’Église a supprimé l’intervalle...

La seconde, le dimanche des Rameaux, commence la semaine sainte. Elle reçut son nom de l’usage établi dans les premiers siècles, de porter ce jour-là en procession, et pendant l’office, des palmes ou des rameaux d’arbres en mémoire de l’entrée triomphante du Christ à Jérusalem, huit jours avant la Pâques. Les peuples, disent les évangélistes, avertis de l’arrivée de Jésus, allèrent au-devant de lui, étendirent leurs vêtements sous ses pas, et couvrirent le chemin de branches de palmier. Ils l’accompagnèrent jusqu’au temple en poussant des cris de joie. Par suite de cette cérémonie, le dimanche des Rameaux est appelé dans plusieurs provinces Pâques fleuries.



La bénédiction des rameaux, en usage aujourd’hui, l’était déjà dans les Gaules au VIIe siècle. On appelle encore ce dimanche Capitilavium, parce que c’était le jour où on lavait la tête des catéchumènes qui venaient tous ensemble demander à l’évêque la grâce du baptême, qu’on leur administrait le dimanche suivant.

Un brasseur du faubourg Saint-Marceau, à Paris, ne faisant que de la bière de mars (ainsi nommée parce qu’elle se fabrique avec un froment qui se sème en ce mois), avait pris pour enseigne le dieu Mars. En 1793, on lui objecta que Mars était un ci-devant, et qu’un bon patriote ne devait rien conserver de l’Ancien Régime. Il ne pouvait prendre le dieu Ventôse, qui occupait les 21 premiers jours du ci-devant Mars, et qui eût inspiré, sur les effets de sa bière, un affreux calembour. Mais Germinal entrait en fonction le 22 ; c’était assez. Il fit repeindre son enseigne, où l’on put lire le lendemain : Au dieu Germinal, brasserie de Justin Carmus.
[/rp]

[rp]

Les signes du zodiaque




Les béliers sont liés au mois de mars, du 21, au 19 avril.


Le Bélier est le premier des rois signes de feu du zodiaque gouverné par la planète Mars. Il représente symboliquement les forces réanimatrices de la nature engendrant un nouveau cycle de vie par la naissance éclatante du printemps.

Votre portrait :

Planète : Mars
Elément : Feu
Points faibles : le cerveau, la moelle épinière et les os
Affinités : Femme Poissons, Homme Lion
Dissonance : Sagittaire, Poissons

Caractère :

Vos traits de caractère sont le dynamisme, le courage, la passion et la générosité.
Vous avez le sens de l'honneur et de l'amitié. Vous possédez un esprit de décision. Vous avez, du courage, le goût du risque, une certaine agressivité et beaucoup de franchise.

Vos principales qualités sont l'action, l'esprit de compétition, le combat, le courage et la capacité à commander.

Vos principaux défauts sont l'impatience, l'impulsivité, l'agressivité et le manque de réflexion.[/rp]

[rp]

Histoire de murailles, partie 2.

Le 4 mai 1462, la fameuse réunion débuta par la grande question : comment délimiter les zones rurales des habitations ? Ou comment impliquer la population à retourner la terre hors de la ville pour leurs champs. Il ne faut pas oublier que Clermont est la capitale du Duché, une ville de taille assez importante avec des rues de pavés et des bâtiments ducaux comme le Castel. Un champ ne peut donc pas se trouver au pied du Castel Ducal, quelle drôle d'idée. Et c'est une armée de braves gens qui partirent et sillonnèrent les rues de Clermont avec des panneaux "terrain à acheter pour maison" ou "terrain à acheter pour champ". Qui supervisait le tout ? A l'époque Gothyra était chargé de faire cela en collaboration avec Jeannicolas, mais il ne laissa guère beaucoup de marge à Jeannicolas, mais l'important était que les indications soient respectées.

Les plans pour les murailles commençaient à se dessiner dans les esprits, il n'y avait plus qu'à les déposer sur le parchemin, tout comme il devenait nécessaire de s'occuper des différents quartiers et d'indiquer à la population où ouvrir leurs tavernes, auberges et autres salle de jeux de Ramponneau.

Mais si l'Histoire s'arrêtait là ? Car non content d'embêter les maires avec le nom des rues le Grand Maître In Gratibus se mit maintenant à harceler les maires et les adjoints à l'urbanisme pour placer tel objet de décoration ou tel arbre. Pressant ainsi tout un petit monde incapable d'aller plus que la musique. Que faire alors que l'argile ne s'extrait pas toute seule de l'unique mine du duché ? Que faire alors que les arbres ne poussent guère en quelques minutes ? Car en plus d'être Grands ces travaux, ils seraient longs, très longs.

Alors vitesse ou patience ?
Les Clermontois choisirent la patience. La patience de voir les plans germés dans leurs esprits. La patience et le temps de les dessiner du mieux qu'ils le pensaient. Et la patience de fixer une nouvelle date de réunion avec les différents plans.[/rp]

[rp]
L'actualité !

Le 5 février, le conseiller ducal membre du PNBA Maximilien, qui occupait le poste tout nouvellement créé de " conseiller sans poste ", a donné sa démission.
Le 18 février, Sedryn est élu 114e maire de Clermont !

Premier tour de la Grande Boucle Auvergnate, " Thiers, la grande soif " !
Gagnante : Poucinette, de Thiers !
Seconde : Elenwe, de Clermont !
Troisième : Samsha, de Thiers !

Thiers se montre encore grande participante aux animations !

Résultat du concours de poèmes qui a eu lieu dans la toute nouvelle salle de spectacle du Bourbonnais Auvergne, le B.A. taclan !

Plume de bronze remise à Tayla !
Plume d'argent remise à Zalome !
La plume d'or revient à Sandino pour son " Vaisselier de l'amour " !

Le vaisselier de l’amour

Je tranche, je taille, je coupe
Et toi dans ce salon que fais-tu ?
D’une peau de porcelaine vêtue
Du bon goût sous la coupe

Tu sais parfois j’ai des doutes
Que j’achève, saigne ou tue
De tout cela et le reste vois-tu
Nul ne sait le fil que cela me coûte

Et quand penchée tu t’égouttes
Après que nous ayons baigné
Ma vague lame sur toi aimerait régner
Comme la clé le fait à la voûte

Hélas chacun sur notre route
Jamais nous ne pourrons convoler
Sous peine sur la table dressée
De voir sa mise en place partir en déroute

Entre un couteau de découpe et une soucoupe
L’amour ne peut qu’être que contrarié
L’un à la chasse et sous la tasse l'autre occupée
Il n’y a pas l’ombre d’un doute

Car si le premier de n’être qu’au service de la mort s’est fait une religion,
L’autre à l'en croire par obligation de service est à thé.


La diaconesse Gypsie vous donne rendez vous le 27 mars pour la messe qui sera dite en la cathédrale de Clermont, à l'occasion des fêtes de Pâques !
[/rp]


[rp]Légendes et traditions de mars

St-Patrick

Le 17 mars, les différentes communautés irlandaises célèbrent la Saint-Patrick, moine évangélisateur de l'Irlande au Ve siècle. Ce jour-là, la couleur verte est à l'honneur, ainsi que le trèfle à quatre feuilles.
Mars, c'est aussi le mois de l'arrivée du printemps et, avec lui, de certains oiseaux migrateurs. L'un d'entre eux, le coucou, est d'ailleurs à l'origine de nombreuses superstitions, comme celle qui prétend qu'il faut avoir une pièce de monnaie dans sa poche le jour où l'on entend le coucou chanter pour la première fois.

Une autre superstition prétend que si l'on n'a pas déjeuné le premier jour où l'on entend le coucou, on sera paresseux pour tout le reste de l'année. Enfin, lorsqu'on entend ce coucou, il faut prendre un peu de la terre qui se trouve sous ses pieds pour se prémunir des piqûres d'insectes.
En Charentes, il était fortement déconseillé de faire la lessive durant la semaine sainte, au risque de mourir durant l'année. De même, le pain qui était cuit le jour des rogations était réputé mauvais pour la santé.

Toujours en Charentes, si l'on veut connaître le nom du saint à qui l'on doit s'adresser quand on est malade, il suffit de couper une étoffe en petits morceaux, puis de les faire tomber un à un dans un vase rempli d'eau tout en prononçant pour chacun le nom d'une chapelle dont le saint est en réputation. Le premier morceau qui touche le fond du vase indique le nom du saint recherché. [/rp]

[rp]Le connaissez vous, l'hymne du B.A. ?

Refrain : Terres de Bourbon et Terres d’Auvergne !
Toutes deux unies, Toutes deux amies !
Duché au service du Règne,
A l’encontre de la tyrannie !

Par delà les près et Les Puys,
Notre Duché éblouit,
Chaque région de notre pays !
Au son de la vielle et de nos voix épanouies !

A ces Provinces du Royaume,
Nous leur devons tous allégeance !
Pour le bien de la Couronne,
Nous nous défendrons avec prestance !

Prêts à défendre nos frontières
Et fiers de notre identité !
Avec ce courage spectaculaire
Nous défendrons nos Libertés ![/rp]
[rp]

~ Divers ~

Un peu de tenue !

L'une des règles les plus élémentaires du savoir-vivre à table étant de ne jamais parler (ni boire) la bouche pleine, comment faites-vous si, lors d'un diner, on vous pose une question alors que vous venez de prendre une bouchée ?
Il n'y a pas deux méthodes : avant de parler, vous devez avaler sans précipitation et prendre le temps de vous essuyer délicatement les commissures des lèvres avec votre serviette.
Conclusion : même si la nourriture est excellente, ne prenez jamais de grosses bouchées, afin de pouvoir vous exprimer sans faire trop attendre les autres convives.

Solution des énigmes du précédent numéro :
- le nom : demain
- les deux mères et les deux filles ne représentent que trois personnes : la grand mère, sa fille et sa petite fille[/rp]
[rp]

Un conte proposé par Ladyday

Un nid tout doré "

Le regard énamouré d'une petite fauvette
invite un pauvre moineau souffreteux
à venir nicher au fond de son nid
bien au chaud aux creux des plumes
ils s'enfouirent dans leurs mousseux manteaux
ils se content fleurettes se donnant des coups de bec .

Voilà qu'une chouette toute engourdie de vieillesse
arrive de la brume et se pose près du nid

Fauvette ! Fauvette , tu m'entends ?
Est-ce avec ton vieux mari
que tu as bâti ton nid ?
ou bien est-ce seulement récemment
que tu lui as offert ta foi ?
Dis , de quoi gazouillez-vous ?
Dis , que vous chuchotez-vous ?
le matin si confiants !
je suis sûre qu'il a pas bien longtemps
que tu es marié ?
Réponds !!!!

Les deux tourtereaux ne pipent pas mots
blottis l'un contre l'autre bien au chaud
haussant les yeux la chouette repart chipant une brindille sur
le nid tout doré de bois sec

Et dans le silence
le vieil arbre majestueux
salue la sympathie des oiseaux
dévoré sous son manteau d'hermine .[/rp]

[rp]
Le Mot du Maire

Clermontoises, Clermontois

Voici les beaux jours qui vont arriver et aussi peut-être de l'animation dans notre belle capitale ! Il faut dire que ces jours de froid et de mauvais temps ne vous ont pas aidé à mettre le nez dehors et je vous rassure, cela a aussi été mon cas !

Mais qui dit beaux jours, dit promenade. Et pourquoi n'iriez-vous pas cueillir quelques fleurs et autres plantes à l'extérieur des remparts ?

Et oui, bientôt, un grand concours sera organisé afin de récolter un maximum de ces plantes afin de préparer l'arrivée du printemps et donc colorer et décorer la ville. Mais vous serez tenus au courant de cela en temps et en heure. Le temps de cultiver un peu votre mémoire, bien que je n'oserais pas dire du mal de votre intellect!, en profitant du poisson et des bouteilles de lait présent sur le grand marché Clermontois !

Restons sur le temps, l'hiver s'éloigne, le froid aussi et les buches pour se chauffer seront de moins en moins nécessaire. Ne vous étonnez donc pas de la réduction de haches que peut proposer notre responsable Bucheron, ceci est volontaire. Une raison de plus de partir à la cueillette !

Dernier message aux charpentiers et forgerons, n'oubliez pas de visiter régulièrement le marché afin d'éviter que nos éleveurs manquent d'outils comme les seaux et les couteaux. Et pour les agriculteurs ayant l'envie de découvrir l'artisanat, le travail du bois et des charpentes peut être très intéressant, pensez-y ou contactez-moi si vous voulez un peu d'aide.

Portez-vous bien
Sedryn
Maire de Clermont

[/rp]

Tridant
Admin

Messages : 98
Date d'inscription : 06/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://biblio-ba.forum-officiel.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P'tit Clermont (journal)

Message par Tridant le Jeu 28 Avr - 21:59

1ER MARS 1464:
--Lafouine. a écrit:






Numéro 18


[rp]
L'ACTUALITE




Election municipale :

24/03/1464 Gypsie est la 105 ème maire de Clermont (6eme mandat), élue avec 100% des voix


Election ducale :

14/03/1464 Elections au conseil du Duché du Bourbonnais-Auvergne : PNBA recueille la majorité absolue des sièges

- La liste PNBA est arrivée en tête lors de l'élection au conseil de Duché du Bourbonnais-Auvergne, et obtient la majorité absolue des sièges. Elle pourra donc gouverner seule.

Répartition des suffrages exprimés :

1. "PNBA" (PNBA) : 100%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil :

1 : Petitrusse (Capitaine)
2 : Gothyra (Comte)
3 : Xerxes69 (PNBA)
4 : Enyleve (Connétable)
5 : Alistair_ (Prévot des maréchaux)
6 : Leana.. (Juge)
7 : Flears (Commissaire aux mines)
8 : Ramwin (Procureur)
9 : Devilie (Commissaire au commerce)
10 : Jojo4900 (Bailli)
11 : Acadien_88 (Porte parole)
12 : Alexans (PNBA)


Les concours des fetes de l'hiver



Clermont a terminé son gardien de neige et a donc ainsi eut un milicien de plus

Les concours de la saint patrick



Concours de ramponneau : Clermont a fini 25ème mondial et 7ème au niveau du royaume

Les sports



tournoi d'archerie local en lice prévu du 4/04/1464 au 11/04/1464
venez montrer votre adresse et gagner des prix

:-:-:-:-:-:-:

à venir : Grand tournoi d'archerie prévu le 1er jour du mois de juin prochain.
Les inscriptions sont déjà ouvertes et accessibles à tous : nobles roturiers de toute contrée ou de tout royaume[/rp]

HRP : le tournoi et ses inscriptions se feront sur le forum 2 >>> Vincennes >>> Archerie royale >>> Stand de Tir
Lien vers les inscriptions : http://forum2.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=738160

[rp]


Les jeux



Après le concours de poésie, le concours de peintures sur le thème du printemps qui remporte un franc succès avec pas moins de 22 toiles présentées
un peu de suspens pour les gagnants que nous vous présenterons dans le prochain numéro



En cours également : la grande boucle auvergnate : lac Pavin : course de barques :

Equipage 1 (Montpensier) : Sunburn et Gedeon
Equipage 2 (Thiers) : Bronca66
Equipage 3 (Montbrisson) : Korydwen et Héléna
Equipage 4 (Thiers) : Samsha et Zalome
Equipage 5 (Clermont) : Gypsie et Pharacae
Equipage 6 (Montluçon) : Emmelyne et Legowen
Equipage 7 (Bourbon) : Thibantik et Yoyos13
Equipage 8 (Montluçon) : Capitaine Thorain et Lui-même
Equipage 9 (Clermont) : Maialen et Elenwe
Equipage 10 (Montpensier) : *Atalante


Ce lac Pavin est à l'origine de plusieurs légendes : "lac du diable", lac dans lequel s'est jeté le seigneur Roupoutou (ou le diable qui selon une autre version sortait du lac en créant des tourbillons) : ses cadeaux envers une jeune femme de Besse dont il était amoureux étant refusés, il s'assit sur la "chaise du diable" (deux pierres planes qui semblent former un siège), ses pleurs inondèrent le village de Besse, aussi il pensa qu’il avait noyé la femme qu’il aimait et se suicida. Une version proche veut que ce soit Dieu qui noya la cité sous des eaux diluviennes afin de punir ses habitantes aux mœurs légères.
D'autres légendes racontent que si l'on jette une pierre en plein milieu du lac, il se réveille et qu'un jet de pierres, le 31 décembre à minuit, permet d'entendre sonner les cloches de l’ancienne église de Besse.

Ses eaux sont peuplées d'ombles chevaliers de truites et de sardines

[/rp]


[rp]

Et ailleurs il se passe quoi ?


Elections municipales dans les autres villes du duché


07/03/1464 Estaloth est élu maire de Polignac
09/03/1464 : Lamalice est élue maire de Thiers
17/03/1464 : Cassydis_law est élue maire d'Aurillac
18/03/1464 : Annabelle45 est élue maire de Murat
21/03/1464 : *atalante est élue maire de Montpensier
22/03/1464 : Helena_plantagenet est élue maire de Montbrisson
23/03/1464 : Edmond Dantes est élu Comte de Monte-Cristo
26/03/1464 : Naélin est élu maire de Moulins
27/03/1464 Thibantik est élu maire de Bourbon
27/03/1464 Seb.57740 est élu maire de Montluçon




[/rp]

[rp]
Estaloth, maire de Polignac a écrit:


À l'attention des habitants du Bourbonnais-Auvergne, des voyageurs,
À ceux qui liront ou se feront lire,

Chaleureuses salutations!

Dans le cadre de la restauration prochaine du château de Polignac, la mairie est à la recherche d'un architecte. Celui-ci aura pour tâches d'inspecter le bâtiment, qui a été trop longtemps inhabité. Il devra ensuite évaluer les travaux nécessaires puis diriger le chantier.

Si vous avez quelques connaissances en la matière et souhaitez postuler, prière d'envoyer une missive à la maire, Estaloth de Lauvain.

Fait à Polignac ce 17 mars 1464

Maire de Polignac[/rp]

[/rp]

[rp]

La famille de la Serna est heureuse de vous convier aux festivités qui auront lieu à Mirefleurs entre le 12 et le 18 avril 1464.

Seront prévus :

- des joutes pour la noblesse, les inscriptions seront à faire auprès de la Baronne Allydou de Lisaran (ig : Allydou) du 3 au 9 avril 1464.

- un stand de la biscuiterie "Au monde du Biscuit" sera présent et Alexandre de la Serna en compagnie de Sir Fitzwilliam Darcy vous proposeront divers biscuits.

- un grand banquet nocturne aura lieu dans les jardins de Mirefleurs le 13 avril au soir, des jongleurs, cracheurs de feu, troubadours et autres artistes seront présents.

Nous vous attendons tous à Mirefleurs.
La famille Serna !

La carte pour arriver à Mirefleurs. Sinon Forum II / Duché du Bourbonnais-Auvergne / Mesnie Serna & Marigny

[/rp]

[rp]

signe zodiacal : le taureau




Profil du signe Taureau :
Du 28 Avril au 21 Mai.

Les natifs du Taureau viennent au monde avec le printemps, lorsque la nature s'épanouit et semble en paix. Les Taureaux sont calmes et ressentent cette paix. Se fiant à leur bon sens, lentement mais sûrement, les Taureaux font fi de tout ce qui les sépare de leur réalité. Les angoisses métaphysiques n'ont pas d'emprise sur eux et ils ne se tracassent pas à propos du changement. Ils persévèrent dans l'attente ancrée dans la matière.

Traditionaliste et conservateur, le Taureau est le signe le plus fixe du Zodiaque. Les Taureaux sont proches de la nature, aimant les choses de la vie avec un soupçon de goût de la possession. Sous l'influence de la terre qui gouverne ce signe, les natifs du Taureau ont la main verte. Epicurien né, la nature est en effet son grand amour.

Le Taureau n'en est pas moins esthète, raffiné et charmant: il aime le beau. Sa promptitude à accumuler aussi bien les sentiments et les rancunes le rend capable de fortes colères. Généreux, il manque cependant de discernement avec ses préjugés faciles, auxquels il tient fermement. Casanier et accroc à ses habitudes, le Taureau accepte mal les bouleversements dans son train train quotidien. Conscient de l'importance de l'argent, il maîtrise bien sa comptabilité et se trouve ainsi rarement dans le besoin.

Modestes, ils acceptent facilement la seconde place, faute d'être les premiers.

En amour, le Taureau a besoin de construire un couple stable, fidèle et ..sensuel. Le Taureau est en effet un être charnel et sait l'exprimer généreusement. Tout sauf un coeur d'artichaud, le Taureau met du temps avant de s'attacher à quelqu'un, mais quand il aime ses sentiments sont profonds et exclusifs.

Robuste et sans problème de santé majeur, le Taureau doit cependant se méfier des angines et des troubles thyroïdiens. Les métiers qui font appel à la voix ne lui sont pas recommandés. Avec l'âge, il est sujet aux rhumatismes. Malgré son aversion pour le sport, le Taureau se doit de surveiller son poids avec une activité physique régulière car son penchant pour les bons petits plats peut lui créer des problèmes.

Au travail, les Taureaux persévèrent dans leur travail et l'effort, ce qui les rend aptes à relever le défi de mener à bien une oeuvre de longue haleine.

Parmi les femmes Taureau célèbres, on peut citer Laetitia Casta, Mireille d'Arc, Penélope Cruz, Elisabeth II, Michelle Pfeiffer. Et chez les hommes Tareau : Al Pacino, George Clooney, le pape Jean-Paul II, Sigmund Freud, Karl Marx, Orson Welles, Jack Nicholson.

Dans le concert des affinités astrologiques, le Taureau est compatible avec la Vierge, les Poissons, le Cancer et le Capricorne. Tandis que le Bélier, la Balance, les Gémeaux, le Lion, le Sagittaire et le Verseau lui sont hostiles. Son signe zodiacal opposé est le Scorpion.

Son élément est la Terre, ce qui amène le Taureau à la réflexion, la prudence et la patience.

Les nombres 6 et 4, 2 et 11 lui sont généralement bénéfiques.

La planète du Taureau est Vénus.

Les couleurs qui lui sied sont le vert et le brun.
voir rouge pour un taureau signifie qu'il vaut mieux pour vous décamper rapidement...

L'émeraude est son porte-bonheur.

Le Vendredi lui est favorable.

La mythologie grecque stipule que le Taureau est né des amours de Jupiter avec Europe. De leur union naquirent plusieurs fils dont entre autres Minos. Un miracle demandé au Dieu de la mer aurait fait sortir un magnifique Taureau de l'eau, pour Minos qui pu se faire élire Roi. La légende ajoute encore mille péripéties autour de ce taureau qui fut élevé au rang de constellation.


[/rp]


[rp]


Histoire d'un personnage disparu

Personnage disparu



Barbu est née en 1414 vers le début de l'été dans le comté de Vaucouleur, il vécut une jeunesse dure. Son village fut pillé par les anglois et sa famille fut massacré. Très jeune, il participa aux guerres contre les anglais afin de défendre le royaume de France pour la gloire du Roy de France. Puis il voyagea longtemps de par le monde et arriva jusqu’à Montbrisson où il trouva une communauté chaleureuse et décida de rester en s’engageant comme soldat de la COBA. Il gravit les échelons très vite pour devenir Sénéchal de la COBA et rencontra la belle et douce Oya d'Azayes, Baronne de Pierrefort qui devient son épouse.

Il devient le duc du Bourbonnais Auvergne. La guerre éclate avec l'Anjou et le Roy de France. Il monte au front à la suite de ses soldats pour les ravitailler, le château d'Anjou tombe et les soldats rentrent en leurs terres en faisant une halte sur la Touraine.

Il est appelé à l'aide à Tours, par un soldat qui avait des soucis avec le prévôt de la Touraine. Ce soldat voulant faire des échanges pour nourrir d'autres soldats, venait de se faire voler les pains par l'intraitable prévôt.

Barbu propose un duel au prévôt, mais le combat tourne en faveur du Tourangeau, le duc du Bourbonnais Auvergne y perd un doigt et chaque homme reconnait en l'autre des valeurs de guerriers et l’accolade se fait , les petits pains seront rendus.

Chacun reprend sa route et Barbu devient Chambellan du BA, mais le drame de sa vie arrive quand le couple divorce. Il part rejoindre ses belles soeurs prisonnières à Vendôme par les Lucioles et disparait gelé dans une rivière suite a une embardé de son cheval sur le chemin verglacé. Son corps est ensuite ramené à Montbrisson et incinéré sur une barque au lac de ce village.


L'histoire du doigt perdu


10 miches pour un doigt


Sofio, cette nuit là, avait fait un songe étrange. Dans son sommeil était apparu barbu vêtu de blanc. Il flottait dans les airs, au dessus de sa couche, et semblait vouloir lui parler.Elle s'était levé, et l'avait suivi en dehors de la tente, il avait pris un chemin, la clarté de la lune permettait de voir au sol. Au bout d'un instant, il s'était arrêté devant le plan d'eau du lac de Montbrisson et il s'était retourné.

Elle avait pu apercevoir ses yeux, son regard creux, et ses lèvres avaient bougé. Bizarre, aucun son n'en sortait. Pourtant elle comprenait ce qu'il disait , c'est comme si il lui parlait à l'intérieur d'elle.


Te souviens tu de la campagne en Touraine, la lumière des lucioles avait éclairé le marché ce jour là. Transmets aux soldats ce vécu, que de générations en générations on sache que jamais un soldat de la COBA n'est resté sans avoir justice.


Le vent avait soufflé, un nuage était passé devant la lune et avait assombri la clairière. Au retour des rayons de lune, le sénéchal mort avait disparu. Elle chercha longtemps, par tous les coins, et dut se résoudre à retourner sous sa tente.

Elle passa la nuit à réfléchir, et décida d'aller au plus vite narrer cette histoire aux soldats.


Soldats venez vous assoir confortablement, je dois vous raconter une belle histoire celle d'un homme qui pourtant n'a pas été qu'une légende.

Sofio avait attendue, dans l’espoir que quelques soldats veuillent bien s’asseoir à ses cotés, afin de revivre quelques moments historiques de la vie de l’ancien duc. Mais une douce mélodie bizarrement avait envahie son âme, elle se surprit à chanter un refrain, mais ne se souvenait pas l’avoir entendue auparavant…


« Ô femme qui est restée fidèle
Écoute ce chant et réfléchis, et réfléchis
Ne brise pas d'un coup de tête
Un amour et toute une vie, toute une vie
Pense à ce pauvre volontaire
Mort pour se libérer, se libérer
Pense aussi qu'il était fier
Et qu'c'est une femme qui l'a tué, qui l'a tué »



Puis elle racla le fond de sa gorge et se couvrit de son châle. Ce froid ne la quittait plus et pire semblait s’accrocher jusque dans ses souvenirs.


Je vais donc vous raconter comment le duc Barbu a perdu ses deux doigts, et gagné en honneur par ce même jour.


Une de nos campagnes, voila bien longtemps déjà, se passait en Touraine. Une mission longue, ou les nerfs des soldats étaient mis a rude épreuve, oscillants entre tavernes, campements, entraînements. A l’époque, j’étais brigadiers et j’avais en charge mes premiers soldats. On m’avait confié un groupe armé, quelques nouveaux qu’il me fallait former, et en prendre soin. En ces temps là, l’armée ne pouvais pas payer ses soldats en écus trébuchants tous les jours, comme il est fait maintenant, et nous partions avec nos propres deniers, jusqu'à les épuiser pour ne manger que pain sec et eau de source. Le ravitaillements se faisait rare. Les hommes avaient faim. Nos besaces et nos estomacs étaient vides.

Je décidais un matin, de sacrifier mes derniers écus, afin d’aller au marché acheter dix petits pains, pour la compagnie. Une fois mon affaire faite, je flânais un peu au dédale des halles, quand soudain... un malotrus plongea la main dans mon panier et en retira les pains encore chauds, pour les porter à son odorat.


« Dame que vos pains sentent bons, permettez que j’y goûte »
Il engouffra un pain, puis un deuxième, et sous mes yeux ébahis, il eut un rictus de défiance.

Évidemment, je protesta, hurlant au voleur le menaçant de courroux s'il me rendait pas mon bien. Mais celui-ci, loin de se méfier, ne fit que se baffrer le restant des pains, sans se soucier le moins du monde de ma colère.

Je ne connaissais ni son nom ni son identité. Je me rendis au poste de police afin de déposer plainte et leur fis une description de mon voleur. La description amena la police à douter. Se pouvait t’il que………..

Le futur duc de la Touraine, darkdragon, fut ainsi démasqué. Je le reconnus formellement en ses traits de brigands. Lui et ses compères qui brillaient de mille feux, se faisaient appeler « les lucioles ».

Notre feu sénéchal barbu, me fit convoquer sous sa tente afin que je lui relate l’affaire. Il entra rouge de colère, et son sang ne fis qu’un tour. En quelques mots, quelques parchemins, il échangea avec le vil, pour en convenir d’un duel.

Le jour de ce duel, toute la Coba était présente afin de soutenir notre feu sénéchal. Le combat fut haletant et sans pitié. De la force émergeait de ses hommes. On pouvait presque apercevoir l’étincelle de leurs rages ressortir au son du métal de leurs épées.

Un combat interminable, ponctué de surprises et d’incertitude. Puis, à un moment de position inconfortable pour notre sénéchal, le vil scélérat qui allait devenir duc en profita pour porter un coup fort et trancha prestement les deux doigts de la main du sénéchal. Du sang jaillit de toutes parts, et notre duc barbu en resta la bout la main pendante. Un simple sourire au coin de sa bouche, les deux hommes se rapprochèrent pour échanger quelques mots. Jamais personne ne saura ce qu’il en est était entre eux. Mais l’histoire se finit en taverne, ou mes pains me furent rendus. Et une bière sépara désormais les deux hommes assis a la même tablée.

J’ai longtemps regardé mes miches et a me demander si des miches valaient des doigts….
Mais sûrement bien plus encore !sûrement un mot si grand qu’est l’honneur…

Sofio de Valmonte
[/rp]

[rp]
les murailles

C'est malheureusement avec une très grande tristesse que nous vous annonçons qu'on doit retirer une bonne partie de nos pans de murailles.
En effet, les plans étaient sans doute un peu audacieux et ne plaisent pas à Aristote et ses organisateurs qui demandent impérativement de retirer le superflu et de ne conserver que l'essentiel.
Nous devons donc nous plier à cet impératif, en espérant pouvoir y revenir dans un futur proche

[/rp]


[rp]
Les superstitions du mois :

Il existe plusieurs superstitions sur les fleurs qu'on offre à un malade : les fleurs rouges sont tout à fait adaptées car elles représentent la vie ; par contre, il vaut mieux éviter les blanches. Les fleurs violettes sont synonymes de bienveillance de la part de la personne qui les offre. Dans tous les cas, il faut éviter de déposer les fleurs sur son lit pour ne pas lui porter malheur.

Selon une tradition, les toiles d'araignées auraient le pouvoir d'arrêter les hémorragies (à condition qu'elles ne soient pas trop profondes).

[/rp]


[rp]

Quelques sagesses d'ailleurs :

On ne demande pas au poisson ce qui arrive sur terre, ni au rat ce qui arrive dans l'eau.

Une seule vache aveugle qui rentre vaut mieux que cent autres promises.

Pendant la vieillesse, on se chauffe avec le bois qu'on est allé chercher pendant sa jeunesse.

En avril, ne te découvre pas d'un fil.

[/rp]


[rp]
petites blagues

La varice est une maladie du bas de l'aine
_:_:_:_:

Que demande un douanier à un cochon qui passe la frontière ??
- Son passe-porc.
_:_:_:_:

Quand un diplomate dit oui, ça veut dire peut-être.
Quand il dit peut-être, ça veut dire non.
Et quand il dit non, ce n'est pas un diplomate.
_:_:_:_:

Un homme en train de se noyer demande à Aristote de lui venir en aide. Une barque s'approche et son occupant propose son aide au malheureux.

- "Je n'ai pas besoin d'une barque puisque je peux compter sur l'aide d'Aristote !"

L'homme se noie. En arrivant au Paradis, il demande à Aristote pourquoi il ne l'a pas sauvé. Aristote lui répond :

- "J'ai bien envoyé une barque pour vous repêcher mais vous avez refusé !"


[/rp]



[rp]

[/rp]


[rp]

le mot du maire




Clermontoises, clermontois !

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé le poste de maire, très bien tenu auparavant par Sedryn.

Comme vous avez pu le constater, les impôts ont baissé de moitié !
Cette diminution est due en grande partie par le fruit, ou plutôt les fleurs de la cueillette !
Cependant, cueillir c’est bien, mais il ne faut pas négliger le reste, les mines, la forêt surtout, principale source de revenus de Clermont !

Pensez à mettre en vente vos céréales, n’entassez pas dans vos granges, cela attire
toute sorte de vermine.

Je remercie l’équipe municipale, ceux qui ont participé à la rédaction de ce journal,
et Sofio pour ce souvenir de Barbu !!

Vous avez un message, une annonce à faire passer, n’hésitez pas à réserver une place
dans nos colonnes !

Les cours de natation débuteront début juin au lac de Montbrison.

A toutes et à tous, je vous souhaite un excellent mois d’avril 1464 !

Gypsie,
Maire de Clermont



Tridant
Admin

Messages : 98
Date d'inscription : 06/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://biblio-ba.forum-officiel.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P'tit Clermont (journal)

Message par Tridant le Dim 1 Mai - 13:02

1er Mai 1464:
--Lafouine. a écrit:




Le P'tit Clermont




Numéro 19


En mai,
Fleurit le hêtre et chante le geai.


[rp]

L'ACTUALITE

23/04/1464 : élection municipale

23/04/1464 Alexandre_serna est élu maire de Clermont



Les sports


La 10e Coupe de Soule Royale a été lancée début octobre et la première phase s'est terminée en janvier dernier.

Le classement de la première phase reste cependant conforme au niveau des équipes en présence. On attendait plus des champions italiens ou de l'équipe germanique mais il n'y a pas de place pour tout le monde. Une seule équipe n'est pas issue du royaume de France parmi les qualifiées : les Gris de Toul.

On retrouve donc les équipes suivantes, désormais élevées au rang Or, en quart de finale de la coupe :

• Castifrancs de Castillon (Quart de finaliste de l'édition précédente)
• Mordus de Clermont (Finaliste de l'édition précédente)
• Saintes et Tiseurs (Demi finaliste de l'édition précédente)
• Gris de Toul (Ligue d’Étain)
• Fantômes de La Trémouille (Vainqueur de l'édition précédente)
• Loups Pourpres (Aucune ligue)
• Bibines Ultra Robustes de Péronne (Champion d'Argent en titre)
• Calvad'Or d'Avranches (Champion de Bronze en titre)

Match de quart de finale :

Bibines Ultra Robustes de Péronne - Mordus de Clermont : 16 - 5

Les Demi finales : Les Fantômes de La Trémouille reçoivent les Castagneurs de Castillon tandis que les Saintes et Tiseurs reçoivent les BURP's

La finale de la 10e Coupe de Soule Royale se joue en ce moment même entre les Fantômes de La Trémouille et les Saintes et Tiseurs,




Les jeux

Le concours de peinture sur le thème du printemps est maintenant terminé ;
il y a deux deuxièmes :



de Galswinthe : impression soleil de printemps



de Pauz-kafé : le printemps à la sainte hure

et le grand gagnant est :



de Traps : printemps au pied des montagnes

Grand tournoi d'archerie en lice

Les trois premiers de Clermont sont :

1 Sorianne 2445 points qui gagne 200 écus
2 Gothyra 2000 points qui gagne 100 écus
3 Petitrusse 1979 points qui gagne 50 écus

Jeu : en avril je lance des poissons et toi ?

Lamoth : 1 point
Gypsie : 1 point
Paimbohe : 1 point
Liocea : 1 point
La boîteuse et la petite : 1 point
Wunjo : 1 point


[/rp]

[rp]

Et ailleurs ?


06/04/1464 Estaloth est élu maire de Polignac
08/04/1464 Lamalice est élu maire de Thiers
16/04/1464 Cassydis_law est élu maire de Aurillac
17/04/1464 Annabelle45 est élu maire de Murat
20/04/1464 *atalante est élu maire de Montpensier
21/04/1464 Helena_plantagenet est élu maire de Montbrisson
25/04/1464 Naelin est élu maire de Moulins
26/04/1464 Seb.57740 est élu maire de Montluçon
26/04/1464 Thibantik est élu maire de Bourbon

Classement final du Grand Tournoi d'Archerie du BA :

1 Fee_justine (Montbrisson) 3007 points
2 Yaniko (Thiers) 2975 points
3 Lamalice (thiers) 2807 points

La grande boucle auvergante : lac Pavin, courses de barques : résultats :

3 ème ex aequo :
Bronca et Lamalice, de Korydwen et
Héléna, d'Emmelyne et Legowen
ainsi que celui d'Atalante.

2 ème :
Gypsie et Pharacae

1er :
Thibantik et Yoyo


Grande pêche aux trois baleines animée par la CNAF : résultats :

le Grand Vainqueur de ce concours est :

MESSIRE PETITRUSSE
qui remporte le TROPHÉE MOBY-DICK
qui gagne la somme de 515.00 écus
ainsi qu’une Croisière « Découverte » de Trois Villes de Loire

Les 2ème et 3ème prix reviennent respectivement à :
MESSIRE ACADIEN (IG : Acadien_88)
DAME KRAKINETTE
qui gagnent chacun la somme de 165.00 écus
ainsi qu’une Croisière « Découverte » de Trois Villes de Loire


Korydwen a écrit:
Le village de Montbrisson vous propose de profiter des premiers rayons du soleil printanier sur son beau lac. Comme vous le savez peut-être le poisson est une denrée qui se raréfie. Vous en avez marre de votre quotidien ? Vous avez envie de profiter du calme ? Vous ne savez pas quoi faire de la barque que votre boulasse vous a offerte ? Alors n'hésitez plus. Venez à Montbrisson ! Une auberge est à disposition des voyageurs ainsi que la taverne municipale : La Municipaverne où de très bons repas vous seront servis.

Parlons écus maintenant. Tout travail mérite salaire n'est-il pas ? Que vous pêchiez en barque ou à pied, la mairie de Montbrisson rachète tous les poissons à 17,50 écus ou moins. Un bon salaire pour une journée de repos, n'est-ce pas ?

Et en plus, la mairie de Montbrisson organise chaque semaine un concours de pêcheur ! Celui qui vendra le plus de poisson à la mairie sur 7 jours se verra remettre une bien belle bourse de 25 écus !

Alors qu'attendez-vous pour venir faire un tour du côté de chez Montbrisson ?


[rp]

En bourgogne : Dijon



La "Legio Burgundiae", dirigée par Son Altesse Royale Poucelyna de la Mirandole Montestier en personne et "La Maudificator II" dirigée par la Vicomtesse Maud Saint Anthelme auront résisté neuf jours. Mais les bourguignons n'auront pas été secourus. L'armée "la Redoutable Ténébreuse" restée à Nevers tout le temps du Siège et la Couronne n'auront pas trouvé les ressources nécessaires contre les assauts répétés des redoutables routiers.

Le 28 Mars, Les compagnons du Fatum et les Renards percent les murailles sud et entrent dans Dijon. On compte une cinquantaine de blessés et de morts du côté des assaillants et environ une soixantaine chez les défenseurs. Le 30, le château ducal est pris. Les soudards en vident les caves et les coffres. Un magot à quatre chiffres tombent entre leurs mains. Selon la coutume en vigueur chez ces gens là, il est réparti de manière égalitaire entre les compagnons. Quelques malles et mandats sauvegardés dans la précipitation et dispersés discrètement dans les maisons fortes voisines sont encore soustraits du trésor de Saint Bynarr par les écorcheurs.

la situation étant retournée à la normale dans le quatrième duché de France, ces derniers événements auront toutefois provoqué dans les régions environnantes de sérieuses conséquences en termes de prévention et de stratégie défensive.



(dépeche AAP)



[/rp]


[rp]


[center]
Partie 3

Le 29 juin 1462, toute l'équipe municipale se retrouve autour de son maire Gaby!!. Les divers croquis sont prêts à être exposés, débattus, tout le monde à voix au chapitre. C'est Gaby!! qui ouvre le bal avec un premier plan. L'artiste insatisfait devant l'éternel comme beaucoup d'artiste demanda à ses conseillers un peu de compréhension quant à la présentation de son plan.


La première étape de cette réunion ? Les portes ! Car comme toute ville et surtout capitale qui se respecte il lui fallait des portes. Il fallait de ce fait harmoniser le placement des portes de la muraille avec les route de pierre et de sable qui reliaient Clermont à Thiers, Murat et Montpensier. Trois villages limitrophes, trois portes ? C'est ainsi que la discussion débuta. Le placement des portes entraîna une seconde question. Ainsi commençait l'effet boule de neige des murailles.

Comment appeler les portes ?
Maywenn, conseillère municipale, forte de la soirée sur l'Histoire de Clermont proposa quatre noms possibles. Des noms tirés d'un temps ancien, d'un temps reculé, d'un temps où les ancêtres des Clermontois actuelles avaient peut-être de simple palissade de bois ?


  • Au sud il y a la porte neuve, la porte du cerf et la tour du Saint Esprit
  • A l'est la porte du Champest et la Tour notre Dame,
  • A l'ouest la porte des cordeliers et la porte des Gras,
  • Enfin au sud la porte Saint Pierre, la porte de la Boucherie, la porte du Palais et la porte Barnier.


Cependant, une petite chose "embêta" la conseillère, deux suds ? Quelle drôle de façon de penser ? Une porte était-elle plus au Sud qu'une autre ? Le mystère restait entier et les écrits sur ces temps reculés très peu disponible. La conseillère Galswinthe posa la question de la source, quelle parchemin de la bibliothèque Maywenn avait elle utilisé ? Le parchemin fut "donner" à Galswinthe qui s'occupa de faire des recherches de son côté tout en impliquant Monseigneur Ivrel, Grand Puits Inépuisable de connaissances concernant Clermont. Cette affaire de porte en suspend.

La conseillère Lamoth arriva avec une idée trouvé ça et là lors des voyages de la conseillère-tavernière de Clermont : proposer aux Clermontois de s'investir financièrement dans cette oeuvre qui resterait pour des siècles et des siècles. Car nul raison de suer ainsi pour que les murailles ne tiennent pas presque éternellement. Ainsi les Clermontois et voyageurs pourraient donner une somme à la mairie de Clermont qui serait utilisée intégralement pour les murailles et en contre-partie leurs noms seraient gravés dans la pierre ! Tout en ayant le droit et l'honneur de dire "J'y étais ! J'ai vu ! J'ai donné ! Ils ont construit !"

Et puis au tour de Maywenn de proposer un petit croquis du Clermont comme elle le voit. L'herboriste n'en oublie pas le côté "Deco" et encore moins les arbres. Elle propose de faire un espace de verdure entouré de maisons, avec en vert le bosquet, en plus une grande maison de bourgeois et en jaune des petites chaumières.


Et puis Lamoth loin d'être en reste quand il s'agit de Clermont propose un croquis tout droit sorti de l'Imaginarium, cette petite demeure rassemblant tout un tas d'objet étrange, aussi appelé : Cabinet des curiosité. Un architecte, un certain "Le Corbuzar" lui aurait parlé d'une organisation de ville rêvée : l'Agora. Tout en rond.



    Légende :
  • A/ Agora.
  • B/ Agriculture
  • C/ Amphithéâtre
  • D/ Marché, administration
  • E/ Jardin public
  • F/ Habitations et ateliers
  • G/ élevages animaux
  • H/Ceinture d’eau
  • I/pâturages.


Le maire finit par lever la séance sur ces trois croquis de façon à ce que chacun puisse réfléchir à tête reposer, la discussion reprendrait à ce sujet dans les jours à venir.
Une nouvelle table ronde est fixée au lendemain avec pour thème de la discussion : La verdure à Clermont.
[/rp]


[rp]

En passant par le Bourbonnais-Auvergne cueillir le muguet



Le duché du Bourbonnais-Auvergne est situé entre le duché de Bourgogne, le duché du Berry, le duché du Lyonnais-Dauphiné, le comté du Languedoc et le comté du Limousin. Il comprend les villes d'Aurillac, de Bourbon, Montbrisson, Montluçon, Montpensier, Moulins, Murat, Polignac, Thiers et de Clermont (Duché B-A), la capitale.

Son blason est écartelé de Bourbonnais et d'Auvergne, celui du Bourbonnais étant d'azur semé de fleurs de lys d'or au bâton de gueules brochant sur le tout et celui d'Auvergne d'or au gonfanon de gueules frangé de sinople.




Sa devise est : In varietate concordia / Unis dans la diversité

Un voyage en Bourbonnais-Auvergne

Pour le voyageur qui pénètre dans notre beau duché, le premier trait remarquable qui suscite son admiration est une série croissante de dômes arrondis, souvent couverts de denses sapinières ou de landes à bruyères, marqués en de rares endroits de cicatrices ouvertes comme des plaies ocres et rouges. La Chaîne des Puys, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, culmine bien plus au sud que le premier et le plus septentrional d'entre eux. Elle trouve son apogée au Puy de Dôme, à l'Ouest de la capitale ducale Clermont [NDLR : je rappelle pour éviter les bourdes IRL que Clermont était une cité épiscopale. La cité comtale était sa voisine Montferrand. Riom, un peu au nord, était la capitale administrative, cité marchande et bourgeoise qui hébergeait le Tribunal et sa magistrature]. En aucun autre endroit du Royaume n'existent de semblable montagnes, rondes comme le sein parfait d'une déesse antique, mamelles de la Terre-Mère offertes à la caresse des cieux. On dit qu'un temple païen fut dressé jadis au sommet de ce tertre magnifique. Pourtant, nulle trace n'en demeure aujourd'hui. Et si les sages s'interrogent depuis longtemps sur les raisons de ces formes remarquables, seul le Dieu créateur de toutes choses saura jamais lever le mystère de Son Oeuvre, lequel demeure entier en l'occurrence. A partir de Clermont, la chaîne des Puys s'incline vers l'Ouest puis se dissipe. Plus loin, les massifs granitiques du Sancy dressent leurs masses noires sur l'horizon.

Clermont se trouve dans la plaine dite de la Limagne, qui suit le cours de l'Allier selon un axe Nord-Sud. Clermont marque l'ouest de cette plaine et se blottit contre les premiers contreforts des hauts plateaux que domine le Puy de Dôme. La cathédrale noire, coeur de la ville, fut édifiée au VIIIème siècle sur une butte. Elle domine la ville et sa voisine Montferrand comme le grand Puy lui-même domine les environs. La Limagne est une vieille terre à blé et autres cultures vivrières, par opposition aux massifs montagneux de part et d'autre, qui abritent surtout pâturages, élevages et bûcheronnage. On y trouve également de nombreuses mines qui font travailler le duché. A l'ouest de la Limagne, les Combrailles forment un plateau pierreux et valonné vers le nord de Clermont. Au sud, vers Issoire et plus bas, c'est le Pays Coupé, fait de plateaux ravinés, aux chemins difficiles. Plus bas encore, Murat offre au voyageur ses auberges accueillantes et ses monts ensoleillés. Thiers, dont les ateliers de coutellerie commencent à acquerir une belle renommée bien au delà des frontières de notre Duché, marque l'est de la Limagne. A l'est de Thiers se déploye la chaîne de moyennes montagnes du Forez et, plus au Sud, du Livradois. Montbrison est en Forez, dans une zone ou le climat redevient un peu clément. Les hauts du Forez sont réputés pour leurs hivers impitoyables, et bien rares sont les villages qui s'accrochent à ces hautes terres difficiles. Polignac, dans le Bas-Livradois, tient avec la ville de Aurillac la frontière sud de notre Duché. Au nord, Bourbon, Montpensier, Moulins dressent leurs fiers clochers sur des terres valonnées aux vergers accueillants.

Voyageur qui entre en Bourbonnais-Auvergne, regarde notre pays avec amour et respect. La terre y est aussi belle que rude. Ses habitants sont à l'image de la terre qui les a faits (en nettement plus bordéliques toutefois...)

cartebourbonnaisauvergneca8.png

Histoire (sources : Histoire ducale d'Agagamemnon)
[/rp]

[rp]

Petites histoires


1-Dans la phrase ‘Le voleur a volé les pommes’, où est le suj..Réponse: ‘En prison.’

2-Le futur du verbe ‘ je baille ‘ est ?..Réponse: ‘je dors’.

3- Que veux dire l’eau potable? Réponse: ‘C’est celle que l’on peut mettre dans un pot’.

4- Qu’est-ce qu’est un oiseau migrateur? Réponse : ‘ C’est celui qui ne peut que se gratter la moitié du dos’.

5- Quoi faire la nuit pour éviter les moustiques? Réponse: ‘Il faut dormir avec un mousquetaire’

6- À quoi sert la peau de la vache? Réponse: ‘Elle sert à garder la vache ensemble’

7- Pourquoi le chat a-t-il quatre pattes? Réponse: ‘ Les deux de devant sont pour courir, les deux de derrière pour freiner’.

8- Quand dit-on ‘chevaux ‘? Réponse: ‘Quand il y a plusieurs chevals’

9- Qui sera le premier colon en Amérique? Réponse: ‘Christophe’.

10- Complétez les phrases suivantes : À la fin les soldats en ont assez… - d’être tués. Je me réveille et à ma grande surprise… - je suis encore vivant La nuit tombée… - le renard s’approcha à pas de loup.

11- L’institutrice demande: Quand je dis «je suis belle» quel temps est-ce? - Le passé, madame

12. Pourquoi les requins vivent-ils dans l’eau salée ? Réponse: ‘Parce que dans l’eau poivrée, ils tousseraient tout le temps.’




[/rp]

[rp]

Histoire de saints

St-Honoré d'Amiens
est le patron des boulangers, des confiseurs, des marchands de farine, des pâtissiers et des fleuristes. Il est invoqué pour faire tomber la pluie (ou la faire cesser, en fonction des circonstances) et pour guérir les maux de gorge et les paralysies des jambes.

St-Jean Népomucène
est le patron des bâtisseurs de ponts, des confesseurs et le protecteur des ponts. On lui adresse des prières pour empêcher les inondations et pour être protégé lorsqu'on doit traverser un pont en mauvais état.

St-Dunstan
est le patron des armuriers, des forgerons, des gardiens de phare et maréchaux-ferrant, des orfèvres, des serruriers et des ouvriers qui façonnent l'argent et l'or. On lui adresse des prières pour espérer une guérison des hemorroïdes.

St-Yves de Kermartin
est le patron des assureurs, des avocats, des avoués, des huissiers, des juges, des juristes, de notaires et des procureurs. Il est invoqué pour guérir les aphtes.

St-Bernardin de Sienne
est le patron des personnes qui travaillent dans le domaine des relations publiques et de la communication.

Ste-Rita de Cascia
est la patronne des charcutiers et des causes difficiles, désespérées ou perdues. Elle est invoquée par les personnes qui souffrent d'isolement et par les personnes qui souffrent d'une maladie incurable. On lui adresse des prières pour lutter contre la solitude


[/rp]


[rp]

Petites supersitions

Pour s'assurer de la bienveillance des esprits présents dans une maison où on vient d'eménager, il faut parcourir chacune des pièces en tenant du pain et du sel.

L'installation d'une colonie de fourmis près de la porte d'entrée d'une maison est synonyme de prospérité; il ne faut donc surtout pas détruire ce nid, sous peine de voir la chance tourner.

Lorsqu'on quitte des personnes à qui on vient de rendre visite, il ne faut jamais repousser sa chaise contre un mur; en plus de porter malchance, cela signifie qu'on ne reviendra pas dans cette maison.

Il ne faut pas ramasser soi-même une paire de ciseaux qu'on vient de laisser tomber, mais plutôt demander à quelqu'un d'autre de le faire. Si c'est impossible, alors il faut marcher dessus avant de le ramasser
. [/rp]

[rp]

Petites sagesses

Le riche tue le temps, et le temps tue le pauvre.

Les larmes qui coulent sont amères, mais plus amères encore sont celles qui ne coulent pas.

Une bonne parole ne coûte pas plus à dire qu'une mauvaise


[/rp]

[rp]


Quelques dictons


De la pluie le premier jour de mai,
Ote aux fourrages de la qualité.

Mai sans rose,
Rend l'âme morose.

Plus mai est chaud,
Plus l'an vaut.

Les saints de glace.
Les trois saints au sang de navet,
Pancrace, Mamert et Servais,
Sont bien nommés les saints de glace,
Mamert, Servais et Pancrace.

Avant Saint-Servais, point d'été.

Saint-Matthias casse la glace,
S'il n'en trouve pas il faut qu'il en fasse.

À la Sainte-Denise,
Le froid n'en fait plus à sa guise.

Si le dicton dit vrai,
Méchante femme s'épouse en mai

[/rp]

[rp]

AVIS DE RECHERCHE


Depuis le 20 avril, un enfant sauvage, male,, d'âge environ 8 /9 ans, se promène dans Clermont, il est blond, maigrelet et couvert de plaies ; il semble qu'il vivait de rapines et parle peu
il prononce le prénom de jean parfois (personne 007) qui est peut etre le sien

si quelqu'un a des informations sur lui, ou souhaite s'en occuper, vous pouvez prendre contact avec Lafouine ou un des membres du coneil

Merci

[/rp]

[rp]

Le mot du maire





Chers clermontoises, et cher clermontois,

Voilà comme vous le savez déjà, vous devez me supporter depuis une semaine. Merci à Gypsie pour le passage de relais qui s'est admirablement bien passé. Que s'est-il passé à la mairie durant ce temps- là ?
Beaucoup de choses, mais beaucoup de choses positives, alors plus que de raconter les ventes et autres affaires importantes que vous aurez dans le courrier du lundi.
Je préfère me concentrer sur vous, sur nous.
Ensemble nous faisons la force de Clermont et je souhaiterai tous vous remercier pour l'implication et le temps que vous donnez à notre ville.
Que cela soit du temps de présence en taverne, en halle, au marché, à la forêt, dans votre atelier, dans vos champs, dans l'accueil des voyageurs, des nouveaux habitants, dans l'évolution de ceux-là, dans la réalisation des commandes pour la mairie, dans les dons en écus ou en denrées, dans la réparation des haches que nous abîmons facilement, dans vos déplacements ici et là pour rapporter le fruit de vos pêches et de vos cueillettes.
Tout ceci c'est la force de vive de Clermont ! Tout seul nous n'arrivons à rien !
Mais à plusieurs nous pouvons faire de belles, très belles choses.

Alexandre, votre maire.





[/rp]

Tridant
Admin

Messages : 98
Date d'inscription : 06/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://biblio-ba.forum-officiel.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P'tit Clermont (journal)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum